La critique et le bâillon: délits d'opinion, science-fiction ou insultes gratuites à la communauté gay? Faisons preuve de bon sens dans le cas de Silvana de Mari et son livre retiré de la distribution par Amazon

- Nouvelles de l'Église -

LA CRITIQUE ET LE DRAPEAU: INFRACTIONS D'OPINION, FICTION SCIENTIFIQUE GRATUITE OU INSULTS À LA COMMUNAUTÉ GAY? NOUS UTILISONS LE SENS COMMUN DANS LE CAS DE SILVANA DE MARI ET SON LIVRE COLLECTE DE LA DISTRIBUTION AMAZONIENNE

.

[…] experts cliniques consultée suite aux déclarations du Docteur Silvana De Mari, ils ont répondu qu'un certain nombre de femmes pratiquaient également le sexe anal - parfois aussi pour des raisons socioculturelles, quelque chose trouvé par plusieurs gynécologues et obstétriciens, au point que des données statistiques cliniques sont également possédées en ce sens. Cependant, il n'apparaît pas que la pratique du sexe anal par les femmes soit liée aux pathologies indiquées par ce spécialiste concernant les relations homosexuelles..

.

auteur
Ivano Liguori, ofm. Capp.

.

.

.

Article inclus dans la collection de cet essai que vous pouvez commander en cliquant sur la couverture

.

 

 

.

.

.

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:









ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:

payable aux Editions L'île de Patmos

IBAN IT 74R0503403259000000301118

CODE RAPIDE: BAPPIT21D21
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ isoladipatmos@gmail.com ]

 

 

À propos de père Ivano

Ivano Liguori Dell'Ordine dei Frati Minori Cappuccini Presbitero e Teologo ( Cliquez sur le nom pour lire tous ses articles )

30 réflexions sur "La critique et le bâillon: délits d'opinion, science-fiction ou insultes gratuites à la communauté gay? Faisons preuve de bon sens dans le cas de Silvana de Mari et son livre retiré de la distribution par Amazon

  1. M. Stefano,

    Moi aussi, comme toi, je trouve absurde qu'un tribunal discute des vérités scientifiques, ce devrait être précisément une question entre scientifiques et au lieu de cela nous répétons l'erreur accusée par l'Église d'avoir soumis divers scientifiques du passé à l'enquête, y compris Galilée, mais personne ne le signale. Malheureusement, je crains que le fait que même l'Église actuelle ait mis de côté la pensée naturelle n'ait joué un rôle dans cette. Je crois que le pape François ne croit pas beaucoup au droit naturel et donc trop d'évêques et de cardinaux se sont contentés de se débarrasser de quelque chose qu'ils jugent trop manifestement anachronique et surtout quelque chose qui fait obstacle au dialogue avec les adeptes de la courant dominant, comment se définit aujourd'hui la pensée unique dont parlait le pape Benoît, n'oublions pas que trop de dialogues c'est beaucoup d'argent pour les caisses “ecclésiastique” nationale et vaticane…

    je sais, Je ne devrais pas dire que c'est Pâques, mais il ne faut pas être trop naïf pour comprendre quelle est la dure réalité. et, quiconque tombe dans les mailles de la loi n'attend pas la solidarité du Vatican ou des différentes conférences épiscopales ne l'aura pas comme De Mari et les médecins qui ont découvert les failles du planning familial ne l'avaient pas, des parents mis en prison parce qu'ils ne voulaient pas que leurs enfants subissent des bombardements hormonaux comme le père d'aujourd'hui qui risque 5 années ou qu'il n'a pas entraîné ses enfants à assister à des cours de sexe hard à l'école comme cela s'est produit trop souvent en Allemagne, Canada.

    Joyeuses Pâques, M. Stefano

  2. Le ridicule c'est que tu vas devant un tribunal correctionnel pour établir la vérité scientifique. maintenant, étant donné que la méthode scientifique n'est qu'une méthode d'investigation et qu'il ne peut donc y avoir de vérité scientifique en tant que telle, tout chercheur dans n'importe quel domaine de la connaissance qui travaille avec des nombres peut témoigner que les nombres peuvent être amenés à dire n'importe quoi, ni plus ni moins que le marc de café (il suffit de rappeler l'examen du Suaire à C14). Sans éthique, sérieux et bon sens, et encore plus s'ils sont détournés par l'appât du gain ou des distorsions idéologiques, la seule vérité scientifique démontrable est la manipulation scientifique de l'information.
    L'expertise que le juge a acquise en tant que “scientifiquement vrai”, il a également été scientifiquement instrumental à la thèse accusatoire pour démontrer l'homophobie de l'accusé. Le juge a ensuite acquitté l'accusé des accusations d'homophobie (nous devons lui en être reconnaissants, étant donné que ce crime n'est pas encore prévu par le Code), mais il l'a condamnée “solo” pour diffamation, pour avoir soutenu que l'homosexualité est contre nature. maintenant, au-delà de tout jugement professionnel sur le Dr De Mari et son éloignement de toute vérité scientifique, Je pense qu'être condamné par un tribunal pour avoir dit une vérité (ça oui) Révélé et aussi se sentir lésé par les prélats de leur propre Église, et se moquer de ça, ce doit être une expérience de grande épreuve pour sa foi. Pour cette raison, le Dr De Mari est une personne que je respecte et respecte beaucoup.

  3. Chère île de Patmos,

    Il y a des années, l'UCCR a publié des articles rapportant les études de diverses universités sur l'incidence plus élevée des maladies vénériennes chez les homosexuels et les transsexuels par rapport à la population.. Je ne suis pas doué avec les liens mais je 2 les articles que j'ai trouvés datent de janvier et août 2012, Je crois que De Mari fait référence à ces. Je ne sais pas si ces études ont été réfutées. Je n'ai pas de formation scientifique mais d'après ce que j'ai lu, je pense qu'il y a un intérêt généralisé à ce que ces études ne soient pas dans le domaine public. Personne ne pense que le Tribunal de Turin est un conspirateur mais aussi les juges vivent dans cette réalité d'homosexualisme généralisé et peuvent donc être influencés comme tout être humain. Aux USA, l'étude du prof. Regnerus a été publié au milieu d'une opposition féroce, l'université pratiquement définie “homophobe” ou alors…., le “thérapies réparatrices” maintenant pratiquement interdit déjà en Allemagne ostracisé et ignoré de plus en plus devrait nous dire quelque chose. De Mari aura une attitude passionnée mais je ne pense pas que ce qu'elle et d'autres universitaires internationaux disent être des choses complètement inventées.
    Bonne journée

  4. Caro Père, Je n'ai pas lu le livre de De Masi et donc je ne sais pas si ses informations sont scientifiques ou simplement personnelles, cependant je crois que vous êtes documenté à ce sujet. Dans votre article, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt que les pratiques anales sont un péché qu'elles soient commises par des hétéros ou des gays., mais il n'exprime rien du point de vue de la santé, évaluer ce que De Masi écrit, le résultat de considérations personnelles. Affirmer que c'est un péché et un péché grave, mais dire que d'un point de vue médical cela n'entraîne pas de problèmes sérieux est à mon avis un mauvais service, à la fois hétéro et gay. Lors de relations anales non protégées, il existe une très forte probabilité de contracter le sida et la syphilis, chez les sujets homosexuels encore aujourd'hui, après des années de campagnes d'information, le pourcentage est d'environ 30 fois plus élevé. Cette information ne sera jamais publiée par qui que ce soit car elle est très inconfortable. Quand a eu lieu le tragique attentat de la discothèque gay aux USA, le chanteur Ricky Martin voulait donner du sang et à son grand étonnement on l'a empêché d'être homosexuel. président Obama, sollicité, a demandé la raison de cette restriction très grave à l'organisme gouvernemental compétent qui l'a informé qu'il y avait des raisons scientifiques sérieuses qui justifiaient cette disposition. Obama a passé sous silence le problème sans trop parler car cela aurait été politiquement inconfortable. Tu as décollé un beau caillou avec le De Masi et je peux aussi le comprendre.

    1. Posez-vous ces questions et surtout donnez à vous-même et à ceux qui le liront les réponses nécessaires:

      1. le tribunal correctionnel de Turin, il s'est tourné vers une commission scientifique, avant de prononcer une condamnation motivée sur De Mari qui a apporté des raisons scientifiques qui n'ont pas été jugées plus tard comme telles, ou nous devons tenir pour acquis que cette peine est le résultat d'un complot?

      2. si, comme elle le dit, « la probabilité de contracter le sida et la syphilis, chez les sujets homosexuels encore aujourd'hui, après des années de campagnes d'information, le pourcentage est d'environ 30 fois plus élevé " cela signifie que peu de femmes et d'hommes ont un anus et un tractus gastro-intestinal différents, mais que les homosexuels ont un anus et un tractus gastro-intestinal différents, ce qui les exposerait à un plus grand risque d'infection; et si c'était vrai, comment le justifierait-il, peut-être avec le fait que les gays appartiennent à une troisième espèce humaine (hommes, femmes, gai) et qui ont donc un appareil sexuel et gastro-intestinal différent des femmes et des hommes, ce qui les rend plus sujettes à certaines infections?

      3. où le cas de Ricky Martin que vous avez évoqué est documenté et qui impliquerait même le président des États-Unis d'Amérique aux fortes motivations scientifiques signalées puis occultées? La source, citer la source de ces nouvelles importantes, sinon vous mettez en péril la fiabilité de ce que vous écrivez et votre sérieux humain personnel.

      1. bonsoir. Le talentueux chanteur Ricki Martin que je joue indignement à gorge déployée sous la douche. république 16 juin 2016 et pour en savoir plus sur les sites anglophones de l'époque,. Quant aux pratiques sexuelles alternatives, vous pouvez consulter n'importe quelle circulaire de statistique médicale scientifique. Jamais prétendu que les humains ont des organes différents. Mais parlant à voix basse, peut-être des costumes plus ou moins risqués? Je ne sais pas, je ne suis qu'un lecteur. À propos de De Mari, je peux dire que jusqu'à hier, je ne savais même pas qu'elle écrivait et je pense honnêtement qu'elle se déplaçait avec une grande superficialité.? Cependant, je pense que lui dédier un si long article de condamnation supplémentaire est peut-être un caillou agaçant que vous avez décollé., l'intéressant serait de connaître les raisons qui vous ont ému. Vous êtes super et très préparé, Je te suis avec ardeur même quand tu es présent, avec Don Ariel, de votre cher ami Del Debbio. Un câlin authentique et non susceptible.

  5. aussi sur les vaccins, De Mari fait au moins des déclarations bizarres…

  6. Nous nous sommes assis du mauvais côté, puisque toutes les autres places étaient occupées (Brecht). Occupé par Amazon? Occupé avec Facebook? occupé par Twitter? Occupé par Google ? Occupé par Zan ? Occupé par Scalfarotto et Cirinnà? Occupé par Biden? Occupé par Nethanyau? Occupé par le “communauté (!) LGBTQeccetera”? Occupé par Gates? Occupé par tant de commentateurs sages et bien pensants? Garde les, vos lieux.

  7. “Être martyrs de l'Évangile et de l'enseignement de l'Église est une chose louable, l'être pour sa propre imprudence ou passion l'est un peu moins” il exprime en beaux mots ce que je pense aussi du Dr Silvana De Mari, qui à mon avis est un spécialiste de l'art d'aller du bien au mal.

    1. Si De Mari a raison, ne peut pas se tromper, au moins sur le fond de ce qu'il dit. Alors j'imagine que tu la blâmes dans la méthode, mais ça, cher ami, c'est une question discutable, pas de foi ou de morale. À cet égard, mon avis est qu'un profane – pas forcément catholique – qu'il veut défendre, Je ne veux pas dire la loi naturelle, mais, et donne, le droit de leurs enfants à ne pas voir leurs esprits plagiés dans l'enseignement obligatoire par des pervers organisés en associations financées avec l'argent des familles des contribuables, il ne peut pas parler comme s'il était un prêtre avec le pénitent en confession; il ne sait pas faire (sinon il aurait fait ce travail), mais même s'il savait le faire, ce n'est pas juste de lui demander de le faire. E’ au lieu de cela, il peut exprimer sa dénonciation de la manière et des tons que l'esprit et le cœur lui inspirent. Quoi, au contraire, Je trouve manifestement injuste qu'un tel profane – Je répète, pas forcément catholique – en exerçant cette liberté de pensée et ce droit de parole, il est visé par le feu ami feint des idéologues du catto-do-goodism, avec ou sans soutane.

  8. Se vanter qu'Amazon garde ses publications debout est choquant, à quel point il est sérieux d'utiliser cette plate-forme. Ce n'est pas étrange puisque vous autres êtes adeptes du compte bancaire en alimentant la réserve fractionnaire.

    Vous feriez bien de ne pas en parler car vous forceriez divers êtres humains qui ne veulent pas être complices d'un crime à marginaliser le système de production. (pas donc en tant que chrétiens, ainsi qu'en matière d'avortement ou de sodomie, depuis le “loi naturelle”)!
    Tout pour prouver une seule chose : dire/écrire une telle chose par des théologiens ou des prédicateurs est une chose, d'économistes assez différents et il est déjà clair que la comparaison De Mari vs Don Ariel ne correspond pas.

    Par conséquent, indépendamment de l'exactitude de la déclaration écrite par moi (malheureusement c'est correct ergo vous êtes une bande d'oppresseurs et de voleurs complices) c'est facile pour ceux qui sont plus cool surtout de la part des clercs ou religieux privilégiés qui, du fait de leurs apparitions à la télévision, ne risquent pas leur métier ou leur réputation en ayant la permission d'en parler “trucs pour les prêtres”.

    p.s. s'il comprend le caractère constructif du commentaire , il n'est pas surprenant que le “chuté” des traces qui sont de ta coutume entre ironies, cils et provocations. En tout cas, s'intéresser au fonctionnement des banques et comme l'écrit Giacomo “La religion pure et sans tache devant Dieu et Père est-ce: aider les orphelins et les veuves dans leurs afflictions sans se laisser contaminer par les choses de ce monde”.

    1. Cher Monsieur Dadaumpa,

      disons: elle est géniale!
      Ivano Liguori, Ordre des Frères Mineurs Capucins, représenté comme faisant partie d'un système criminel politico-économique-bancaire de connivence avec le pouvoir des multinationales, c'est quelque chose d'hilarant.

      Salutations tellement les adorables jumeaux Kessler chantant Dadaumpa

      1. Pas Ivano Liguori, mais du Vatican en tête et tous les laïcs qui ont un peu d'argent économisé dans les gangs bancaires dont votre association qui vit de dons filtrés par ce système ( sur qui magnifiquement et coupablement ne vous posez pas de questions ) s'appuyant sur cette tristement célèbre multinationale, puis exultant sur le sens propre de ce qui a été placé devant lui, c'est-à-dire:
        une) une comparaison impossible qui fausse la critique posée
        b) votre bassesse communicative continue
        puisque seulement qusto j'ai poursuivi: ce qu'on appelle à Rome se faire sauver le cul.
        Facile à passer pour ceux alors, tout en étant “pire” de la dame en question, ils sont assez bons pour être inattaquables…quand il ne s'agit que d'arnaque.

        1. Va parler à ma mère et à mon frère, ils leur expliquent – et ils le documentent également avec tous les virements bancaires relatifs – combien de milliers d'euros ils m'ont donné au fil des ans pour payer les dépenses nécessaires à la gestion du site de ce magazine face à un travail très exigeant et très fatiguant que mes confrères et moi effectuons totalement gratuitement pour le plaisir de notre ministère et le Peuple de Dieu.
          Grand idiot !!!

  9. Révérend Père IVANO

    elle écrit “Il est clair et évident que la sodomie est un péché. Ceci est clair à la fois comme enseignement de l'Église, à la fois comme argument de mon article”
    il me semble qu'aux cardinaux ,les évêques et certains prêtres ne sont plus
    je t'apporterai des nouvelles https://genova.repubblica.it/cronaca/2021/03/28/news/liguria_il_parroco_di_bonassola_se_non_posso_benedire_coppie_gay_neppure_le_palme-294196647/
    https://www.lafedequotidiana.it/il-cardinale-schonborn-contro-la-congregazione-per-la-dottrina-della-fede-si-alla-benedizione-delle-coppie-omosessuali/ je demande est-ce normal?

  10. Cher p. Ivano,

    son affirmation selon laquelle nous devrions parler comme un directeur spirituel en confession même lorsque nous essayons de nous opposer à nos capacités limitées, intellectuels, morale et rhétorique aux attaques omnidirectionnelles de l'homosexualisme dominant est vraiment naïve. Peut-être êtes-vous un nouveau Père Leopoldo, trop occupé à confesser les pécheurs tout le temps pour remarquer comment est le monde.

    Il n'a certainement jamais eu l'occasion d'entendre à la télévision Vladimir Luxuria qui, dans une zone protégée, valorise les propriétés thaumaturgiques de la sodomie pour l'hypertrophie prostatique.. Tu auras de la facilité à me reléguer aussi parmi les fiers et les fiers, mais je n'apprécie pas seulement ce qu'elle dit sur le Dr De Mari, mais aussi comment il le dit. Parce qu'aujourd'hui en Occident, comme hier en Palestine, le politiquement incorrect est la seule figure communicative possible pour un chrétien; car aujourd'hui en occident, comme hier en Palestine, Qu'est-ce que la vérité?

    Quant au Dr De Mari, elle est une scientifique talentueuse avec une vaste expérience clinique dont elle tire; donc l'accuser d'inventer des mensonges pour le plaisir d'homosexuels insolents est une opération hypocrite. Si vous cherchez des éclaircissements sur ce qu'il dit, la bonne méthode serait de vous demander de mettre à disposition les preuves que vous avez, ne pas se tourner vers ceux qui les nient.

    Enfin, veuillez accepter mes compliments sur votre argument gagnant “même les hétéros le font ", un condensé de rimbottismo et une véritable assurance vie. Soyez assuré que personne ne vous censurera jamais e, plutôt, continuera à vous inviter dans…

    1. Ce n'est pas souvent qu'un catholique comme passe-temps peut m'énerver comme elle le fait. Et maintenant je vais expliquer pourquoi je réponds. Je ne réponds pas en tant que rédacteur en chef de ce magazine, Je réponds car le Père Ivano est un prêtre capucin d'une telle sagesse et sainteté de vie que je veux être protégé de certaines contaminations, Mieux vaut un pécheur comme moi se salir les mains, que pour accéder aux vertus de la vie sacerdotale de ce frère à moi il me faudrait en vivre d'autres 57 âge, quelque chose humainement et biologiquement impossible.

      J'attire son attention sur la première de ses phrases malheureuses:

      «Peut-être êtes-vous un nouveau Père Leopoldo, trop occupé à confesser les pécheurs tout le temps pour remarquer comment est le monde "

      dites-moi: vous êtes vraiment limité jusqu'à ces niveaux, ou sa grossière ignorance l'empêche de comprendre que San Leopoldo Mandic, précisément parce qu'il passait ses journées à absoudre les pécheurs des péchés, le monde le connaissait mieux qu'elle et toutes les filles de Silvana De Mari se sont alignées les unes après les autres?

      mais elle, d'entre nous prêtres du Christ appelés à sanctifier, enseigner et guider le Peuple de Dieu, il a juste ce manque total de connaissances?

      puis, considérant que bientôt vous devriez accomplir le saint précepte de Pâques, fais ce que je te dis maintenant: aller à Silvana De Mari, avoir un beau tube endoscopique placé dans le corps pendant que le spécialiste récite cette formule sacramentelle:

      «Je t'absous de tes péchés […]»

      Une fois cela fait, il pourra partir sereinement en paix avec Dieu, parce que c'est ce que des sujets comme elle méritent. Que puis-je vous dire que je suis un pécheur invétéré, pas le Père Ivano qui est un saint prêtre.

      1. De toutes ses répliques grossières, seule celle-là m'a fait mal “catholique comme passe-temps” infligé avec cette convoitise irrépressible qui provoque l'humiliation des autres, dont seules certaines sensibilités sont capables. Autre qu'un pécheur invétéré.

        1. Tu as pris la liberté de m'appeler lascive? Et sur la base de quoi, quels éléments et quelles preuves a-t-il pour une accusation aussi grave?

          Comme vous le savez peut-être, la luxure est l'un des péchés capitaux, bien que pas le premier. Je sais bien que ceux comme elle voudraient que le sexe et la sexualité soient considérés comme le centre de tout le mystère du mal, mais ce n'est pas, je ne le dis pas, mais le dépôt de la foi et de la doctrine catholique. Le premier des péchés capitaux est donc l'orgueil, juste ce qu'elle pratique obstinément. Et ce n'est pas parce qu'en affirmant cela j'ose porter un jugement sur sa conscience, ce que je ne me permettrais jamais de faire, simplement parce qu'à vos écrits et à la manière dont vous attaquez les prêtres je constate que dans l'orgueil vous êtes vraiment gangrenés.

          Et croyez-moi, une personne lubrique peut aussi être facile à racheter, mais pour racheter un fier … souvent même les saints n'ont pas réussi dans l'entreprise.

          Dieu vous bénisse.

          1. Senta p. Ariel, en relisant les lignes de cette escarmouche surréaliste, j'ai l'impression qu'on ne donne pas un spectacle trop édifiant. Quand on s'en rend compte qu'il doit avoir, je ne veux pas dire l'humilité, mais la ruse de tirer le frein. Je n'entends pas avoir raison, encore moins dans ces conditions. Alors je m'excuse et toi, si vous le pouvez, pardonnez-moi; et s'il aura la bonté de me l'accorder, J'espère pouvoir continuer à parler sur des registres plus modérés.

  11. Je cite un passage de Sainte Catherine de Sienne du Dialogue de la Divine Providence:

    "Non seulement ils ont cette saleté et cette fragilité, auquel vous êtes incliné par votre nature fragile (bien que la raison, quand le libre arbitre le veut, taisez cette rébellion), mais ces misérables ne retiennent pas cette fragilité: en effet ils font pire, commettre le péché maudit contre nature. Quels aveugles et fous, la lumière de leur intellect étant tamisée, ils ne connaissent pas la puanteur et la misère dans lesquelles ils se trouvent; car non seulement ça me dégoûte, qui sont la plus haute et éternelle pureté (à qui si abominable, que pour ce seul péché cinq villes ont coulé par mon jugement, ne voulant plus rendre ma justice), mais les démons sont désolés aussi, qui se sont fait les seigneurs de ces misérables. Ce n'est pas que les démons pensent au mal, comme s'ils aimaient du bon, mais parce que leur nature est angélique, et évite donc de voir ou d'être là pour voir cet énorme péché commis”».

    Révérend Père Ivano, Je vous demande aussi que cette étape soit censurée?

    1. Cher Fabio,

      Je me souviens de mon professeur de psychologie, prêtre de la Congrégation des Camilliens, pendant la spécialisation en Théologie de la Pastorale de la Santé, posé cette question:

      « Dans un discours, comment comprenez-vous que votre interlocuteur a compris votre raisonnement? simple, des questions qu'il vous pose plus tard ".

      Eh bien, avec votre question et la citation connexe, vous n'êtes pas seulement au-delà de l'intention de l'article, mais aussi du sens dans lequel il a été composé. Ce n'est certainement pas le devis savant et gratuit, très à la mode de nos jours, la Dialogue de la Divine Providence de Santa Caterina qui résout le problème de la sodomie. il pouvait, plus simplement, se réfèrent à l'enseignement de l'Église en matière de sexualité humaine mais ne. Pourquoi? Parce qu'il préférait citer un passage qui aujourd'hui, il est utilisé comme une arme par ceux qui considèrent le péché sexuel comme le seul blâmable et digne de punition.

      Je veux partager une confiance avec vous: ce n'était pas un péché sexuel qui condamnait Adam et Eve mais un péché d'orgueil et d'arrogance, le même qui le jour de notre baptême nous est enlevé par la grâce du Christ. La même pitié que les célèbres religieuses de Port Royal ils se sont engagés: « Pur comme des anges, fier comme Lucifer, les rebelles comme des démons ".

      E’ clair et évident que la sodomie est un péché. Ceci est clair à la fois comme enseignement de l'Église, à la fois comme argument de mon article. Et puisque la sodomie est un péché, tout comme les relations non naturelles autrement comprises, ce discours a une valeur tant pour les hétérosexuels que pour les homosexuels. Le péché n'est pas une question d'orientation affective, cela concerne tout sur l'homme, vient d'un manque, d'une privation gratuite de Dieu. C'est la tare contenue dans le livre de De Mari, qui est docteur et non théologien moral ou confesseur. Et si nous croyons que certaines personnes sont plus pécheresses que d'autres, nous ne montrons qu'une grande myopie, le même qui au temps de Jésus condamnait la femme adultère à être lapidée et non l'homme qui avait consumé le péché avec elle.

      Les deux clair, ma réponse ne ressemble pas à un reproche, mais si je devais frapper le visage du pénitent dans le confessionnal – qui est là pour se confesser et changer sa vie – des phrases comme celle que tu as citée, non seulement j'inciterais le pénitent au désespoir mais il serait très difficile de le conduire à une conversion car il me verrait comme un bourreau au lieu d'un père avide de son retour au foyer et de sa guérison du péché.

      Je lui dis qu'il est plus facile de se convertir et de dialoguer avec ceux qui enfreignent le sixième commandement qu'avec les fiers et les orgueilleux.. je te bénis.

  12. … eh, Le visage de De Mari, un autre qui semble s'adresser aux prêtres uniquement pour les insulter, voir ses vidéos de disputes diffusées pendant le confinement dans lesquelles il nous a tout dit: lapins, lâches, sans attributs virils …
    Si du haut de son arrogance évidente il avait plutôt écouté et demandé conseil de notre part, jusqu'aux lapins, lâches, sans attributs virils … le procès ne s'est certainement pas arrêté là, et même pas condamné, car nous aurions brièvement expliqué l'abc de la morale catholique.
    Et ceci dit, je garde le silence et ne vais pas plus loin.

  13. Je tiens à vous féliciter Rév. P. Ivano Liguori, en tant que catholique et spécialiste en chirurgie interne.
    Je cours en moyenne entre 4200/4600 coloscopies par an et certains dommages liés aux rapports anaux et à l'homosexualité que je n'ai jamais rencontrés et lorsque je me suis retrouvé face à des problèmes infectieux, par exemple, ceux-ci ont toujours touché les hommes sans distinction, femmes, hétérosexuels et homosexuels.
    Merci pour cet article.

  14. Son père Ivano, comme le père Ariel, une chose est sûre de bien savoir: les homosexuels se respectent en leur disant avant tout ce qu'ils ne veulent pas entendre, souvent pliés comme ils le sont dans leur monde surréaliste et glacé. Et je pense que je peux parler en connaissance de cause, parce que je suis homosexuel, même s'il ne l'a jamais affiché.
    J'ai été une fois brouillé par un prêtre, et peu de temps après j'ai réalisé à quel point il m'aimait vraiment, me traiter avec cette dureté. À une autre occasion, j'ai rencontré un prêtre très doux, aimant, inclusive … Poverello! Il était plus homosexuel que moi, pour ce, au niveau du miroir, il voulait se consoler plus qu'autre chose.

    Quand on perd en discrétion et en pudeur, on fait ressortir le pire en soi. Cela s'applique à nous les homosexuels, maintenant de plus en plus effronté dans l'ostentation de nos pires vices, et cela s'applique au Dr De Mari, de plus en plus impudique dans son manque de charité chrétienne.

  15. père Ivano, tu es vraiment super, mais pas génial là-dedans “catholiques adultes”, grands comme des hommes de foi, culture profonde, et modèles de vie sacerdotale.
    Merci pour cet article

    Don Paul de Bologne (ville de … “catholiques adultes”)

  16. 92 minutes d'applaudissements e ovation debout pour son père Ivano!

    Merci beaucoup d'avoir écrit cet article. Je connais De Mari et sa véhémence quand elle expose ses idées. En particulier lorsqu'il parle de personnes comme moi qui vivent la condition d'homoaffectivité et les implications cliniques basées pratiquement uniquement sur son expérience ambulatoire., Je rejette totalement ce qu'il dit car il est clair que le préjugé prévaut dans ses propos plus que la personne de la science. Mais je rejette ce qu'il affirme et écrit car je ne me reconnais pas dans cette vision qu'il donne de la sexualité homoaffective qu'il transmet. surtout, Je rejette ces déclarations car elles peuvent amener les autres à penser que tous les homosexuels sont tellement pervers … Mais même non!

  17. Caro Père,

    je suis tout à fait d'accord avec ta distinction. Il faut également considérer qu'Amazon, la qualité d'opérateur d'un service privé, a évidemment le plein droit de retirer du marché les produits qui, pour diverses raisons, juge inapproprié. Cependant, je voudrais observer le fait que:

    une) suivre de très près les événements du monde politique et intellectuel américain, J'ai été profondément impressionné par la politique de cette société de retirer également les livres qui ne contenaient rien d'offensant pour la communauté LGTBQevattelapesca. Je pense avant tout à un ouvrage du bioéthicien Ryan T.. Anderson, Quand Harry est devenu Sally, relatif au problème du transsexualisme d'un point de vue philosophique. je n'ai pas lu le livre en question, mais je connais assez bien les livres d'Anderson et je dois dire qu'il ne s'est jamais livré à des déclarations offensantes et généralisées. Encore plus troublant est le fait que, dans le cas présent, le livre est mis à disposition par Amazon depuis au moins deux ans, seulement pour être retiré au moment Anderson, des pages de le journal Wall Street, avait fait une vive critique d'un éditorial écrit dans le Washington Post par un activiste bien connu pédé. Amazon a bien sûr le droit de mettre en place Stratégies entreprise qu'il croit, mais je soupçonne que c'était une forme de “représailles” sur la pression de certains environnements, il est fort, également compte tenu de la position de premier plan d'Anderson dans la direction d'un penser Merci tory;

    b) il ne concerne pas strictement les cas examinés, mais il faut aussi rappeler qu'Amazon joue un rôle quasi monopolistique sur le marché et le fait qu'il retire certains produits sur la base de considérations purement idéologiques et non sur la base de considérations d'opportunité lucrative, en fait, il élimine la possibilité généralisée d'accéder à certaines ressources. Il est vrai qu'il appartient au marché de trouver une solution en créant des plateformes compétitives, mais le problème demeure.

    Je conclus en convenant que, malheureusement, trop souvent, les publications catholiques et les voix publiques font le bien pour combattre un mauvais service en s'accordant manifestement par-dessus les revendications inappropriées ou, pire, faux.

    Je me souviens de la croisade lancée par un de mes amis de lycée qui était membre d'Alleanza Cattolica (puis heureusement passé à l'hédonisme le plus extrême) qui, est devenu directeur du magazine de l'école (et on n'a jamais compris comment il l'a fait, à la fois pour les mauvaises qualités d'un écrivain, et pour l'écrasante majorité de la gauche dans les hauts lieux de l'école), il a consacré trois articles dans un certain nombre à des questions relatives à l'homosexualité et à la contraception. Rien de mal à ça jusqu'à présent, à mon avis. Le problème était dans les tons utilisés et dans l'inopportunité décidée de la publication. Une simple provocation pour elle-même. Comment pouvez-vous penser à sensibiliser un public hostile à des questions aussi délicates à travers des déclarations que l'on pourrait définir par euphémisme tranchant, avec le risque certain de radicaliser davantage les destinataires?

Les commentaires sont fermés.