L'amitié intime du berger avec ses moutons: « Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et ils me suivent "

Le dell'omiletica angle des Pères de l'île de Patmos

L'AMITIÉ INTIME SHEPHERD AVEC SON MOUTON: « MON écouteront ma voix: MOUTONS ET JE SAIS LE, ET ILS ME SUIVRE "

.

Tout comme dans un voyage de transhumances, chacun de nous est appelé à être brebis du troupeau de Jésus, à savoir que nous sommes appelés à vivre en tant que croyants dans l'Eglise de Jésus. En tant que croyants, D'abord, nous entendons sa voix: Jésus nous parle dans la Parole de Dieu et par les bergers, en particulier aujourd'hui, il le fait à travers l'enseignement catholique officiel de l'Église exprimé par le Successeur de Pierre et par le Collège des Apôtres, appelé à garder intact et donc à répandre le dépôt de la foi.

.

Gabriele Giordano M. Scardocci, o.p.

.

.

Format PDF Imprimer l'article
.

.

.

Chers frères et sœurs,

Berger sarde, oeuvre du peintre Antonio Piras

très probablement, nous connaissons tous la poésie Les bergers par G. D'Annunzio:

.

"Septembre, Et c'est parti. Il est temps de migrer / Maintenant au pays des Abruzzes mes bergers quittent les stazzi et se dirigent vers la mer / ils descendent vers l'Adriatique sauvage, verte comme les alpages ".

.

Une image du pastoralisme, transhumance, c'est-à-dire le chemin vers des territoires sauvages et vers des collines qui donnent la sérénité, repos et sentiment d'intégrité.

.

Cette image vers une paix très recherchée, peut-être que nous l'avons perdu: un po’ parce que nous vivons dans des villes avec des lumières et des sons qui nous distraient, un po’ car on ne comprend plus l'idée d'un chemin qui, après tant d'efforts, au contraire, cela peut nous donner beaucoup de satisfaction. mais, cette image d'élevage, ça peut nous emmener dans les lectures de ce dimanche.

.

Dans les actes des apôtres [cf. 13, 46] nous lisons comment Paul et Barnabas s'adressent aux Juifs:

.

«Il fallait d'abord que la parole de Dieu vous soit annoncée, mais parce que vous le rejetez et ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, ici: nous nous tournons vers les païens ".

.

Les deux apôtres annoncent l'annonce de la vie éternelle surmonter la présence juive et prêter attention aux païens, qui étaient romains et grecs, avec une culture imprégnée de philosophie hellénistique. Le message du Christ sort alors de la «clôture» juive, montrer comment l'annonce chrétienne n'est pas liée à un seul peuple ou nation. Le message de Jésus est universel: nous sommes tous appelés à la vie éternelle. Cela implique d'entrer dans un plus grand amour, celle du Père, le Fils et l'Esprit Saint, pour l'éternité.

.

L'appel à la vie éternelle attend une réponse de notre part. Le Seigneur nous laisse également libres de le rejeter, comme les Juifs l'ont fait dans le texte des Actes que nous avons entendu. Mais si au contraire nous répondons positivement, nous pouvons maintenant comprendre comment atteindre la vie éternelle.

.

L'Évangile nous donne une réponse claire en route pour atteindre cet objectif. On lit en fait à San Giovanni:

.

«Mes moutons écoutent ma voix et je les connais et ils me suivent " [cf. 10, 27].

.

Tout comme dans un voyage de transhumances, chacun de nous est appelé à être brebis du troupeau de Jésus, à savoir que nous sommes appelés à vivre en tant que croyants dans l'Eglise de Jésus. En tant que croyants, D'abord, nous entendons sa voix: Jésus nous parle dans la Parole de Dieu et par les bergers, en particulier aujourd'hui, il le fait à travers l'enseignement catholique officiel de l'Église exprimé par le Successeur de Pierre et par le Collège des Apôtres, appelé à garder intact et donc à répandre le dépôt de la foi.

.

Écoutons la voix de Jésus quand nous faisons nôtres les enseignements catholiques: croire aux vérités de la foi, vivre les préceptes moraux ou s'engager dans des moments de prière deviendra une écoute qui ouvrira le cœur à Son Grand Amour. Dieu entrera dans notre âme et avec lui chaque instant de la vie quotidienne deviendra une joie.

.

en second lieu, en tant que croyants, nous suivons Jésus: surtout nous le suivons dans les moments de fatigue de notre vie, sachant qu'il a été le premier à avoir travaillé pour nous en portant la croix sur le Golgotha. Suivre Jésus, c'est savoir que même quand les misères de la vie semblent couler sur nos épaules, Il nous soutiendra.

.

D'écouter et de suivre Jésus, vient que le fait qu'il nous connaisse: ce verbe dans la langue originale indique une intimité profonde, presque main dans la main avec Dieu. Nous expérimentons ce contact intime de corps à corps à chaque fois que nous vivons l'Eucharistie, qui en fait est une anticipation de la vie éternelle, une très grande amitié avec Dieu. Et précisément en ce qui concerne l'amitié sa créé Susanna Tammaro:

.

"L'amitié est l'un des meilleurs sentiments à vivre. Soudain on te voit, tu choisis, une sorte d'intimité se construit ".

.

Que le Seigneur nous accorde son amitié entrer dans la vie éternelle, dans une intimité qui donne une joie sans fin et la capacité de saisir le sens profond de chaque jour.

Ainsi soit-il.

.

Roma, 12 mai 2019

.

.

Avis des rédacteurs aux lecteurs

En ces jours, nous terminons le traitement des épreuves imprimées des premiers livres qui seront bientôt imprimés et distribués par Editions L'île de Patmos. Être absorbé par ce travail, au cours des trois dernières semaines, nous avions seulement ralentir momentanément la publication d'articles dans la revue L'île de Patmos.

.

.

.

.
«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:



ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:
Ils étaient IT 08 J 02008 32974 001436620930
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ [email protected] ]

.

.

Le blog personnel des Pères de l'île de Patmos

club théologique

le blog Père Gabriele

.

.

.

avatar

À propos de isoladipatmos

Une réflexion sur "L'amitié intime du berger avec ses moutons: « Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et ils me suivent "

  1. Cher Père Gabriele, merci pour vos réflexions. Le problème aujourd'hui est de comprendre “comme Jésus” suivre, étant donné les nombreuses images pas très évangéliques qui circulent dans l'Église, comment cela n'est jamais arrivé dans le passé. Aidez-nous en ce mois marial, avec Saint Joseph, une “trouver” d'abord le vrai Jésus dans le temple… et puis peut-être même en banlieue… alors qu'aujourd'hui il se pousse à chercher Jésus ailleurs, inverser les priorités. Un cher souvenir dans le Rosaire pour vous et les Pères de l'île, Dorotea (Tertiaire dominicain), Ave Maria.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

 caractères restants

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.