Père Ariel Auteur

Tremblement de terre comme « la punition de Dieu pour les unions civiles »? John répond Cavalcoli: « Je suis mal compris ou peut-être que je mal exprimé ». Ariel S. Levi Gualdo a écrit au cardinal Pietro Parolin et Gehrard Muller: « Montrez-nous le visage de la Miséricorde de Dieu, pas le faux homme miséricorde, qu'il ne soit pas intéressé "

– théologique –

AS TREMBLEMENT DE TERRE « PEINE DE DIEU?”. GIOVANNI CAVALCOLI RÉPOND: « Je mal compris EXPLICITE OU PEUT-ÊTRE JE SUIS MAL ». ARIEL S. LEVI de Gualdo À ÉCRIT Cardinaux et PIETRO PAROLIN GERHALD MÜLLER: « MONTRE-NOUS LE VISAGE DE LA MISÉRICORDE DE DIEU, PAS LA FAUSSE MISÉRICORDE DE L'HOMME, CELA N'EST PAS INTERESSE"

.

La déclaration faite par S.E.. Mons. Angelo Dirt, Suppléant du Secrétariat d'État de Sa Sainteté, il nous révèle d'abord combien sont lointains les temps où, dans cette même Secrétairerie d'État, il y avait des géants de la foi et de la doctrine catholique comme Rafael Merry del Val, fidèle serviteur du Saint Pontife Pie X, et sur les modernistes et leurs hérésies pernicieuses, il a accusé comment ces aspics étaient habiles "à parler, l'écriture et la prédication d'une charité sans la foi, très tendre pour les mécréants, qui malheureusement ouvre la voie à la ruine éternelle pour tous". Aujourd'hui, les modernistes, après leur souffler à l'intérieur de l'église, ils censurent et persécutent les quelques prêtres et théologiens orthodoxes survivants.

.

.

Père Ariel Auteur

Auteur
Ariel S. Levi Gualdo

.

.

"J'ai été mal compris ou peut-être que je me suis mal exprimé. Je ne parlais pas de la loi à proprement parler sur les "unions civiles", mais à certains vices et comportements pécheurs et non réglementés comme la sodomie. Dieu envoie la punition à celui qui pèche en réalisant ce qu'il fait, sachant que cela va délibérément à l'encontre de la loi de Dieu "

Giovanni Cavalcoli, AU

.

transcription complète de l'audio QUI

.

.

Cardinal le plus éminent
PIETRO PAROLIN
Secrétaire d'État de Sa Sainteté

.
Cardinal le plus éminent
GERHARD LUDWIG MUELLER
Préfet de la Congrégation pour la
doctrine de la foi

.
père Rev.mo
Ve. BRUNO CADORE, AU
Maître Général de l'Ordre des Prêcheurs

.

.

Article au format PDF imprimable

.

.

Chers lecteurs,

John Cavalcoli en chœur 2

Giovanni Cavalcoli dans le chœur de son couvent

L'île de Patmos il ne pouvait certainement pas laisser son père fondateur Giovanni Cavalcoli seul dans la tempête AU.

.

Le père Giovanni a été accusé pour affirmer que "le tremblement de terre était une punition pour les unions civiles". C'est faux, car le théologien dominicain ne parlait pas du tout d'"unions civiles", mais uniquement de "sodomie", se référant au célèbre châtiment de Sodome. Ce sont des choses complètement différentes. La sodomie est une catégorie morale de l'Écriture. "L'union civile" est une loi civile, fait pour les non-catholiques, qui peut aussi être de bonne foi. Maintenant, Dieu ne punit que ceux qui pèchent en sachant qu'ils pèchent.

.

Vous pouvez lire et diffuser la lettre-rapport que j'ai adressé publiquement au Secrétaire d'État de Sa Sainteté, le préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, au Maître Général de l'Ordre des Prêcheurs, de notre île de Patmos, site de la dernière révélation, où le Bienheureux Apostolo Giovanni a écrit le Livre de l'Apocalypse.

.

Je remercie les lecteurs qui a envoyé des centaines de courriels de solidarité et de soutien moral au théologien dominicain, nous essayons de répondre à tout le monde ces jours-ci.

.

john-conférence

l'académicien pontifical Giovanni Cavalcoli lors d'une conférence

Des messages qui nous sont parvenus, nous avons compris combien le sentiment du Peuple de Dieu, ses sentiments et ses instances, peu ou rien d'intéressant pour les ecclésiastiques de plus en plus mondains, qui, d'un autre côté, sont intéressés à entendre parler de nos pires ennemis, ceux qui aujourd'hui prétendent être amis de l'Église. Et dès que ces loups déguisés en agneaux ne poussent qu'un demi-soupir, un concours ecclésiastique indécent est déclenché en courant à leurs pieds avec des cendres sur la tête.

.

Rappelles toi, Peuple de Dieu, toi, pour le “église” du miséricorde sans justice et pour le “église” du charité sans vérité, ne compte pour rien. Sachez cependant, Personnes bien-aimées à qui nous avons consacré la vie dans l'Église du Christ dans l'Ordre sacerdotal sacré, que tu resteras toujours, sino alla parusia, cet ensemble divin de membres vivants du corps très saint dont le Christ est le chef [cf. Col 1,18].

.

Et pour toute une vie nous vous servirons pour Christ, avec Christ et en Christ, à tout prix, pour le salut de croyants du Christ et pour le salut de nos âmes de croyants.

.

.

Ouvrir et lire le texte en défense de Giovanni Cavalcoli AU, écrit par Ariel S. Levi di Gualdo pour les autorités ecclésiastiques et religieuses compétentes, cliquez

QUI

 

.

.

.

.

.

.

8 réponses
  1. Giuseppe PD dit :

    J'ai vu sur le net beaucoup de boue jetée sur le Père Cavalcoli: cela me cause beaucoup d'indignation.
    Je ne juge pas qui l'a fait mais le geste: salir si gratuitement est diabolique!
    je me souviens de toi dans mes prières.

  2. Zamax dit :

    Dans la référence au passage paulinien sur la “nourriture copieuse” Je crois vraiment qu'il a trouvé une des clés de la lecture (pas le seul, ni le plus important) de cette histoire. Certains termes ne peuvent plus être utilisés que comme ornements inoffensifs de chants liturgiques inoffensifs en attente de mise à jour. Je m'en suis rendu compte en essayant de contrer ça et là sur le web la mer de mensonges qui frappait le Père.. Les chevaux. Vous pouvez utiliser tout le tact pédagogique que vous souhaitez, mais aussi pour le lecteur de Famiglia Cristiana tu deviens un pharisien fanatique (c'est-à-dire un Vendéen pour le parti révolutionnaire de la miséricorde). Après un moment de perplexité et d'indignation, je dois dire, Mais, que j'ai commencé à ressentir un sentiment de soulagement, comme si des courants d'air frais étaient entrés dans un endroit irrespirable, ou comme si un petit scalpel avait commencé à couper un abcès douloureux. La Providence agit souvent très discrètement, même quand ça commence à déplacer des montagnes.

  3. alessio81 dit :

    Plus que toute autre chose, je sens l'odeur des représailles maçonniques: puisque l'île a proposé de nombreux articles contre le lobby homosexuel (dans l'Eglise), l'un des pères est poursuivi par des groupes LGBT.

  4. ménestrel dit :

    Alors que notre blog republiait à la demande de ce magazine web ce splendide article de Don Ariel, on a appris le procès intenté par une association LGBTISX contre le Père Cavalcoli. Nous nous accrochons à vous avec une prière dans nos cœurs: quel dieu, avec nous comme outils, savoir transformer ce mal en bien! Je souris déjà à l'idée qu'un juge sera appelé à répondre d'un problème théologique dont il a jusqu'ici ignoré l'existence, tout comme je ris de bon cœur en pensant aux flèches que Don Ariel lancera presque certainement dans la classe contre ces associations qui font évidemment plus confiance aux gros titres hurlés des journaux qu'aux vrais mots d'où tout est né.
    Mais au milieu de la tempête nous ne sommes pas là, puis j'arrête de rire, car aussi ridicule que la dictature de la pensée unique est pourtant effrayante. Et elle est partie en guerre.
    Alors que la prophétie de Chesterton se rapproche de plus en plus…

    https://pellegrininellaverita.com/2016/11/08/in-gioco-ce-lintegrita-della-fede-isola-di-patmos-chiama-croce-via-risponde/

    • Ariel S. Levi Gualdo
      Ariel S. Levi Gualdo dit :

      … plus que tout au monde, Je veux vraiment voir quel magistrat de la République italienne, il abordera des questions d'ordre strictement théologique, ou lié à la morale catholique; et je veux voir quel législateur italien, il censurera Saint Paul et avec une loi appropriée il déclarera illégale et interdite sa lecture dans les églises publiques …

  5. père ariel
    Gianfranco Petronio dit :

    Je ne veux pas entrer dans les aspects théologiques de la question soulevée par les déclarations du Père Cavalcoli. Les deux parce que je connais très peu la théologie, et parce que je crois qu'au fond la théologie n'a rien à voir là-dedans. Je laisserai donc ouvert le point sur la justesse théologique de ce que le dominicain aurait dit (Je ne suis même pas intéressé à déterminer quelles étaient précisément ses déclarations), plutôt, pour simplifier et mieux argumenter, j'avoue aussi (mais sans l'accorder, précisément parce que je n'ai pas l'intention d'entrer dans le fond) que le Père Cavalcoli a tort.

    Voici, même s'il en était ainsi, mon avis général ne changerait pas: Je considérerais le comportement des chefs ecclésiastiques comme injuste. Oui, parce que l'Église reproche et même censure, excommunier, chasser de ses rangs ceux qui expriment des opinions hétérodoxes, cela me semble naturel (après tout, tout le monde et pas seulement l'Église catholique agit comme ça… ou pensez-vous que je vous laisserais rester, par exemple, au sein du SEL, du PD, du parti radical, de la Juventus, de Milan, de Fiat etc.... etc.. si vous souteniez des positions clairement opposées à la ligne du parti ou de la société en question? Les cas de purges "laïques" sont innombrables...), plutôt, je trouverais le point positif, un signe de courage, logique et volonté ferme dans l'application de ses principes et valeurs.

    Mais quand je réfléchis ensuite au fait que, depuis des décennies, l'Église y donne de l'espace sans sourciller (entre chaires universitaires, signatures sur ses supports, auteurs dans ses maisons d'édition, prêtres protestataires et cours de divers gentils ...) au meilleur de l'hérésie, etérodossie, athéisme, laïcité, l'anticléricalisme et même l'anticatholicisme ouvert produisent... ou quand je pense à son activité incessante de "bâtisseuse de ponts"... à sens unique (c'est-à-dire sur lequel les catholiques agenouillés vont vers les autres en faisant d'innombrables concessions et jamais l'inverse) se rapprocher des représentants de toutes sortes de religions (c'est-à-dire à des gens qui ont des opinions sur Dieu qui font certainement beaucoup moins partie de la doctrine catholique que celles que le Père Cavalcoli aurait pu exprimer)… bien, Je suis absolument certain que celui de la théologie (c'était aussi une théologie catholique absconse et renouvelée) n'est qu'un prétexte.

    En bref: la question n'est pas du tout théologique doctrinale mais essentiellement idéologique. Elle n'est pas non plus fondée sur une idéologie développée par l'Église elle-même, mais sur l'éternelle et moisie idéologie laïque « jacobine » (dans sa version la plus récente) devant lequel (un peu par peur, maman, surtout parce qu'une grande partie de la hiérarchie l'a adopté) l'Église est maintenant à genoux.

    Il n'y a plus de Saint-Office qui réagisse de manière autonome et directe pour réprimer toute déviation, toute hérésie, chaque inexactitude ... Aujourd'hui comme aujourd'hui, au Vatican ils sont muets et silencieux, toujours, tout (y compris les plus féroces et les plus terribles) être fait ou dit contre la Foi et les fidèles, sauf que le "Tribunal Révolutionnaire" permanent qui contrôle et gère - plus que nous ne voulons l'admettre ou que nous ne pouvons le réaliser - nos vies (créant chez l'individu la terreur constante d'être désigné comme réprouvé, laissé à l'opinion publique comme ennemi du peuple, du progrès, bon sens, accusé de fanatisme, racisme, obscurantisme, fascisme, homophobie etc.... etc .. et à ce titre condamné à l'ostracisme social... ce qui ne signifie pas seulement la désapprobation générale - ce qui est déjà une sanction terrible - mais, concrètement, le risque de perdre son emploi, subir des condamnations judiciaires, de perdre des droits, etc.. etc.), déclencher l'alarme. Donc, juste les nombreux gardiens de la révolution (république, Raï 3, Rai2, Raï 1, La7, Le Courrier, Le fait, Print, Radio Radicale, L'ANPI, l'ON, l’UE, Urgence, Amnesty International, les syndicats, les universités... et peu à peu l'infinité des centres de contrôle, production et diffusion du verbe jacobin) ils commencent à grogner, la galaxie ecclésiastique gélatineuse, se réveille et, tremblant et à genoux (quand il ne grogne pas aussi sournoisement), il fait la queue et condamne et punit tour à tour.

    Car avouons-le, si l'hérésie contenue dans les paroles du père dominicain est réelle ou non, s'ils n'avaient pas dérangé le "Comité de santé publique" - c'est-à-dire qu'ils n'avaient pas enfreint certains des dogmes laïques - comme celui de "l'amour c'est l'amour", celui du bien universel, du dieu impuissant et débonnaire, mais encore plus, dans le cas précis, celui du caractère sacré des relations homosexuelles..., (je parie, en fait, que si les religieux avaient dit que le tremblement de terre était le châtiment envoyé par Dieu pour l'accueil imparfait des migrants... personne n'aurait rien eu à objecter) le Vatican n'aurait jamais osé les condamner de lui-même; il les aurait tranquillement empochés ou peut-être exaltés car il avait affaire aux paroles et aux actes (ceux certainement terribles et anti-catholiques) de Fo, par Panella, de Bonino, de don Gallo... ou comme il l'a fait récemment avec ceux de Luther, comme il le fera dans quelques jours en rencontrant les leoncavallini du monde entier!

    En bref, si nous voulons en reparler, discutons-en, mais oublions la théologie… ne dérangeons pas la Bible, et Vangeli, ne commençons pas à apprendre le sanskrit ou l'hébreu ancien ... toutes ces choses n'ont rien à voir avec la nouvelle église.

    [ adapté de: http://www.arbitercohortis.eu/2016/11/06/p-cavalcoli-e-il-tribunale-rivoluzionario/ ]

  6. Mattia dit :

    J'avoue que ma confiance en l'abbé Giovanni Cavalcoli m'a poussé à le défendre ces derniers jours même si je n'avais pas entendu ses propos incriminés. Cela a été possible car, De toute évidence, même ceux qui le jugeaient ne connaissaient pas ses paroles. Mais maintenant que je les ai lu je suis vraiment choqué par les réactions, par les mesures excessives et surtout par les déclarations de ces prélats que vous avez mentionnés! Aussi contrarié que la diffusion sur radio Maria ait été suspendue, car ce qu'a dit le Père Cavalcoli, non seulement je ne le trouve pas scandaleux, mais franchement prudent! Prudence qui n'a absolument pas été prise en considération par ceux qui devraient être avant tout un exemple de vertu, surtout quand il s'agit de l'honneur et de la dignité d'un homme. Je suis vraiment scandalisé par cette hypocrisie qui n'est en réalité qu'un acte de flatterie envers le monde au mépris de ce qui est chrétien.
    Je renouvelle ma proximité à vous tous en espérant que ceux qui sont en devoir sauront revenir sur leurs pas.

    Mattia.

Les commentaires sont désactivés.