Pornocratie cléricale et ordinations des prêtres homosexuels, qui ont depuis longtemps fait un coup d'État au sein de l'Église, générant un déclin irréversible

- 1 vidéo leçons della enseignants -

LA PORNOCRATIE CLÉRIQUE ET LES ORDINATIONS DE PRÊTRES HOMOSEXUELS, QUI ONT ÉTÉ GOLPE DANS L'ÉGLISE DEPUIS LONGTEMPS, GÉNÉRATION D'UN AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IRRÉVERSIBLE

.

Aujourd'hui, le gouvernement de l'Église est entre les mains des ecclésiastiques homosexuels: «Ce n'est pas une exagération de la mienne, mais seulement du pur réalisme, d'affirmer que l'Église est maintenant une structure homosexuelle et qu'aujourd'hui, le premier des États du monde avec le pourcentage le plus élevé d'homosexuels, c'est l'État de la Cité du Vatican ».

.

auteur
Ariel S. Levi Gualdo

.

.

pour aller à la boutique cliquez sur l'image

Dans cette leçon vidéo Je reviens à documenter qu'il n'y a pas d'agrégation dans le monde dans lequel, comme dans l'Église catholique, la présence d'homosexuels est si élevée; il n'y a pas non plus d'agrégation où, comme dans l'Église catholique, les homosexuels ont fait un vrai “coup”, en entrant dans toutes les "salles de commandement".

.

Aujourd'hui, le gouvernement de l'Église est entre les mains de ces personnes: «Ce n'est pas une exagération de la mienne, mais seulement du pur réalisme, d'affirmer que l'Église est maintenant une structure homosexuelle et qu'aujourd'hui, le premier des États du monde avec le pourcentage le plus élevé d'homosexuels, c'est l'État de la Cité du Vatican ».

.

ce problème, ce qui est vraiment dévastateur pour l'Église, J'ai commencé à l'étudier dans 2008 e, début 2011, imprimé mon livre "Et Satan s'est fait triompher" [Editions L'île de Patmos, II ed. 2019], dans lequel j'ai écrit et expliqué la situation actuelle dix ans à l'avance. Je vous suggère de le lire, parce que beaucoup trouveront des réponses aux nombreuses questions qui se posent.

.

.

INDEX THÉMATIQUE DE CETTE VIDÉO-LEÇON

je – LA LEÇON D'ORIGINE. LA VIRILITÉ DE approuvé par le MAN C'EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL POUR LA PRÊTRE CATHOLIQUE minute 04:30

II – IL N'Y A AUCUNE DIFFÉRENCE ENTRE LES COMMANDES SIMONIA ET CELLES QUI SE PRODUISENT POUR L'ÉCHANGE DE FAVORISATIONS SEXUELLES EN ATTENTE ET POUR LES COURRIELS CONSÉCUTIFS minute 17:30

III – LE DRAMA DU PÉCHÉ D'ACCIDIA ET D'OMISSION, DANS UNE ÉGLISE O E TOUT LE MONDE aspire à DEVENIR CARDINAUX, MAIS OERE PERSONNE NE VEUT ASSUMER MÊME UNE RESPONSABILITÉ MINIMALE minute 26:58

IV – DE NOMBREUX HOMOSEXUELS MANQUENT LES EXIGENCES MINIMALES REQUISES POUR LA VALIDITÉ DU SACREMENT D'ORDRE minute 31:52

V – LA "BANDA DELLA MAGLIANA" CLERICAL GAY C'EST LA CONGRÉGATION POUR LES CAUSES DES SAINTS minute 37:30

NOUS – LE MYSTÈRE DE LA GRÂCE DE DIEU, IL fournit la grâce ET LE Fournitures d'église, Ils ne sont ni une échappatoire ni une panacée minute 52:08

VII – APPEL AUX LAÏCS: NE SOYEZ PAS UN COWARD COMME CERTAINS ÉVÊQUES ET PRÊTRES minute 01:00:25

.

CORRECTION ET CLARIFICATION: À la minute 21:30 Ariel cite S.E.. Mons. Mauro Parmeggiani comme évêque d'Albano Laziale. C'est un branches tombés au combat, ce prélat est en fait évêque du diocèse de Tivoli.

 

.

De Isola Patmos, 18 mai 2020

.

.

.

CANALE YOUTUBE DE L'ÎLE DE PATMOS

.

DE CANAL Patmos

.

AUDIO MP3 UNIQUEMENT SANS VIDEO

.

CHERS LECTEURS,

N'OUBLIEZ PAS DE SOUTENIR NOTRE TRAVAIL

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:



ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:
.1

payable à Editions L'île de Patmos

IBAN IT 74R0503403259000000301118
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ isoladipatmos@gmail.com ]

.

.

.

.

Qu'est-ce que tu veux faire ?

nouveau message

Qu'est-ce que tu veux faire ?

nouveau message

avatar

À propos de isoladipatmos

48 réflexions sur "Pornocratie cléricale et ordinations des prêtres homosexuels, qui ont depuis longtemps fait un coup d'État au sein de l'Église, générant un déclin irréversible

  1. Ariel père très cher. premier, félicitations pour le courage de dire exactement comment les choses se passent. Je suis vraiment désolé d'apprendre que vous avez subi de telles injustices, ou pire, méchanceté injuste. Heureusement, c'est une personne très connue, et cela vous offre l'avantage de pouvoir vous défendre devant un large public.
    Je suis convaincu que Dieu voit et fournit. Nous espérons seulement que vous le ferez rapidement, à cause de ce monde fou, nous ne pouvons plus le supporter!!!
    Une chère étreinte filiale
    Alessia

    1. Cher et très révérend père Ariel.

      J'avais déjà lu il y a des années “Et Satan est venu trinitaire”, mais sa leçon vidéo a tourné son doigt dans la plaie.

      Sachez que j'ai vécu exactement la dynamique que vous décrivez sur ma peau, si vous étiez confiné à deux ans de messes sacrées dans les catacombes, J'ai été libéré du séminaire pour des raisons de motivation “souffre de migraine et se fatigue facilement”. La même commission à Ordines a ordonné l'année précédente d'ordonner à une personne qui, après moins d'un an de messe, s'est tournée vers l'alcoolisme et vit maintenant avec son petit ami.

      Le problème c'est que je ne l'aimais pas “puissant” dont les lèvres Msgr. Bishop se bloque. Et voici la dynamique…

      Excusez l'explosion. Souviens-toi de moi dans la prière.
      Loué soit Jésus Christ.

      1. cher,

        la vôtre n'est qu'une des nombreuses lettres de ce ténor que je reçois périodiquement, mais le plus tragique est que des témoignages de ce genre ont été envoyés à plusieurs reprises, avec tous les détails de l'affaire, à la Congrégation pour le Clergé, qui est responsable des séminaires.
        Qu'ont-ils fait?
        Mieux vaut le laisser partir et reporter.

        Plusieurs évêques italiens ont “osé” Je me reproche même d'avoir poussé leurs séminaristes en bonne santé hors des séminaires infectés, alors que j’invitais chaleureusement les autres à ne pas entrer en eux, tout d'abord parce que la formation correcte et réelle au sacerdoce catholique n'était pas garantie.

        Nous partons de la formation: les futurs prêtres ne peuvent se former sur la base de sociologismes émotionnels et subjectifs, dans une idée complètement déformée de l'Église et du sacerdoce.

        Aux portes de l'ordination sacrée, un séminariste m'a dit:«J'ai choisi de devenir prêtre pour réaliser mon droit au bonheur». J'ai répondu en demandant si personne ne lui avait expliqué que lorsque le prêtre se rend à l'autel pour la célébration du sacrifice eucharistique, monte au Monte Calvario et que dans le rite de l'ordination sacrée, l'invitation au "droit au bonheur" n'est pas adressée au prêtre nouvellement consacré, qui concerne la constitution libérale des États-Unis d'Amérique, mais il est invité à "se conformer à la croix du Christ". Il m'a regardé en regardant un extraterrestre et a répondu: «… mais la messe est une rencontre de joie, une fête entre frères!»

        Je survole ce qu'il a fait deux ans seulement après être devenu prêtre, telle était la joie émotionnelle et féminine avec laquelle elle était “format”.

        La chose que je considère absolument la plus sérieuse est que, encore et encore, à plusieurs évêques, J'ai fait un plaidoyer sincère pour renvoyer certains sujets des séminaires et ne pas en ordonner à certains qui ont atteint le seuil de l'ordre sacré.. Je dois dire qu'en principe ils l'ont toujours mal pris, dont les recteurs de plusieurs séminaires, dont l'un est venu piétiner l'évêque parce qu'il voulait que je lui retire la faculté de pouvoir célébrer la Sainte Messe, administrer les confessions et prêcher sur le territoire de son diocèse, raison? simple: parce que j'ai demandé à l'évêque s'il n'avait jamais remarqué que dans son séminaire, séminaristes, complice du recteur qui savait mais faisait semblant de ne pas savoir, ils avaient formé de vrais couples de petits amis.
        Et l'évêque n'a rien fait et n'a jamais pris de dispositions.

        dans ce, comme dans d'autres cas, quand, quelques années plus tard, certains furoncles sont sortis au grand jour, après que les sujets en question soient devenus prêtres, il n'est jamais arrivé qu'aucun évêque ni recteur de séminaire ne m'ait demandé de m'excuser et de me dire: “Malheureusement, vous aviez raison et nous ne vous avons pas écouté”.

        Le recteur qui a réalisé certains sujets et qui a exigé que son évêque me prenne le pouvoir de pouvoir célébrer la Sainte Messe sur le territoire de leur diocèse – ce qui bien sûr, l'évêque n'a pas fait – il s'est même retrouvé avec le cas d'un prêtre manifestement gay pour qui, quelques années plus tard, la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements a décrété la nullité de l'ordination sacrée.

        Cet ancien recteur de séminaire, au moment, dans ce diocèse, il est couvert de toutes les tâches les plus délicates.

        la 24 mai 2018, s'adressant à l'assemblée plénière des évêques d'Italie, le Souverain Pontife s'est plaint qu'il y avait trop d'homosexuels dans les séminaires et que les prêtres ne devaient pas être ordonnés: «Nous avons fait face à la pédophilie et bientôt nous devrons aussi faire face à cette quête’ autre problème ".

        Le problème cependant, comme je l'ai expliqué dans 2011 dans mon livre Et Satan est venu trinitaire et comment je suis retourné à expliquer dans cette vidéo, est que certains des pires éléments qui, entre les années 70 et 80, ont conduit à l'intérieur des séminaires “pieuse fraternité gay”, Aujourd'hui, ils sont évêques.
        ils sont, qui doivent être retirés du milieu et déposés pour les empêcher de continuer à propager des métastases. Mais le pouvoir qu'ils ont acquis et le mécanisme de chantage qu'ils exercent sont si complexes et puissants, malheureusement rien ne peut être fait.

  2. P. Ariel,

    car elle répète aussi le lieu commun selon lequel l'homosexualité n'est pas une maladie? Si ce n'était pas une maladie, car ce serait contre-nature? Si ce n'était pas une maladie, parce que, et de quelle manière, les homosexuels devraient être aidés, non traité, comme vous le dites?
    Si ce n'est pas une maladie, ceux qui disent que l'homosexualité est une variante normale de la sexualité humaine ont raison. Mais si c'est le cas, parce que les homosexuels sont victimes d'une contrainte de répéter les contre-actes (comme son ami Paolo Poli l'a également déclaré), une contrainte qui n'existe pas dans les péchés, pas contre-nature? Et si une contrainte de répéter le mal (contre eux-mêmes) Ce n'est pas une maladie, ce qui est, une forme de possession diabolique?

    Enfin une question de théologie morale: si la contrainte d'effectuer des contre-actes est plus forte que la volonté de leur résister, quelle est la responsabilité stricte de ceux qui accomplissent ces actes? Et comment une telle responsabilité objective diminuée peut-elle faire crier vengeance devant Dieu? Il y a quelque chose qui ne va pas.

    1. Le grand professeur de morale, Sant'Alfonso Maria’ Liguori, il serait horrifié par cette logique pseudo-argumentative de son.

      cependant, sait ce qui m'étonne d'elle, étant donné que ce n'est pas la première fois que cela se produit? Tout d'abord, l'indifférence à tout ce qui concerne la souffrance humaine et la douleur produites par une grave injustice. tellement, parce qu'il voit, Dans cette vidéo, entre autres, J'ai rapporté mon témoignage, vécu et payé sur ma peau, expliquant où je suis allé, dans les attaques et les représailles, pour avoir fait mon devoir d'homme et de prêtre, documenter que faire ce genre de devoir, comporte de grands risques et que pour ceux qui osent, tout est payé pour la vie.
      ici, si pendant que je “J'ai ruiné ma vie” revendiquer la vérité et la justice, J'avais devant des gens qui raisonnent comme toi, Je vous assure que je n'aurais pas pris certains risques complètement inutilement.

      Sur tout cela, elle se tient comme si de rien n'était, parce que ce qui vous intéresse c'est de chercher le “petit mot” sur laquelle faire des puces, c'est-à-dire la controverse.

      Et le mot l'a trouvé, mais, encore une fois, incompréhension et déformation de ce que j'ai dit, parce que dans le passage que vous citez, il est clair pour tout le monde, mais bien du tout, même à grand-mère Pina qui fait des nouilles, que je parle de deux choses totalement différentes:

      1. la conception de l'homosexualité selon les sciences psychiatriques d'aujourd'hui, qui à juste titre ne le considèrent pas comme une maladie, parce que cela ne peut pas être considéré ;
      2. la conception de l'homosexualité selon la morale catholique et plus précisément dans la relation délicate liée à l'admission des candidats aux ordres sacrés ;
      3. je termini En plus de la nature e contrairement à la nature, ils sont utilisés dans la sphère stricte de la morale catholique, comme grand-mère Pina bien comprise.

      Si vous connaissiez la doctrine et la morale de l'Église, devrait savoir que la morale catholique définit l'homosexualité “trouble moral”, certainement pas la maladie, à la limite, vous pouvez l'utiliser, comme je l'ai fait, la durée de “trouble de la personnalité” étroitement lié à la sphère spirituelle pour indiquer un trouble spirituel (moral) âme.

      Je répète: Grand-mère Pina, qu'en faisant des nouilles il a écouté ma vidéo, il comprenait parfaitement ce que j'exprimais, mais elle ne le fait pas, parce qu'il doit chercher le “petit mot” sur laquelle construire ce que l'auteur n'a ni dit ni exprimé.

      Je suis désolé pour elle, aussi parce que j'ai déjà répondu à cet effet plusieurs fois, mais apparemment ça n'a pas aidé.

      1. Maintenant, il est clair pour moi que vous avez une prévention envers moi. C'est peut-être de ma faute, mais elle est sûrement constamment biaisée contre tout ce que je dis.
        Je n'ai pas l'intention de faire des controverses stériles avec toi, ni de le prendre en châtaigne sur quelque chose qu'elle écrit ou dit. Je n'ai posé qu'une seule question: car un trouble psycho-affectif ne doit pas être considéré comme une maladie? E’ une question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse. Qu'est-ce que l'indifférence a à voir avec la douleur humaine? Me donner gratuitement des cyniques et des indifférents ne lui fait pas honneur et ne répond pas à la question.

        1. … mais j'ai répondu. Et encore une fois, lei, il a totalement répondu à la réponse détaillée que je vous ai donnée, se concentrer sur d'autres choses, m'accusant même de ne pas avoir répondu à sa question. Non seulement j'ai répondu: première, Je lui ai expliqué que tu avais mal compris ce que j'ai dit, bien qu'exprimé d'une manière compréhensible, puis elle me dit "qu'elle ne fait pas son honneur et qu'elle ne répond pas à la question"

          1. Cher frère,

            désolé si je me permets, vous savez combien je vous respecte et combien j'apprécie aussi votre patience: oublier cela et d'autres sujets similaires, parce que vous n'en tirerez jamais rien. Vous pouvez lui expliquer les choses de la meilleure façon, mais ils ne comprennent pas grand-chose, parce qu'ils ne veulent pas comprendre, et ils répondront toujours en s'en tenant à un mot, pour bouleverser le tout, et argumenter.
            Crois si je te dis que c'est du temps perdu, du moins, Je, Je les ai abandonnés depuis longtemps.

            En parlant de choses sérieuses: cette leçon vidéo est un acte d'amour profond pour l'Église et une épreuve de grand honneur sacerdotal, à laquelle beaucoup, sûrement, nous nous sentons unis, comme prêtres.
            Ils n'oseront rien te faire, car ce sont des gazelles devant le lion.

          2. CA va bien, supposons un instant que je suis un autre Stefano qui a lu sa réponse à M. Stefano ci-dessus.
            Vous dites que l'homosexualité n'est pas une maladie, mais un désordre moral, comme le Catéchisme. Mais le catéchisme, corrige-moi si je suis trompé, il se réfère à la pratique de la sexualité contre nature, pas à la tendance homosexuelle comme trouble psychique. Il me semblait que M. Stefano ci-dessus se référait plutôt aux troubles mentaux, peut-être qu'il s'est mal exprimé.

        2. Pourquoi elle … n'a pas compris le coeur de la vidéo.
          Le problème n'est pas l'homosexualité, mais l'usage déformé et criminel qui en est fait dans l'Église où les cadres dirigeants ne sont que des hommes et le chantage est à l'ordre du jour.

          1. Mais oui je comprends, et j'ai compris que ma question était marginale par rapport au sujet, et cela a été interprété comme une provocation. Je suis juste d'accord avec le reste et je n'ai plus de questions à poser.
            La seule chose que je ne peux pas expliquer, c'est comment le père Ariel dit que le syndrome homosexuel n'est pas une maladie, aussi parce qu'il me semble que cela contredit sa position quant à la possibilité d'ordonner aux personnes concernées. puis, si ce n'est pas une maladie, ce qui vous empêche de commander un homosexuel? Je demande seulement de la clarté, et s'il vous plaît, croyez que je ne suis pas entraîné par des sentiments hostiles envers quiconque.

          2. Elle insiste pour discuter de ce qu'elle n'a pas compris ou ne veut pas comprendre: J'ai expliqué de loin que si l'homme et le croyant manquent, il n'est pas possible de donner naissance à un prêtre.
            Honnêtement, je ne sais pas quoi d'autre, clairement, Je devrais expliquer.

  3. père Ariel,

    J'ai vu la vidéo que vous avez mise en ligne sur YouTube et je dois dire que je suis cette section depuis que je l'ai vue dans le programme Réseau 4 (Droit et inverse). Je voulais vous féliciter pour le travail accompli et pour la qualité du contenu, je pense que c'est le seul qui traite de thèmes particuliers et bien développés. Concernant la question que les laïcs nous ont posée, Je dois dire que personnellement, je ne me suis jamais trouvé dans des situations similaires dans la vidéo, mais même si c'était vers qui je ne pourrais jamais me tourner si j'étais à l'intérieur dans de telles situations?? pour nous laïcs, ce serait aussi une ruine totale, nous risquons d'être licenciés voire excommuniés, ça aurait du sens? c'est vrai que comme tu dis, se tourner de l'autre côté c'est pire, mais ce n'est pas facile.

    1. Cher David,,

      dans des situations à haut risque comme celles que j'ai illustrées, il faut toujours se tourner vers l'évêque du diocèse, car c'est lui qui doit exercer le contrôle, pouvoir et discipline.
      S'il n'agit pas dans l'évêque et est réticent à le faire, dans ce cas, il est bon de contacter le Saint-Siège, signalant que l'évêque, bien qu'informé, n'a pas agi.
      Si le Saint-Siège ne répond pas et n'agit pas, à ce stade, vous devez tout rendre public, ou cherchez des gens qui peuvent le faire, par exemple de bons journalistes.

  4. J'aimerais offrir mon témoignage.
    Je suis homosexuel et je ne sais pas si je suis croyant, ou ce que je crois peut-être. Je travaille sur les réseaux de télévision et ma relation avec l'Église catholique s'est terminée à Milan à l'âge de neuf ans lorsque j'ai fait ma première communion, Je n'ai même pas été confirmé.
    J'ai rencontré le père Ariel dans les études Mediaset à Cologno Monzese en janvier et j'ai été impressionné par son humanité, son accueil et sa grande ouverture d'esprit.
    Nous avons établi une relation d'amitié et nous sentons souvent.
    Ariel n'a jamais porté de jugement moral sur les laïcs qui vivent et pratiquent l'homosexualité, avec qui (et j'en suis témoin) c'est accueillant et très aimable. A moi, et un autre homosexuel, parlant en privé, il a dit: “Je ne donne pas de jugements moraux gratuits à moins qu'on ne me le demande. Si vous me demandez s'il est bon de vivre une certaine sexualité, Je réponds en disant non, et aussi expliquer pourquoi, non. Mais si je ne suis pas interrogé, Je ne me laisserais jamais entrer dans la vie la plus intime des gens, juger. Et même après avoir répondu que c'était faux, parce qu'on l'interroge sur le discours spécifique, Je voudrais préciser que je ne peux pas connaître le jugement de Dieu”. Puis il nous a amenés, d'une belle manière, l'exemple du bon voleur sur la croix à côté du Christ qui “il a foutu le paradis à tout le monde dans les deux dernières minutes de la vie”. Puis un autre exemple, toujours sur le Christ qui reprochait à certains moralistes de cette époque en lui disant “méfiez-vous car les prostituées et les voleurs vous précéderont dans le royaume des cieux”. Il nous a ensuite expliqué que dans ces deux, il y avait beaucoup d'autres catégories, y compris les homosexuels.
    Il n'a pas dit que l'homosexualité était belle et c'était bien, mais il a précisé que si d'une part “le péché doit être condamné” d'autre part, le pécheur doit toujours être accueilli avec toutes ses complexités humaines.
    Entre moi et j'ai dit: ce prêtre, Je veux l'avoir comme ami.
    C'est ce que, c'est le père Ariel, et je suis content de l'avoir rencontré.

  5. Il y a de nombreuses étapes importantes, J'en prends un qui m'a touché personnellement, quand vous expliquez l'injustice honteuse à laquelle ils vous ont soumis aux causes des saints, disant: “Je n'ai pas du tout l'intention d'enlever des cailloux de ma chaussure” … alors expliquez “cette lettre (envoyés par eux sans motiver la mesure) il est enregistré dans mon dossier”, et continuez d'expliquer que vous êtes vivant aujourd'hui, demain tu n'es peut-être pas, et pour cela, vous croyez qu'il est de votre devoir et de votre droit de protéger votre bonne réputation aujourd'hui, et ta mémoire demain, pour que personne, qui ne connaît pas les faits, lire cette lettre, peut vous catégoriser comme l'un des nombreux prêtres problématiques.
    Tu as très bien fait!
    Je suis touché par ces mots, car il m’était arrivé il y a des années que, puis vicaire général de mon diocèse, qui n'avait pas de sympathie particulière pour moi, il a pris une lettre anonyme et l'a mise dans mon dossier. Dans cette lettre, il m'a peint comme un monstre, avec des nouvelles très sérieuses et sérieusement fausses.
    Tu m'apprends que, lettres anonymes, ne peut pas être pris en considération e, encore moins, enregistré dans un fichier.
    Les années ont passé, jusqu'à, le nouvel évêque est arrivé, quelques mois après, quand j'ai eu un entretien privé avec lui, il a pris soin de me montrer cette lettre disant … “comment un tel matériel peut-il se retrouver dans le dossier d'un curé avec 30 années de service reconnaissant?”. Laisse moi ça, révélateur … “vous voulez le fournir, le détruire?”.
    Voilà pourquoi je dis que le père Ariel a très bien fait, appeler les fabricants par leur nom (ne se souciant pas qu'ils sont puissants), pour clarifier ce qu'il a clarifié, dans la façon dont il l'a clarifié, parce que, si nous ne nous défendons pas contre certaines choses, nous serons battus vivants, puis, vilipendé par les morts.
    Il n'y a aucun contenu dans votre vidéo que je n'approuve pas, et je vous remercie aussi pour le service que vous avez rendu à tous les bons prêtres, que pour certaines situations, ils souffrent terriblement.

    1. La comparaison entre la matière de l'Eucharistie et celle du sacrement de’ l'ordre sacré ne me semble pas clair. Le pain qui est du pain et du vin et du vin sont l'affaire de l'Eucharistie, mais dans le sacrement de l'Ordre, la matière n'est pas’ la personne qui reçoit la commande mais l'imposition des mains. Pour le reste je suis désolé pour ses souffrances mais dans le monde les abus dont nous laïcs souffrons ne sont pas différents des siens et la seule issue est les paroles du Christ : ne condamne pas et tu ne seras pas condamné.

      1. Pendant des années, les évêques et les prêtres se sont interrogés sur le fait que, nos églises, ils sont de plus en plus vides.
        E’ un problème, sûrement, aussi sérieux, sans aucun doute.
        Mais elle nous offre du soulagement à tout le monde, parce que si les églises devaient être pleines de gens comme elle, nous les préférerions tous absolument vides.
        Ce que vous écrivez ne mérite pas vraiment de commentaires, y compris la phrase évangélique utilisée comme un club pour battre les gens endoloris.
        Elle n'a rien compris, il ne veut rien comprendre, et personne ne, réussir, thème, pour lui faire comprendre quelque chose.

      2. La comparaison entre la question de l'Eucharistie et celle du sacrement de l'Ordre est très claire, si tu ne le comprends pas, c'est son problème.
        Quant à son cri sur les laïcs, mon dica: elle plaisante accidentellement? C'est destiné à être une blague, vero?
        Si, cependant, il ne plaisante pas et, malheureusement, il est sérieux, alors je dois vous dire clairement et chirurgicalement que votre comparaison est absurde et dépourvue de critère logique, pour une raison simple et évidente: peut-être voulez-vous comparer la relation d'un profane, avec ce qui est plutôt la relation de soumission totale et de dépendance d'un prêtre avec l'autorité ecclésiastique? Parce que la nôtre est une dépendance totale qui affecte tout le monde, mais précisément toutes les sphères de notre vie et de notre existence.
        mais elle, quand il a tourné le dos et fermé la porte de sa maison, l'Autorité Ecclésiastique, peut aussi être béni.
        Ne plaisantons pas, s'il vous plaît: nous sommes sérieux … pas plaisante!

        Quant à la question du sacrement de l'ordre, peut-être oubliez-vous un passage fondamental: l'affaire concerne l'homme, prêtre consacré, cela devient, comme je l'ai expliqué, Objet et sujet eucharistiques. Ou ne vous semble-t-il pas que pendant ce rite sacré nous recevons le calice et la patène avec la phrase rituelle de l'évêque qui dit: « Recevoir l'oblation du peuple saint pour le sacrifice eucharistique. Sachez ce que vous allez faire, imitez ce que vous célébrez, confirme ta vie au mystère de la croix du Christ » ?

        ici: mon discours est entièrement structuré sur ce principe, ce qui est contenu dans ma vidéo en est la preuve irréfutable.

  6. M. Mario Voltaggio a peut-être évoqué le fait que la vie terrestre en général (en particulier sur le lieu de travail) il est injuste pour tous et que nous souffrons tous de la méchanceté et que nous éprouvions des peines profondes. Souvent, ces injustices déterminent la vie que nous passons sur terre. Je ne pense pas qu'il soit insensible à sa douleur, père Ariel. La phrase du Christ n'était peut-être pas la plus appropriée, mais je pense que l'idée de l'écrivain est que vous devez supporter avec douceur. Ce que mon personnage comprend à peine, mais c'est ma faute.
    Ces mauvais traitements sont toutefois compensés par l'approbation chorale que vous, père Ariel, semble apprécier à la télévision.
    Je dois ajouter ce genre de commentaires: elle ne comprend rien, si les églises étaient pleines de gens comme elle, ce serait une honte, mieux vide, ils me dérangent un peu, écrit par des prêtres. Ils sont très moches. À moins que vous ne connaissiez vraiment ces gens et qu'ils soient de véritables charognards.

    1. Cara Chicca,

      le Livre de l'Ecclésiaste, ou Qoelet, nous enseigne: “il y a un temps pour … il y a un temps pour … il y a un temps pour …”
      Vois ici: http://www.laparola.net/wiki.php?riferimento=Ecclesiaste3,1-15&formato_rif=vp

      Tu parles par exemple de douceur, très bonne vertu, cependant, si exercé au moment opportun. en fait, si le 1571 état fossimo domestiqué, au lieu de nous armer et de partir pour une guerre défensive, à Lépante, les mahométans auraient gagné et avec deux sauts ils auraient atteint Rome, où aujourd'hui, Saint Pierre, de même à Sainte-Sophie à Istanbul, ce ne serait pas l'un de nos arcibasilica chrétien, mais une mosquée.

      Quant aux prêtres, et en particulier les curés que je comprends, être un grand nombre d'entre eux confesseur ou directeur spirituel, Je peux vous assurer que presque tout le monde, devant certains crampons apparemment adorables, ils réagissent avec ressentiment, parce qu'en principe, nos laïcs, avoir ces vertus:

      1. ils ont toujours le mot prêt à indiquer comment les choses doivent être dites et faites, sauf, cependant, attendez que les autres le fassent, surtout à partir de l'exercice des actes de vertu;
      2. ils ont toujours le mot prêt à indiquer les défauts des prêtres, mais parfois ils deviennent des bêtes si quelqu'un souligne leurs graves défauts;
      3. ils viennent le dimanche et en l'espace de quelques heures ils pourraient refaire l'église catholique, à partir de la pastorale, après quoi ils rentrent chez eux jusqu'au dimanche suivant, tandis que le curé doit faire face aux problèmes de la paroisse jour après jour, qu'il doit presque toujours essayer de résoudre par lui-même;
      4. le curé est presque toujours critiqué, si, cependant, il mettait en œuvre ce que certains fidèles proposent, enverrait la paroisse dans un scatafascio;
      5. aujourd'hui certains fidèles, suivant certaines modes, ils parlent de pauvre et pauvre église, les soi-disant catholiques de gauche sont favorables à l'accueil des migrants, ceux du centre-droit demandent contrôle et prudence, après quoi le curé doit se rendre à la banque pour demander un prêt car il n'a pas l'argent pour payer le chauffage, étant donné que souvent, certains fidèles, ils ne chassent pas un sou pour contribuer aux dépenses de la paroisse et si quoi que ce soit, si quelqu'un leur rappelle de contribuer, répondre “… ah, mais vous avez des millions et des millions de huit pour mille!”.

      Et quand un prêtre, ou comme dans le cas particulier, celui qui est curé de la paroisse depuis quarante ans, il se sent battu d'une certaine manière, peut également répondre avec la blague: “Mieux vaut les églises vides que les églises pleines de certaines personnes”.
      Blagues assez compréhensibles, exactement comme moi, à plusieurs reprises, J'ai dit – et je le répète – : “Les séminaires vides sont meilleurs que certains jeunes à l'intérieur. Beaucoup mieux, en fait, pour fermer les paroisses faute de prêtres, plutôt que d'avoir certains prêtres”.

  7. Son courage paternel est admirable et plus encore son profond amour pour l'Église qui anime sa dénonciation dramatique. Je veux juste espérer que la dégradation de l'Église n'est pas irréversible. Dans l'histoire, il est souvent apparu dos au mur. Qui aurait parié sur l'Église immorale sous le joug de Marozia? Ou sur l'Église qui a vu Grégoire VII mourir exilé apparemment vaincu? Sans parler de l'immoralité tragique d'une grande partie de l'épiscopat au XVe siècle / XVI sec. ou l'église adoucie et impuissante de la fin du XVIIIe siècle. et pourtant…. Nous espérons que cette fois aussi l'Esprit trouvera des enfants dociles et courageux, si peu nombreux et avec des vues humaines marginales.

    1. Cher Andrea,

      autant qu'elle espère que nous espérons tous.
      Retour sur les époques historiques que vous avez mentionnées, dans tout cela est venu: d'abord à une situation d'effondrement, puis il y a eu le début d'une reprise.
      Cependant, ce qui nous inquiète aujourd'hui, c'est le fait que la crise et le déclin que nous connaissons n'ont pas de précédent historique, parce que dans diverses autres situations, y compris ceux que vous avez mentionnés, l'église a été frappée de l'extérieur, par des forces extérieures; alors qu'à certains moments, des membres du clergé individuels et nombreux menaient une vie immorale, aujourd'hui, la singularité, réside dans le fait que l'Église, mal, ne le reçoit pas de l'extérieur, il ne l’assimile pas non plus à travers diverses et uniques figures de pasteurs, mais il le produit juste à l'intérieur. C'est la singularité sans précédent historique: l'Église visible transformée en une structure de péché qui produit le mal en elle-même.
      Qu'après cet effondrement, il y aura une récupération lente et douloureuse, c'est indubitable, parce que, autrement, alors la parousie viendrait.

  8. Ariel père très cher, à mon avis, et bien conscient que vous ne vous souciez pas de mon avis, ses déclarations sur l'homosexualité sont de nature idéologique et contrastent avec la réalité.

    En fait, vous dites que “… la sexualité physique est une conséquence entièrement mentale dont la sexualité et le sexe physique ne peuvent être séparés, être la sexualité physique la conséquence du sexe mental…”: rien de plus faux.
    S'il est vrai que certains (et je répète) Les techniques de castration chimique agissent sur le cerveau en inhibant la libération d'hormones qui stimulent les testicules à produire de la testostérone, c'est toujours la physicalité de chaque individu qui stimule ses pulsions sexuelles: peut-être qu'un individu peut vouloir copuler en continu ou que ses envies cessent quand il n'a plus “cartouches pour tirer”?

    Vous dites que l'homosexualité était “… dérubrifié à juste titre de la liste des maladies…” et si pour elle “avec raison” signifie avec un vote démocratique basé sur l'idéologie et non sur des preuves scientifiques, de gustibus…

    Si pour elle, à ceux qui appellent leur libido un trouble, offre une cure spirituelle au lieu d'une cure psychiatrique, de gustibus…

    Si vous ne comprenez pas que si la nature a prévu que l'individu consomme beaucoup d'énergie pour produire du sperme et des ovules sans avoir correctement prévu que l'esprit est dirigé pour les utiliser comme établi, de gustibus…

    Étant donné que les personnages disponibles sont épuisés, Je vais arrêter ici.

    1. Maintenant que comme d'habitude, il a fait valoir et après nous, comme d'habitude, nous lui avons donné de l'espace parce que la censure n'est certainement pas notre sport, avoir la gentillesse de fournir, pour tous les points que vous avez indiqués, des solutions précises.
      La critique en tant que fin en soi ne sert à rien, toujours.
      Avec la critique, proposer des solutions: face au très grave problème soulevé par le père Ariel, quelles sont les solutions?
      père Ariel, que ce problème l'étudie depuis plus de 10 âge, mais d'après ce qu'elle écrit, elle n'aurait rien compris du tout, a expliqué, par exemple, que "la situation est malheureusement irréversible" ayant "franchi le seuil du non retour".
      Vous avez sûrement des solutions. bien: les exposer.

      1. Il y a quelque chose de bien pire que la censure dans laquelle brille votre maîtrise: la sélection des réponses.

  9. père Ariel,

    mais ces clercs qui font chanter pour être ordonné,une fois que les prêtres les sacrements qu'ils administrent sont valides ?
    Je sais bien que les sacrements agissent indépendamment de l'état de grâce du ministre, mais je doute que dans ce cas (chantage) la consécration sacerdotale a lieu.

    1. Cher Michael,

      comme vous l'aurez compris le ton utilisé dans les parties où j'expose les différents arguments théologiques: le problème est très grave et très grave, pour cela, vous ne devriez jamais “jouer” sur la substance des sacrements.

      Cependant, le problème doit être divisé en deux parties différentes:

      une) c'est incontestable – à moins que quelqu'un, mais à ce jour, cela ne s'est jamais produit, ne pas réformer toute la dogmatique sacramentelle – qu'en l'absence d'exigences minimales, le sacrement de l'ordre sacré est nul, comme à d'autres égards il peut être nul par exemple celui du mariage, toujours en l'absence des exigences minimales.

      b) une autre question délicate est le fait qu'un croyant de bonne foi, par un faux ministre, Je peux toujours recevoir la grâce de Dieu.

      À propos de ce deuxième point, en dogmatique sacramentelle plusieurs cas dits scolaires sont portés, par exemple ce qui suit: que se passe-t-il si un fidèle catholique avoue à un faux prêtre, c'est-à-dire avec un sujet qui prétend être tel et qui commet donc un crime grave en simulant un sacrement, convaincu qu'il est un authentique prêtre?
      Il arrive que le faux prêtre qui simule un sacrement, il commet un crime grave, qui fait également partie du cas de iNFRACTIONS SeriouS, tandis que le pénitent, vraiment et profondément repentant mais surtout convaincu de se confesser avec un authentique prêtre, malgré un acquittement invalide, cependant, il obtient la miséricorde et le pardon de Dieu à travers un mystère de grâce surnaturelle.

      en bref: le pénitent va au paradis, le faux prêtre qui l'a acquitté risque sérieusement de se retrouver en enfer.

      C'est pourquoi je dis que ça ne devrait pas être “jouer” trop sur fournit la grâce et Fournitures d'église.

  10. Cher rédacteur, étant donné que, comme il écrit “lettre signée” la 19 mai 2020 tous 13:16, ” «Le péché doit être condamné», d'autre part, le pécheur doit toujours être accueilli avec toutes ses complexités humaines.”, cependant, accueillir ceux qui ont des problèmes existentiels sans les aider à les résoudre, c'est comme accueillir ceux qui ont des problèmes économiques sans les aider à trouver une issue.
    Mais le père Ariel prétend cependant que:
    – "La situation est malheureusement irréversible" ayant "franchi le seuil du non-retour".”,
    – “sexualité physique (il est) la conséquence du sexe mental”,
    – l'homosexualité a été "... retirée à juste titre de la liste des maladies ...",
    – à “les homosexuels qui n'acceptent pas les pulsions de leur libido… une offre de soins spirituels”.
    Je soutiens plutôt que:
    – la situation n'est pas irréversible,
    – si le sexe mental n'est pas aligné sur le sexe physique, la personne a inévitablement des problèmes,
    – même si les problèmes de ceux qui n'ont pas une sexualité mentale alignée sur le physique ne peuvent plus être définis, par vote démocratique, maladie, les problèmes demeurent toujours,
    – homosexuel, qui se définit aujourd'hui comme tel par la nature, peut redevenir hétérosexuel une fois, après qu'un psychiatre parvient à identifier la cause de la “court-circuit entre le corps et l'esprit, accepter de le supprimer: si l'homosexuel est plutôt homosexuel à cause d'un vice, comme tous les vices, il peut également être surmonté avec la seule volonté.
    Malheureusement, aujourd'hui, l'Église est celle décrite par le Père Ariel, l'Église est le premier parrain de l'homosexualité.

  11. Mais à quel point ce médecin qui prescrit des analgésiques à ceux qui ont des jambes gangrénées et à ceux qui critiquent sa méthode de traitement lui rappelle le diplôme de médecine!!!

  12. Je l'ai souvent critiqué, en particulier pour l'alignement avec la politique du Saint-Père, mais je suis impressionné par cette histoire.
    Mais je ne comprends pas. Pourquoi Becciu était censé exécuter un ordre du lobby gay? Il ne semble pas directement lié au cercle des gays le plus évident. Étant entendu que tout le monde au Saint-Siège est lié à tout le monde et qu'il n'y a pas de lobby gay, mais la plupart d'entre eux sont gays. Si quelque chose, il devrait y avoir un petit lobby droit.

  13. Tu sais ce que je suis désolé pour cette vidéo de son père Ariel?
    Qu'après une prémisse que de la façon dont l'impression qu'elle a épousé la doctrine de “Dieu t'a créé comme ça”
    au détriment de celui de “péché contre nature…”.
    est très préoccupé de vouloir discuter de manière dogmatique de l'illégalité et de l'invalidité du sacrement des ordres donnés aux hommes atteints de chromosomes XY mais “créé comme ça” par Dieu.
    Bien conscient de la façon dont vous pensez que ces interventions sont dictées par le ressentiment, Je m'en souviens dans mes prières.

  14. J'ai vu un jeune prêtre à la télévision et son nom était Tommaso. Nom de famille, en raison de la vieillesse, je l'ai oublié. Il me semble qu'il était du Tyrol du Sud. Je me souviens encore de certaines de ses homélies.
    Ce bon jeune homme est allé se glisser dans une émission avec Ilaria D'Amico qui lui a promis l'anonymat tout en le rendant reconnaissable.
    Un pandémonium de révolte du Vatican. Tout contre ce pauvre garçon qui s'était permis de brouiller la sainteté des lieux saints..
    En bref, il a disparu de cette télévision catholique. J'ai aussi demandé et ils ont fait semblant de ne pas comprendre.
    Parfois, pendant le chapelet, je me souvenais et je récitais des avemaria pour ce bon garçon. Des personnages d'une certaine importance qui tombent dans l'hypocrisie d'apparaître et semblent ne pas avoir
    ne lisez jamais l'Évangile où il est écrit que – une question de temps – il n'y aura aucun secret pour personne.
    Les vrais et les humbles auront leur victoire après l'inévitable amertume de cette terre.

    1. merci!
      Je prierai Dieu de le remplir de “amertume profonde et inévitable” afin qu'elle puisse avoir sa victoire.

      1. Prie tu, Dieu n'est pas assez stupide pour la satisfaire.
        Je prie aussi et je ne serai pas dupe.

        Mais qu'avez-vous compris de mon histoire pour m'offenser et me reproduire comme ça?
        Je crois vraiment que le bien l'emportera sur le mal et la vérité sur les mensonges.

        1. Ma chère, ce n'est pas qu'elle s'explique particulièrement bien, ou peut-être que je suis celui qui ne comprend pas. Une chose est certaine: si vous vous exprimez d'une manière vague et peu claire, donc l'interlocuteur est mis en mesure d'interpréter, il peut arriver que l'on se méprenne.
          Je n'ai aucun problème à m'excuser pour un malentendu, mais elle doit reconnaître qu'elle ne s'est pas clairement expliquée.
          Avec un vœu sincère pour tout le bien et la grâce du Seigneur.

  15. En regardant la vidéo je me suis posé une question simple, parce que? Pourquoi un homosexuel dans le 2020 devrait trouver dans l'église le seul moyen d'affirmation sociale? Qu'y a-t-il dans l'église qu'il n'y a rien d'autre qui en fait encore un tel endroit “souhaitable”?

    La chose qui m'a laissé promis est l'histoire du chantage, chantage à un évêque de scandales indescriptibles (ce qui peut encore nous choquer après avoir tout vu et entendu?) obtenir la commande, parce que?

    Jamais auparavant dans la société civile les homosexuels n'avaient été considérés, utiliser une figure théorique, pandas à protéger et à soigner de manière embarrassante. Il ne manque que le bouclier pénal et fiscal pour ceux qui se déclarent homosexuels. Pourquoi alors aller chercher sa place dans l'église pour mener essentiellement un style de vie libre et décomplexé qui, en dehors de l'église, serait élevé au niveau de vie?

    Je peux comprendre la situation de ceux qui dans le passé ont trouvé un environnement plus confortable dans l'église étant donné les préjugés sociaux et les risques auxquels ils étaient confrontés en déclarant leur homosexualité, mais quel sens cela fait-il aujourd'hui?

    Peut-être que chercher la raison qui fait de l'église un champ de conquête pour les homosexuels pourrait éliminer l'origine de cette “cancer” à l'intérieur de l'église qui cause beaucoup de dégâts à tous les fidèles.

    1. Cher Dario,

      Je vous donne une réponse à cette question déjà donnée dans mon livre Et Satan est venu trinitaire.
      Tu as raison de te demander: "pouquoi, l'Église comme refuge?».

      La réponse que j'ai donnée est répétée ici, elle est vraiment impitoyable, mais impitoyablement réel, à savoir ceci: si un jeune garçon gay d'un pays provincial, juste vingt ans, a une belle présence physique, ou mieux encore, s'il est vraiment un beau fils dans la fleur de la jeunesse, il suffit de faire un aller simple pour Rome, Bologne, Milano … parce qu'un professionnel gay de cinquante ans a réussi ou est plein d'argent, qui le prend et qui le garde ou le répare, le trouver immédiatement. mais sera, Je répète, c'est un grand fils avec diverses qualités esthétiques, visible et caché.

      plutôt, un jeune homme analogue d'une ville de province, pas embrassé par la nature, si quelque chose de petite taille, joufflu, avec un visage de balle sans expression, cela peut arriver avec une certaine fréquence qu'il frappe à la porte du séminaire. Et puisque beaucoup de nos évêques ont maintenant des séminaires vides et une faim effrayante pour les prêtres, malheureusement, pas mal de, ils le prendront. Et à ce moment, nous nous reverrons – s'il vient au sacerdoce – avec un homosexuel de mauvaise et de mauvaise humeur.

      De telles choses, plusieurs fois je les ai frappés sur le visage des évêques, par exemple en leur disant: "Mais il ne s'est pas rendu compte que son séminaire ressemblait à un boutique d'horreurs? Tous ses séminaristes sont esthétiquement désagréables, laid, graisse, ou vairons peu cultivés. Il s'est demandé pourquoi?».

      Je dois dire que ces mes discours les ont toujours pris mal. Lorsqu'un évêque a répondu qu '"il n'y a pas de tests d'aptitude physique à admettre au séminaire", à ce moment-là, vous avez augmenté la dose et j'ai répondu en lui disant: «Première au collège, puis au lycée, puis à l'université, J'avais sous les yeux un vaste échantillon de garçons. Il y en avait un vraiment sympa, le mignon, celui qui n'était pas beau mais qui avait une telle sympathie et un charme si éclatant qu'il avait plus de succès avec les filles que les belles, il y avait le laid et il y avait le très mauvais. en bref: il y avait tout. Parce qu'à la place dans son séminaire il n'y a que moche, mais moche au point que son séminaire ressemble à une collection de caricatures? et pourquoi, parmi ses séminaristes, il n'y a pas le fils d'un seul pigiste, ou un entrepreneur, ou un riche marchand, mais tous seuls et de rigueur sont des enfants de familles de travailleurs et de paysans? Il est possible que Dieu n'appelle pas le fils d'un entrepreneur au sacerdoce, d'un avocat prospère, d'un riche marchand?».

      Comme j'ai écrit, expliqué et réitéré, la chose que je suis désolé – pour eux, non par moi – est le fait que plusieurs de ces évêques, avec arrogance et fierté partout alto-prélatizia épiscopale, Quand ensuite, même averti, des années plus tard, ils se sont retrouvés en très grande difficulté avec plusieurs de ces sujets devenus prêtres, nul, mais aucun d'eux ne m'a jamais dit: “bien, Je dois admettre que tu avais raison et que tu m'avais prévenu à temps”.

      Ou dit mal: des gays beaux et gentils peuvent être trouvés avec des physiciens statuesques pour jouer des cubistes dans les discothèques, payé beaucoup d'argent, tandis que – dit toujours mal – je “cesse” on les trouve dans le clergé e, répéter, ils ne sont ni drôles ni brillants, ni fondamentalement aussi bon que la plupart des gays qui dansent sur les cubes disco, rien, nos gais de bureau sont presque de mauvaises pratiques, méchant et dangereux, aussi laid à l'extérieur et laid à l'intérieur.

      Mais personne ne m'a jamais écouté, bien que, les émissions de preuves, Je ne l'ai pas vu une fois, mais dix fois.

      1. Cher Père Ariel,
        Après sa vidéo, ma femme et moi sommes inquiets parce que nous avons
        deux préadolescents qui cette année (par leur choix)
        ils fréquenteront le séminaire d'un diocèse vénitien.
        Ce qu'il nous conseille de faire?
        Merci pour votre attention.
        Loué soit Jésus Christ

        1. … toujours loué!

          Parlez à un ou plusieurs prêtres de confiance qui connaissent le diocèse et le séminaire et demandez des garanties précises..

          Un souhait sincère pour tout le bien.

          P.S.

          Je me excuse pour la réponse tardive, mais le système avait par erreur placé votre message dans l'antispam. Il arrive parfois qu'il lit certaines adresses e-mail comme des publicités.

  16. Quelques questions: il y a des prêtres homosexuels chastes ? Je peux vous demander ce que c'est, à son avis, le pourcentage de sodomites dans le clergé diocésain italien? Et celle des évêques ? et enfin, comment sont les “diocèse du sud-est de la Lombardie” ?

    1. Cher lecteur,

      dans ma vidéo j'explique plusieurs fois que la théorie «…prenons-les et faisons-en des prêtres même s'ils ont des tendances homosexuelles évidentes, l'important est qu'ils ne pratiquent pas l'homosexualité "était une idée et une ligne qui s'est avérée dangereusement suicidaire.

      Les diocèses, de ce point de vue, avec des hauts et des bas, certains avec des pics très élevés, d'autres avec des pics mineurs, ils vivent tous, mais tous, ce problème. en fait, le processus de “la pollution” a commencé de la fin des années 70 au début des années 80, avec des résultats, dans certains diocèses, ils étaient vraiment dévastateurs.

  17. Grazie per il suo impegno per la serietà di tutti. È importante; la Chiesa non può fare a meno della serietà o sarà tutto perduto. Ma Cristo ci aiuti.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

 caractères restants

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.