Il n'est pas « prematurata supercazzola », à ce jour, il a mûri complètement à travers la conspiration arrogante

- Nouvelles de l'Église -

CE N'EST PAS DU TOUT "PRÉMATURÉ LE SUPERCAZZOLA", Aujourd'hui, il est TOTALEMENT PAR LA CONSPIRATION ACQUISE Arrogant

[…] les territoires du royaume du supercazzolaro sont Facebook, Instagram, Gazouillement, en bref, tout réseau social, où le dirigeant astucieux prétend pontifier également en théologie et en sciences sacrées sans avoir à traiter avec un expert dans le domaine. La situation devient très grave lorsque, le supercazzolaro, prétend étendre les territoires de son royaume au-delà de la réalité virtuelle. C'est quand, une fois que vous éteignez votre ordinateur et que vous vous êtes adressé à vos amis et à votre famille avec des «encycliques» sur les chemtrails, sur le danger des vaccins, sur l'évidence de la terre plate, et autres absurdités similaires, il décide d'aller à la paroisse et commence à faire passer sa parole.

.

auteur:
Gabriele Giordano M. Scardocci, o.p.

.

.

 

POUR ACHETER LE LIVRE, ENTREZ DANS NOTRE LIBRAIRIE: QUI

.

.

.

 

.

.

.

.

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:









ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:

payable aux Editions L'île de Patmos

IBAN IT 74R0503403259000000301118
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ [email protected] ]

.



À propos de père Gabriele

Gabriele Giordano M. Scardocci Dell'Ordine dei Frati Predicatori Presbitero e Teologo ( Cliquez sur le nom pour lire tous ses articles )

12 réflexions sur "Il n'est pas « prematurata supercazzola », à ce jour, il a mûri complètement à travers la conspiration arrogante

  1. Il serait bon et juste que Don Ariel nous explique à tous quelles sont ses qualifications et où il a été formé..
    Malheureusement, il a déjà refusé plusieurs fois. D'autres savants bibliques ont le biblique ou le grégorien. Ou ils ont des universités d'État.
    Parmi les disciples de Don Minutella, il y a une rumeur selon laquelle de sa vie il n'a jamais fréquenté une université.
    Étant entendu que ce commentaire ne sera jamais publié.
    son????

    1. Vous avez d'abord publié un commentaire – Je suppose par erreur – à la fin d'un article du Père Gabriel. Ce qui m'oblige à vous répondre ici, ne pas pouvoir déplacer les commentaires au bon endroit. du moins, quand il écrit ses perles, voir pour les insérer au moins sur la bonne page.

      _________________________

      Refusé?
      Non, Je ne refuse pas: Je ne veux juste pas!

      Elle n'a pas écouté ma vidéoconférence et si elle l'a écouté, elle n'a pas compris, ou je ne voulais pas comprendre.

      Je n'ai pas l'intention de tomber dans le piège ridicule et enfantin des titres, pour une raison simple que j'ai largement expliquée: pas de titre, académique ou pas, il est supérieur aux dons de grâce du Saint-Esprit dérivant du sacrement de l'ordre.

      Aucun prêtre n'est vraiment tel, profondément tel et culturellement tel, selon des articles académiques.

      J'ai tout expliqué dans ma vidéo en me basant pas sur le bavardage, mais sur la dogmatique sacramentelle.

      Et si la loi, ou les cris des Minutelliens, tu ne comprends pas, c'est ton problème. Je ne suis donc pas obligé de clarifier quoi que ce soit et le seul certificat que je peux présenter est mon certificat d'ordination sacrée, avant lequel il n'y a pas de titres supérieurs, à la fois académique et non académique. Du moins pour moi qui vénère le sacerdoce et qui ne le suis pas, surtout, ni insécurisé ni complexé.

      1. Je te répondrai aussi, Cher Seigneur.
        Ne t'inquiète pas et ne t'inquiète pas, parce que si le Christ lui-même est apparu aux adeptes fanatiques de Minutella et leur a dit que leur gourou a tort, ils accuseraient le Christ lui-même d'être un hérétique et un philosophe.
        Il en est ainsi et, quand comme le père Ariel, ils sont acculés, à ce moment commence le semis de calomnies et de doutes adressés à la personne sur la base de … si vous dites … ils disent …
        Il est donc, pas à partir de maintenant mais toujours, avec certaines personnes.

        Je m'excuse auprès de l'excellent père Gabriele pour cette invasion de la page et je le remercie pour son merveilleux article, vraiment éclairant.

        1. Je suis d'accord, cher frère, avec ce que tu as écrit.
          Je crois que nos chers pères de l'île de Patmos, dans la grande mer d'Internet, ils font un travail hautement méritoire depuis des années, et Dieu sait à quel point.
          Il y a beaucoup de gens qui, à travers cet outil, recherchent des écrits intéressants qui peuvent les soutenir sur le chemin de la foi., ou pour clarifier ses idées face à des faits et situations ecclésiastiques souvent, malheureusement, pas très édifiant.
          L'article du Père Gabriele est un véritable guide à cet égard, un véritable guide du discernement.
          Il ne se passe pas un jour où l'on nous dit aux curés … “eh, mais sur internet j'ai lu ça …”, et quand ensuite on va vérifier, on retrouve les thèses les plus absurdes exposées, collectées dans des blogs et des sites portant des noms divers “catholiques”, “mariani” etc.…
          L'article du père Gabriel est l'antidote à cela.
          merci.

          1. … chers frères, tout d'abord une salutation à tous et un souhait pour une année sainte riche en fruits spirituels et pastoraux.

            Cela dit, j'ajoute … mais oui, avouons-le: chaque fois qu'un membre des fidèles vient nous voir et entame la conversation en disant “sur Internet j'ai lu ça …”, nous commençons à trembler et à transpirer, ou nous sourions, e, comme le raconte le jeune et sage père Gabriele dans son article sur le supercazzole, une sorte de lentille tombe sur nos yeux, qui ne nous fait plus voir les fidèles, mais pendant qu'il parle, nous voyons Tognazzi dans le rôle du comte Mascetti et de tous les autres “mes amis”.

            Un grand merci au Père Gabriele pour cet article indiqué à juste titre par Don Bruno comme “un vrai guide”.

            P.S.
            Je vous ai aperçu il y a des années lorsque vous restiez chez les dominicains de Naples (avec qui je vais déposer mes péchés avec des confessions) et depuis tu m'as fait bonne impression, Je n'avais pas tort.

  2. Malheureusement, les supercazzolari existaient bien avant 2010: les catéchistes du chemin néocatéchuménal.
    Il m'a fallu trente ans pour réaliser que c'étaient des gens ignorants et incompétents sans la moindre connaissance élémentaire de la foi catholique; en fait ils ne connaissent que les catéchèses de Kiko: un désordre d'hérésies protestantes! Mais parce que celui qui leur dit est un ignorant qui pense savoir, il leur dit avec une telle confiance que quiconque les écoute (aussi ignorant que moi) il est impressionné et convaincu.
    La gravité de l'affaire, malheureusement, c'est qu'ils sont accompagnés de prêtres.
    Heureusement dans ma part, son 400 seulement une douzaine de pasteurs ont “sympathie” pour le chemin et seul 1 qui les suit dans sa paroisse.
    Que Dieu nous libère de cette mauvaise herbe!
    Loué soit Jésus Christ

  3. Merci, Très Révérend Père,

    votre article est vraiment une lumière dans l'obscurité du monde Internet, dans lequel, cependant, vous pouvez trouver ce que vous voulez, car il est vrai que tout est un essaim de pseudo-prophéties, millénarismes motivés, catastrophisme, théologiens improvisés entre hier et aujourd'hui, mais il est également vrai que l'île de Patmos avec ses pères talentueux se trouve également dans cette immense forêt.

    1. Cher Seigneur,

      Je coupe ton commentaire et répond que Patmos n'est pas une île d'idiots.
      Elle insiste pour publier des commentaires dans lesquels d'une part elle donne des nouvelles absolument fausses sur moi, puis, après avoir semé la semence du mensonge, il demande que je réponde publiquement.
      Par politesse je lui ai envoyé une réponse privée mais avec ce résultat:

      [email protected] ([email protected])
      L'adresse à laquelle vous avez envoyé le message n'a pas été trouvée dans le domaine de destination. Il a peut-être été mal orthographié ou peut ne pas exister.

      Cela signifie que tu es bon troll – se présumant champion des rusés – jeter le leur “semi” j'ai une fausse adresse, exactement aussi faux que les choses qu'il écrit.
      Il a l'intention de continuer avec ce jeu louche, ce qui n'est certainement pas bon pour la santé de son âme?

  4. Excellent article Père Gabriel, que nous pourrions relier à un article du Père Ivano qui parlait il y a quelque temps des catholiques de “à mon avis …” sans parler de ceux écrits par le Père Ariel sur les laïcs prêtres et théologiens qui ne le sont pas, alors que malheureusement les prêtres agissent souvent comme des laïcs.
    Je suis l'île de Patmos depuis 2015 et je me souviens de nombreux articles sur ce sujet.
    Je remarque un certain sport très répandu qui est de blâmer les prêtres pour le mauvais fonctionnement des paroisses, diocèses et l'église en général. Peu, cependant, demandent: ce que les prêtres devraient et surtout pourraient faire?
    souvent, les personnages dont parle le Père Gabriel, aux curés, ils rendent la vie très difficile ou presque impossible. Et d'après ce que j'ai pu observer dans mes relations successives avec trois pasteurs différents 25 âge, leur but est souvent d'éviter les querelles et les fractures aux mains de personnes déraisonnables, et ce n'est pas un discours de faiblesse mais de difficulté objective. exemple: ce n'est pas facile de dire à une femme divorcée et accompagnée d'un autre homme “tu ne peux plus être catéchiste” car celui-là vous répondra en vous disant ce qui n'est pas écrit sur Amoris Laetitia et les mettra devant vous “ouverture” du pape François qui en vérité n'existent pas, s'il y a quelque chose, il y a une ambiguïté folle dont chacun peut obtenir ce qu'il juge bon.

    Ho 68 ans et quand j'étais adolescent, si le curé parlait, personne n'osait même répondre, aujourd'hui si un curé dit quelque chose de sensé,répliques du “à mon avis…” comme l'écrit le père Ivano, ou le curé de la paroisse est publiquement nié par le supercazzole dei “théologie” acculturer sur internet, comme l'explique le père Gabriele dans cet article.
    La réponse a été donnée à plusieurs reprises par le père Ariel, parlant et expliquant dans plusieurs articles qu'une crise d'autorité sans précédent s'est développée dans l'Église..
    Et aujourd'hui cher père Gabriele tu dois faire face à des supercazzolari, et je le sais, à quel point ils sont insolubles et même dangereux.
    Meilleurs voeux pour tout.

  5. Merci beaucoup Père Gabriele pour l'intervention brillante et bénéfique.

    Permettez-moi de souligner le danger des théologiens supercazzolari, à savoir (J'en connais plus d'un et je peux témoigner de leur nocivité et de leur modus operandi) ceux qui ont régulièrement acquis des diplômes universitaires, ils sont diplômés magna cum laude, et du haut de leurs qualifications ils mettent le Magistère dans le banc, prétendant maintenant le corriger, il est temps de le nier (donner des exemples: on nie la transsubstantiation, l'autre nie que Jésus-Christ ait jamais voulu faire du mariage un sacrement et en ait voulu l'indissolubilité, l'autre soutient en fait que Jésus-Christ n'était qu'un homme qui, cependant, avait une relation surnaturelle avec notre Père commun, l'autre traite Humanae Vitae de telle manière que, finalement, de l'encyclique il ne reste que le titre…).

    en bref: la vérité sur Dieu, sur sa volonté, sur la façon d'aller au paradis, nous devrions savoir à la fin de la dernière dissertation savante qu'ils préparent: les pauvres fidèles ignorants attendent que Dieu se révèle enfin à travers eux.
    Ces théologiens supercazzular font d'énormes dégâts.
    Je me excuse, Je conclus la pensée:
    ces théologiens supercazzolari font d'énormes dégâts, encore pire quand ils deviennent évêques.

    Merci pour votre aimable attention.

  6. Merci beaucoup Père Gabriele pour cet article éclairant et bien descriptif de la réalité.

    Je voulais souligner que le phénomène de “supercazzolaro”, déjà nuisible en soi lorsqu'il est renvoyé à une seule personne, prend des proportions dévastatrices s'il est organisé en mouvements ou associations qui, à partir de la tête supercazzolaro, ils répandent le supercazzole “unifié” et égal en substance, autour du monde.
    Comme un gros “supercazzola” aux proportions énormes.
    Sans être controversé, Je vais juste dire que malheureusement, pour ma plus grande naïveté et naïveté, ainsi qu'un manque total de connaissances et de formation, pendant longtemps j'ai été moi aussi un propagateur inconscient de telles obscénités, impliqué dans le réseau de “supercazzola organisée et unifiée” par un certain mouvement organisé.
    Notre Seigneur a eu pitié de moi et à un certain moment il m'a ouvert les yeux et j'ai vu.
    J'ai ressenti un repentir amer pour avoir rejoint “supercazzole” que j'étais vendu et que malheureusement j'ai aussi répandu.
    Je reconnais le pur réalisme de l'écriture du Père Gabriel et j'alerte quiconque de le donner “supercazzole organisé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

 caractères restants

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.