NOUVEAU - L'aspirine de l'islam modéré. Quand l'Europe invente ce qui n'existe pas et nie le vrai danger

- éditions de livres de la boutique de l'île de Patmos -

NOUVEAU - "L'ASPIRINE DE L'ISLAM MODÉRÉ. QUAND L'EUROPE INVENTE CE QUI N'EXISTE PAS ET NIE LE VRAI DANGER "

Les nouveaux colonisateurs musulmans ont découvert un système plus efficace que l'épée et la guerre pour réussir la conquête des populations des infidèles: utilisent la démocratie et ces principes immatériels de laïcité des États qu'ils rejettent également, mais dont ils font un usage intensif pour s'établir dans les pays occidentaux.

.

auteur:
Jorge Facio Lince
Président des Editions L'île de Patmos

.

.

le livre a été distribué depuis 3 novembre

Livre dédié à la mémoire d'Oriana Fallaci "Fille terrible et prophète inconnu", ces pages sont avant tout un acte de courage. Pour beaucoup moins, nous avons récemment assisté aux événements tragiques des têtes décapitées dans une Europe qui n'est plus en mesure de contrôler le phénomène de cette violence qui naît de la culture islamique..

.

L'Islam est violent dans sa structure et ne peut pas dialoguer avec le christianisme, ni assimiler les principes de la démocratie et de l'État laïque, incompatible avec son essence même. Les nouveaux colonisateurs musulmans ont découvert un système plus efficace que l'épée et la guerre pour réussir la conquête des populations des infidèles: utilisent la démocratie et ces principes immatériels de laïcité des États qu'ils rejettent également, mais dont ils font un usage intensif pour s'établir dans les pays occidentaux. Dans une Europe sans identité qui méprise ses racines chrétiennes par haine de soi, qui a érigé le droit à l'avortement et à l'euthanasie à des valeurs immatérielles, mariage homosexuel et possibilité que deux hommes adoptent des enfants ou les achètent dans un sein loué, les musulmans ont déjà gagné. Parce qu'ils savent qui ils sont et de quelles racines ils viennent, parce qu'ils possèdent cette fierté d'appartenance que nous, Européens, faisons, ivre dogmes profanes, nous avons détruit.

.

De Isola Patmos, 3 novembre 2020

.

.

Le livre est en cours de distribution, vous pouvez l'acheter directement dans notre boutique et le recevoir chez vous dans 72 heures sans aucun frais de port en cliquant ci-dessous:

ou le commander directement à Edizioni L'île de Patmos: isoladipatmos@gmail.com

et recevez-le en 5 passer des jours sans poste

.

Publications à venir:

.

récit:

LA NOUVELLE TERRE, Emilio Biagini

GRANDMA N'A PAS DIT FABLES, Marie Antoinette Novare

non-fiction:

ACTES ET apostats mauvaises actions, Esther Maria Led

 

 

.

 

.

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:









ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:

payable aux Editions L'île de Patmos

IBAN IT 74R0503403259000000301118
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ isoladipatmos@gmail.com ]




À propos de Jorge Facio Lince

Filosofo Tomista e Teologo Presidente delle Edizioni L'Isola di Patmos ( Cliquez sur le nom pour lire tous ses articles )

12 réflexions sur "NOUVEAU - L'aspirine de l'islam modéré. Quand l'Europe invente ce qui n'existe pas et nie le vrai danger

  1. Je m'excuse mais je ne pouvais pas savoir.
    J'espère que ça ira mieux la prochaine fois

  2. Je ne pensais pas à moi “naïf” intervention, écrit sur le thème de la relation entre christianisme et islam, était considéré comme indigne de ne pas mériter un signe de tête, car ce n'est pas le résultat d'une conception individuelle mais d'une confirmation documentaire

    Je respecte la volonté du modérateur mais je ne la comprends pas

    Je voudrais seulement rectifier une erreur survenue lors de la rédaction spontanée du court article, où j'ai écrit “Frères musulmans”. Le terme est destiné “Association musulmane mondiale”. Je précise que les notions que j'ai expressément exprimées en relation avec cette circonstance sont contenues dans le paragraphe (Silvano Panunzio, Metapolitica, vol. 1 ed. Iduna) intitulé L'Islam devant le Christ et à Rome – Pio XI pag 195 -202 bien que des considérations répandues de ce type soient largement diffusées dans les près de mille pages des deux volumes qui composent l'ouvrage
    Je n'ajoute rien d'autre

    1. Personne n'a “censuré” son discours, il n'a pas été publié pour ne pas faire de mal à ce que vous avez écrit. En fait, vous avez envoyé trois commentaires divisés en morceaux qui sont venus séparément qu'il ne nous est pas possible de coller ensemble parce que nous ne savons pas quel est leur ordre et parce que des mots manquent à la fin de chaque morceau.. Si nous fournissons un certain nombre de caractères pour écrire des commentaires ou des questions, mais certains lecteurs nous envoient des commentaires divisés en plusieurs morceaux, nous avons de sérieuses difficultés à les assembler, aussi parce, quand les personnages ont fini, si l'écrivain ne le remarque pas et continue d'écrire, puis envoyer, nous recevons un commentaire incomplet dans lequel deux ou trois lignes manquent, suivi d'un autre dans lequel d'autres lignes manquent.

  3. S'il le permet c'est quelque chose que vous devrez voir parmi vous prélats, je “franciscain” contre le reste du monde.
    Pour répondre à ta question, je dis non, Je n'ai pas lu ton livre. Un peu parce que j'ai une très longue liste de choses à lire et je pense que la mort me rattrapera avant que ce soit fini, un po’ car mes idées sur l'islam se sont formées principalement sur Massignon, Corbin, Filippani Ronconi, Dahmhardt, Ventura, Burckart et quelques lectures subtiles d'Ibn Arabi et Rumi. En référence à Corbin je doute mais je doute vraiment que le Coran puisse être lu et compris au moyen d'une exégèse “scientifique”, étant donné la multiplicité stratifiée de ses significations et de ses propres “opération” béton. Les pratiques des confréries soufie et chiite sont nées du Coran et des hadiths et il existe une correspondance détaillée entre les sept niveaux exégétiques du Coran, les sept prophètes et les sept centres subtils. Je ne peux certainement pas m'attarder là-dessus.
    Bien sûr, je peux me tromper et je suis prêt à changer d'avis, puisque je ne suis pas fidèle à l'islam dont, le reste, Je n'espère certainement pas une propagation incontrôlée en Europe des dommages possibles du christianisme. Corbin, auteur que j'aime particulièrement, il a enseigné à Téhéran pendant de nombreuses années et a écrit des pages inoubliables sur les thèmes du ski, que j'ai lu et aimé très profondément, cependant, il est resté chrétien, comme son élève très cultivé Filippani Ronconi
    Bonsoir

    1. Un père salésien qui est depuis presque 30 années d'enseignement dans les écoles catholiques en Palestine, Docteur en théologie islamique avec un diplôme de l'Université musulmane du Caire, maintenant il est retourné en Italie avec des problèmes causés par la peur que les menaces des étudiants musulmans qu'il enseignait (dernièrement, il a dormi avec son arme sous son lit), il me dit toujours qu'il est très en colère contre le pape François pour l'idée de bien-être qu'il essaie de nous transmettre à propos de la religion islamique.

        1. Je m'excuse si je n'ai pas été clair: les derniers jours où il a enseigné dans les écoles palestiniennes, il a dormi (non seulement lui) avec le pistolet sous le lit. Même maintenant qu'il est en Italie depuis plusieurs années, il n'a pas encore complètement surmonté les peurs de l'époque.

  4. Ces derniers jours, j'ai fait un achat aux éditions Holy Land. En parcourant le catalogue je suis tombé sur ce texte qui n'est pas le seul dans le milieu catholique sur le sujet surtout dans le contexte franciscain. Je n'exprime pas d'opinions ou de jugements mais seulement la perplexité d'un observateur qui voit l'objet vu de deux points de vue contradictoires”
    Bartolomeo Pirone Au nom du Dieu Miséricordieux Ce qui est chanté de miséricorde dans le Coran
    Un livre précieux, précis et éclairant qui aide à identifier dans l’amour et la miséricorde le principe que les musulmans et les chrétiens partagent pour discerner ce qui est bon. 'Isis, pour comprendre à quel point ils sont éloignés de l'esprit de leur livre s'ils entraînent d'autres êtres humains dans la mort? Leur n'est pas le visage authentique de la miséricorde divine!». La longue présence des musulmans dans nos pays et la triste nouvelle de ces dernières années au Moyen-Orient nous obligent aujourd'hui à savoir, pour mieux se comprendre et vivre ensemble, la doctrine et la tradition de l'islam. Le besoin de confrontation doit surmonter la présomption d'une confrontation qui ne fait qu'ériger des murs et détruire des ponts. Une approche des sources de la croyance islamique et de ses pierres angulaires ne peut que contribuer à ouvrir des fenêtres sur des vérités souvent inattendues, au détriment de préjugés plus répandus que jamais: L'Islam lui-même tourne essentiellement autour de l'axe de la miséricorde divine, pour l'Islam, Dieu est…

    1. … et si dans mon livre – qu'il n'a peut-être pas lu – Je prouve le contraire, s'appuyant avec une fidélité scientifique sur les textes du Coran et sur la tradition islamique?

    2. Mohammed, pour ses créations mondaines, il s'est procuré des documents bibliques pour fonder sa religion. La Bible transmet l'idée d'un Dieu universel, qui place chaque homme au même niveau. Excellent point de départ pour un “révolutionnaire” qui veut subvertir une société tribale. Il rassemble les mécontents et les renverse. Il mélange avec désinvolture des matériaux bibliques mal digérés dans le Coran avec sa conception terrestre. E’ évident, mais, que même des personnes éduquées ou de bonne volonté, surtout si ignorant du christianisme, peut être attiré par l'Islam si une étincelle de sagesse biblique demeure dans le Coran. Pensons au communisme: perversion anti-Christ des fondements de la société chrétienne occidentale, encore porteur – où le christianisme n'est jamais vraiment arrivé – d'une idée universaliste (cependant perverti, juste) de justice qui peut sembler sacro-sainte et révolutionnaire à ceux qui n'ont même jamais espéré la voir apparaître. Cela ne signifie pas que les racines malignes de l'islam et du communisme échouent. Et avec la racine les fruits résultants. E’ cette réalité que les Pirone ne veulent pas voir, même s'ils l'ont sous les yeux. Cependant, puisque Dieu utilise également le mal pour ses desseins providentiels, et puisque ce n'est pas un péché de faire des hypothèses humbles sur la question, on pourrait penser ça: que dans l'histoire de l'Islam, avant l'effondrement, il est destiné à fertiliser de nombreuses parties du globe avec cette idée universaliste-monothéiste qui rassemble les hommes et désacralise toute autorité terrestre (sans le délégitimer): idée qui est à la base de la civilisation chrétienne.

Les commentaires sont fermés.