il coronavirus, le virus de l'ignorance et l'échec de la démocratie démentocratique: nous voterons lors d'un référendum populaire basé sur la démagogie et l'envie sociale?

- Les professeurs de cours de L'Isola di Patmos -

IL CORONAVIRUS, LE VIRUS DE L'IGNORANCE ET LA FAILLITE DE LA DÉMOCRATIE DÉMOCRATIQUE: NOUS VOIRONS UN RÉFÉRENDUM POPULAIRE BASÉ SUR LA DÉMAGOGIE E SUR ENVIE SOCIAL?

.

Pour ceux qui ne sont pas clairs, je donne un exemple: dans 1497 le jeune Michelangelo Buonarroti sculpté juste 22 années "La Pietà", qui représente encore les chefs-d'œuvre de l'art italien dans le monde. Cinq siècles plus tard, dans 2019, juste 33 ans le jeune Luigi Di Maio est nommé ministre des Affaires étrangères. Personne ne fait d'étranges conjectures, Type: de Buonarroti della Pietà à Di Maio qui fait pitié. En effet nous clarifions: c'est moi, qu'être stupide et limité, Je suis incapable de saisir le génie cinq étoiles de ce jeune ministre qui représente aujourd'hui l'histoire et la dignité de notre pays dans les relations internationales avec les autres États.

.

auteur
Ariel S. Levi Gualdo

.

.

Format PDF Imprimer l'article

 

.

LECTURE AUDIO DE L'ARTICLE

Les Pères dè L'île de Patmos ont inséré dans les articles la lecture audio pour les lecteurs touchés par ces handicaps qui les empêchent de lire et de fournir un service également à ceux qui voyagent et ne savent pas lire peuvent profiter de la lecture audio

.

.

le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio chargé de représenter l'histoire et la dignité de notre pays dans les relations internationales [photo prise depuis TgCom]

Que signifie «démocratie»? Comme je l'ai souvent expliqué, il est nécessaire de clarifier le sens des mots pour éviter le risque d'incommunicabilité, comme cela se produit lorsque les mots sont utilisés pour ce qu'ils signifient, mais s'adressant à ceux qui les utilisent pour ce qu'ils ne signifient pas.

.

Ce lemme de dérivation grecque est composé de δῆμος (démos), qui signifie "peuple" et état (krazìa) dérivé de l'état (court) qui signifie "pouvoir". La démocratie signifie littéralement "le pouvoir du peuple" et désigne une forme de gouvernement dans laquelle le peuple exerce sa souveraineté par l'intermédiaire de représentants élus.

.

Les premiers indices sur la notion de démocratie on les retrouve dans la philosophie de Platon [Athènes 348 à propos - Athènes 428 environ a.C.] qui illustre les quatre régimes gouvernementaux par ordre décroissant: aristocratie, timocratie, la monarchie, démocratie.

.

Les savants grecs, de la démocratie, ils avaient la grande estime que de nombreux auteurs de textes juridiques disent aujourd'hui? Non, à commencer par Platon qui prévient comment la démocratie peut conduire à la tyrannie des démagogues.

.

C'est le même Platon qu'il définit dans ses œuvres [Etat (Politico), rédigé entre 360-390 a.C. Lois (Lis), le travail est resté inachevé et achevé par le disciple Filippo di Opunte] le terme démagogie, qui dérive des termes δῆμος (démos) "People" et ἄγω (depuis), “Je traîne”. Le démagogue est donc le politicien qui s'appuie sur les humeurs plus ou moins irrationnelles du peuple, il essaie de gagner leur faveur afin d'établir et de maintenir son pouvoir.

.

Pas moins critique Aristote [Stagira 384 - Chalcis 322 C.A.] qui indique les trois formes de gouvernement fortement sujettes à la corruption: le gouvernement de l'individu, à savoir la monarchie; le gouvernement de élites, à savoir l'aristocratie; le gouvernement des classes de ceux qui y ont droit, à savoir la timocratie. Toutes les formes qui pourraient dégénérer en despotisme oligarchique. Encore une fois, nous clarifions: oligarchie, qui dérive de ὀλίγοι, (olígoi) peu, ed ἀρχή (arches) commander, indique une forme de gouvernement dirigé par quelques. Parmi les diverses formes de gouvernement, Aristote considérait la démocratie comme l'une des pires, comme un outil privilégié pour ceux qui, pour avoir la faveur des masses, ont joué sur l'émotivité du peuple par la démagogie pour gagner ses faveurs.

.

Pour que les ignorants ne se sentent pas offensés lors de cette exposition, Je précise que le mot «ignorant» vient du latin sans le savoircanard, Participe présent de ignorer "ignorer", des moyens qui: celui qui ne connaît pas un certain sujet. Par exemple, j'ignore des sujets comme les mathématiques, physique, l'astronomie et bien d'autres, comme je les ignore, c'est-à-dire que je ne les connais pas. Cependant, ne pas être un ignorant arrogant comme l'armée de ceux qui peuplent le médias sociaux, Je n'oserais jamais discuter avec un physicien, d'un mathématicien à un astronome, précisément parce que je suis totalement ignorant. Tout au long de cet exposé, le terme «ignorant» sera utilisé pour ce qu'il signifie réellement, pas pour ce que ça ne veut pas dire.

.

Ceux de la Grèce antique ils visaient à établir un système basé sur des critères que nous définirons aujourd'hui comme liberté, ils n'ont pas utilisé le terme «démocratie», ils ont utilisé d'autres mots, par exemple “isonomiquement”, qui indique le concept d'égalité des lois pour tous les citoyens; ou "isegorìa", qui indique le concept d'égalité avec le droit attaché des citoyens à parler à l'assemblée, tous basés sur le principe de eleutherìa et parresìa, qui indiquent, respectivement, le concept de liberté en général et le concept de liberté d'expression.

.

Les grands penseurs de cette saison, ils n'ont jamais imaginé la possibilité que des ignorants arrogants puissent parler à l'assemblée. Des sources historiques offrent comme exemple le discours prononcé par le Bienheureux Apôtre Paul à l'aréopag d'Athènes [Actes des Apôtres: 17, 22-34], parce que c'était le niveau de ceux qui étaient autorisés à parler. De même, dans la Grèce antique, toujours le vrai, il n’aurait pas été concevable que l’ignorant puisse bénéficier de ce que l’on appelle maintenant le «droit de vote». Dans ce cas, il serait tombé dans la démocratie, c'est-à-dire dans la dictature du peuple conduit par de petits groupes d'hommes politiques qui avaient besoin du besoin des ignorants pour établir leur propre pouvoir personnel.

.

Les anciens savants grecs avaient tout compris, c'est nous qui n'avons pas compris, au point de faire penser aux Grecs ce qu'ils n'ont jamais pensé et de leur faire dire ce qu'ils n'ont jamais dit.

.

LES POLITIQUES SONT CORROMPUS PARCE QUE LE PEUPLE EST CORROMP. L'URGENCE DU CORONAVIRUS A MENÉ À LA DÉCOUVERTE DE LA FRAGILITÉ DE NOTRE SYSTÈME AUSSI BASÉE SUR LA MALAFFA ET LA CORRUPTION

.

démocratie, compris au sens moderne, c'est la forme de gouvernement la plus fragile et nécessite une grande maturité de la part des populations pour se soutenir. Sinon, il y a le risque de donner vie à la forme la plus dégénérée de démocratie: La démocratie sans liberté, comme nous le verrons ci-dessous.

.

Pour comprendre ce risque, il faut commencer par analyser trois éléments: démocratie, démagogie et ignorance. L'élément le plus fragile et le plus risqué sur lequel reposent les démocraties est le droit de vote étendu à tous. Les différentes constitutions démocratiques construites sur des critères de démocratie directe, ils énoncent le principe de la souveraineté du peuple: tous les citoyens participent aux décisions gouvernementales en votant au cours desquelles ils accordent ou révoquent le mandat aux politiciens choisis comme représentants et administrateurs.

.

Comme vous le comprenez, c'est une forme de gouvernement très élevée, avant quoi nous devrions nous demander: ce qui peut arriver, dans un système démocratique, si une armée d'ignorants arrogants cède aux manipulations des démagogues? J'essaierai d'expliquer cela en prenant notre pays comme exemple dans lequel cette dissociation s'est cristallisée: un peuple se précipite périodiquement aux urnes pour voter même pour les pires corrompus, pour en tirer ensuite des "droits" à l'illégalité, sauf pour se plaindre de la corruption de la politique et des politiciens, qui, cependant, ne découle pas de lui-même, mais il est généré par le peuple. Évidemment, les gens sont également composés d'excellentes personnes, alors que les élections sont remportées par celui qui obtient le plus de voix, Il est évident: si une personne connue de tous pour être proche de la 'Ndrangheta est élue en tant que représentant au parlement ou administrateur local, il est évident que la majorité des Calabrais ayant le droit de vote ont exprimé ce qu'ils pensent, ce qu'ils veulent et ce que les gens sont dans leur majorité. Je ne dis pas, les votes donnés sur les bulletins de vote le disent.

.

On sait qu'une partie de notre pays est entre les mains de trois associations mafieuses: la Camorra, le 'Ndrangheta et Cosa Nostra. Et si quelqu'un le nie, Je pense qu'il devrait tout d'abord rendre compte aux proches des morts tués sous les coups de ces mafias, à commencer par de nombreux serviteurs de l'Etat.

.

Sur quoi ces mafias sont basées nous l'avons toujours su: sur le vote d'échange. Si en fait ces mafias sont des requins, la démocratie est l'eau de mer dans laquelle ils prospèrent. Et dans certaines régions, personne n'obtient la majorité sans les votes conduits par les mafias. Il est donc évident, le politicien corrompu n'est pas un champignon autonome, c'est le fruit engendré par la corruption du peuple qui obtient alors beaucoup de choses en échange du vote: les yeux fermés sur l'évasion fiscale, sur le travail illégal, sur la construction des abus, concessions d'approvisionnement, l'argent public gaspillé, fausses pensions d'invalidité, subventions pour les projets les plus improbables fournis par la fraude contre l'État et ainsi de suite ...

.

Il est possible de mettre à genoux certaines mafias puissantes et de les vaincre? et, nous avons toujours connu le chemin: suspendre les élections politiques et administratives pendant dix ans dans environ la moitié de notre pays, confier la gestion des administrations aux commissaires du gouvernement. Mais c'est impossible à faire, parce que le système démocratique transformé en régime démentocratique ne le permettrait jamais, même si les mafias utilisent une démocratie effondrée pour imposer leur contrôle sur des territoires entiers du pays.

.

Aujourd'hui, en raison de l'urgence du coronavirus nous nous trouvons dans une grave crise économique, peut-être prétendons-nous que l'Europe nous pleut des pluies d'argent? Soyons sérieux: si l'on connaît les jeux d'intérêt et l'égoïsme des différents pays de l'Union européenne, qui ne sont pas des anges, à la tête de toute l'Allemagne, France et Hollande, ils nous connaissent aussi bien et ils savent quelle ingéniosité nous sommes capables de mettre quand il y a de l'argent à gaspiller. Au cas où je n'étais pas clair alors je serai plus clair: au fil des ans, La Calabre et la Sicile ont restitué à l'Europe des dizaines de millions d'euros qui n'ont pas été utilisés pour valoriser les territoires, tourisme, artisanat local et petites entreprises. pourquoi? Mais parce que l'Europe veut des projets concrets, rapports et travaux effectués, il n'a pas l'intention de financer ni la 'Ndrangheta ni la Cosa Nostra. À ce moment-là, ne pas pouvoir arnaquer, les fonds n'ont pas été utilisés, puis retourné. Parce que c'est la logique mafieuse: si je ne peux pas voler l'argent, alors je ne veux pas d'eux.

.

LE PLUS GRAND ACHAT DE VOTES RÉALISÉ AVEC L'ARGENT DES CONTRIBUTEURS PUBLICS: LE REVENU DE CITOYENNETÉ. IL EST POSSIBLE DE VAINCRE LES MAFIES? ET, NOUS SAVONS TOUJOURS COMMENT LE FAIRE

.

L'un des plus gros achats de votes fait avec de l'argent public dans l'histoire de notre pays a été le revenu de citoyenneté, avec lesquels des votes ont été récoltés dans tout le sud de l'Italie, avec les intrigues conséquentes qui de temps en temps sautent aux gros titres. Tout cela grâce au travail d'une poignée de jeunes politiciens improvisés qui ont émergé des protestations démagogiques d'un comédien schizophrène qui a incité le peuple en jouant sur les humeurs des masses.. Tout cela confirme la sagesse du théâtre grec, dans lequel on sait comment, après la tragédie, on est passé à la farce grotesque puis à la satire.

.

La loi prévoit que ce «revenu électoral», est retirée si le bénéficiaire rejette deux fois une offre d'emploi appropriée. Je demande: combien d'emplois y a-t-il pour lesquels les entreprises et artisans du sud de l'Italie sont obligés de recourir à la main-d'œuvre étrangère? Et si je retourne me rappeler vers le sud, ce n'est pas pour l'anti-sudisme, mais parce qu'il a le plus grand nombre de chômeurs et de travailleurs clandestins qui prennent ensuite des chèques de chômage et diverses prestations. quelqu'un, à ceux-ci ont bénéficié de «revenus électoraux», a déjà offert des emplois dans le secteur agricole, tandis que les fruits et légumes pourrissaient dans les champs faute de main-d'œuvre étrangère, empêché d'arriver en Italie en raison de l'urgence du coronavirus qui avait fermé les frontières? Quelqu'un a offert des emplois sur des chantiers de construction, restaurants ou hôtels, où sur l'échafaudage de travail, à l'intérieur des cuisines et comme nettoyeurs de pièce, ils fournissent presque exclusivement des travailleurs africains, ou des travailleurs du Bangladesh et du Sri Lanka? Je peux vous témoigner qu'au cours de cet été, je suis allé dans plusieurs endroits côtiers, pas pour les vacances, mais pour rassembler différentes personnes. Ce sont les scènes qui se sont présentées à mes yeux dans une zone côtière, dans un de ces coins de notre pays où le rituel qui pleure le chômage a presque la saveur d'un rituel: à l'intérieur des restaurants, bar, hôtels, le personnel de service était presque entièrement nord-africain, Orientaux et latino-américains, tandis que sur la promenade ils marchaient pour le bien mérité déménagement bénéficiaires d'un revenu de citoyenneté. Si les bénéficiaires de ce «revenu électoral» se voyaient offrir les emplois exercés par des citoyens étrangers volontaires, lors du retrait du revenu après le deuxième refus, aux prochaines élections, ils voteraient à nouveau pour les enfants de rêve du comédien schizophrène, je le répète: les votes ont été achetés aux frais des contribuables publics de la République italienne grâce au revenu de citoyenneté?

.

L'ÉTAT DESTINE À UNE ENTITÉ RÉSUMÉE QUI "DOIT". LE CITOYEN AU LIEU, L'ÉTAT N'A RIEN À RIEN? QUI ÉVÈNENT LA TAXE PANNES TOUTE LA COLLECTIVITÉ NATIONALE

.

Comme nous l'avons vu à l'occasion de l'urgence du coronavirus, de la bouche des «victimes sans tache» qui composent le corps du peuple souverain, le cri est monté: «L'État doit!". oui, pourquoi en finir 150 ans depuis l'unification de l'Italie, Il n'a pas encore été compris que l'État n'est pas une entité abstraite, l'état c'est nous tous. Plus encore, à l'armée des fraudeurs fiscaux, de travailleurs clandestins et de divers trafiquants, il aurait dû être répondu… oui, "L'Etat doit", mais vous, l'État, que je répète nous sommes tous, en fonctions, tu ne dois rien? en bref: ce n'est pas ça pour beaucoup, cette entité abstraite de l'état, risque d'être une vache à lait, mais en même temps d'être fraudé quand on doit s'acquitter de l'obligation de payer des impôts? évidemment, le voleur ou l'escroc n'admettra jamais être tel, en effet il cherchera des justifications plausibles, par exemple en déclarant qu'il ne paie pas d'impôts parce qu'il est horrifié à l'idée qu'avec son argent les salaires et les remboursements soient versés à la classe parasite de ces politiciens qui, entre autres,, l'évadeur, voté et élu. Les voleurs et les escrocs essaient toujours de se justifier, ignorer cela dans le budget de l'État, les dépenses pour le paiement des salaires et les remboursements des politiciens, ils sont complètement dérisoires. D'autre part, l'argent nécessaire pour garantir la gratuité de l'éducation pour tous est important, soins de santé, assistance aux personnes âgées et handicapées, le système de sécurité publique pour protéger la communauté et les citoyens individuels, pour les centres de recherche scientifique et ainsi de suite … Et quiconque échappe au fisc ne trompe pas une entité abstraite non spécifiée appelée l'État, mais cela vole toute la communauté nationale.

.

Ajoutez à tout cela que les fraudeurs fiscaux sont les principaux responsables de l'augmentation de la charge fiscale. Clarifions l'étendue de tout en chiffres: dans 2019, le ministère des finances, a calculé que dans notre pays, l'évasion fiscale est d'environ cent milliards d'euros par an [Rapport rédigé en 2019 par le ministère de l'Économie et des Finances]. Je peux te faire confiance, être ignorant en mathématiques et au-delà, Je ne suis pas capable d'écrire ce chiffre, car je ne sais même pas de combien de zéros il doit être composé?

.

Pour éviter toute controverse inutile, j'omets le nom de la ville, me limitant à dire que dans les statistiques officielles 2019 par le ministère des finances, cette province de notre Sud était parmi les dernières en termes de revenu par habitant et de recettes fiscales, avec un chômage des jeunes estimé à 32%. mais, à la fois, cette province figurait parmi les meilleures au niveau national pour l'immatriculation des grosses voitures et la consommation de produits de luxe. À cela a été ajouté une autre donnée: les deuxièmes maisons possédées étaient supérieures en nombre à celles des provinces plus riches de Lombardie.

.

Comment se fait-il face à de telles preuves l'armée de fraudeurs fiscaux difficile à identifier n'a pas été sanctionnée? simple: certains politiciens, ils ne risqueraient jamais de compromettre leur précieux réservoir électoral? Et avec cela, il est réitéré que la mauvaise politique et les politiciens corrompus ne sont pas des champignons qui surgissent spontanément, mais le produit de la corruption des gens qui vivent dans le monde souterrain et qui se déclarent immaculés, blâmant alors l'entité abstraite de l'État et les politiciens qu'ils se sont élus.

.

L'épidémie de coronavirus était inattendue qui a souligné à quel point notre économie est dangereuse basée également sur l'évasion fiscale et le travail illégal. Quelques années auparavant, en temps de crise économique, des milliers de petites entreprises désabonnées des registres, tandis que les politiciens de l'opposition parcouraient les télévisions pour se plaindre de cette situation. Cependant, il semble que de nombreuses entreprises se soient plaintes, après s'être désabonné des registres, ils avaient continué à travailler illégalement sans payer d'impôts, favorisant ainsi le travail non déclaré et non déclaré? Non, qui ne se sont pas plaints, parce que cet autre grand réservoir électoral, personne ne pouvait le toucher.

.

POLITIQUES ET JOURNALISTES SANS SENS COMMUN DU RIDICLE COMPARENT LE SYSTÈME ITALIEN ET SES CITOYENS À CELUI DE L'ALLEMAGNE ET DE LA SUISSE ET À SES CITOYENS. ITALIENS, ILS SONT VRAIMENT DE GRANDS GENS?

.

Suite à l'urgence du coronavirus qui a eu de graves répercussions sur la consommation, sur l'économie et le marché du travail, beaucoup de ceux qui donnent vie à ce submergé se sont retrouvés dans d'énormes difficultés. et souvent, précisément ces, ils se plaignent de "l'absence de l'Etat" qu'ils disent "doit ... doit et doit seulement".

.

Et les discours démagogiques de certains politiciens rejoints par ceux de plusieurs journalistes qui ont tenté des comparaisons absurdes, jusqu'à affirmer que: … En Italie, ils ont promis des subventions pour les personnes et les entreprises en difficulté qui n’ont pas encore atteint la grande partie, tandis qu'en Allemagne et en Suisse, en quelques jours, ils ont déposé l'argent sur les comptes des citoyens.

.

Je reste avec un doute: les politiciens qui utilisent l'outil de la démagogie et les journalistes qui les soutiennent, ils sont excusables par manque d'intellect, ou ils sont de mauvaise foi? Parce que comparer l'Allemagne ou la Suisse à l'Italie est digne de la comédie la plus hilarante. Il suffirait de se demander: combien en Allemagne paient des impôts et combien, les mêmes taxes, ils les paient en Italie? En ce qui concerne la Suisse, je voudrais vous rappeler que lorsqu'un référendum a eu lieu pour supprimer la licence de télévision, les Suisses ont voté contre la majorité, car ils pensaient qu'il était juste de payer pour ce service public rendu par la télévision d'État. Ayant dit ce rappel aux oublieux: en Italie, pour pouvoir facturer la licence de télévision, ils devaient l'inclure dans leurs factures d'électricité, car dans certaines régions de notre pays, les paiements traités ont atteint un pourcentage de 70% à propos des utilisateurs.

.

Toujours dans ces moments de grande urgence coronavirus, jour après jour, politiciens et commentateurs se sont succédés qui ont réaffirmé à quel point nous sommes un peuple formidable ... je suis désolé, mais il est pas vrai: nous sommes un peuple avec un faible sens de la dignité nationale et collective qui ne peut pas se comparer à un peuple avec un sentiment d'appartenance, de la nation et de la responsabilité civique comme les Français sont. Nous sommes un peuple qui possède des richesses historiques, artistique et environnemental unique au monde, mais nous ne savons pas comment les exploiter, améliorer et changer une économie riche. De Naples en bas, à l'extrême pointe de la Sicile, nous avons une industrie à ciel ouvert qui ne produit pas de fumées toxiques et de pollution et qui s'appelle le climat, mer et beautés de paysages extraordinaires. Et malgré les horreurs de construction les plus effrayantes pratiquées, les centres historiques dévastés et les côtes en ruines avec des coulées de béton pour la plupart illégales, la beauté parvient à prédominer sur la laideur créée par notre incivilité. malheureusement, cette tranche de notre pays qui est la plus belle et la plus riche en ressources de toutes, il n'est pas géré par l'État, mais par trois puissantes associations mafieuses qui conviennent aux grandes poches de politique et pour cette raison, elles ne sont pas décapitées, rendant ainsi chaque discours sur la renaissance de la splendide et potentiellement très riche pure rhétorique du sud de l'Italie.

.

Je voudrais également démanteler un autre faux mythe: nous ne sommes même pas un peuple de génie, parce que nous nous sommes habitués à vivre dans l'intrigue, ça ne fait pas de nous des génies, mais des trafiquants qualifiés. Et nous ne sommes même pas le peuple des intellectuels que nous jouons et chantons sur nous-mêmes, rien: nous sommes un peuple de gens ignorants et étroits. La preuve concernant des mots aussi durs? Il suffit de prendre un lycéen ou universitaire italien et de le comparer à un étudiant allemand ou français. Le résultat sera plus tragique si l'on compare les professeurs italiens aux professeurs français et allemands, parce que personne comme nous, à partir du poste soixante-huit, il a réussi à donner naissance à une classe d'enseignants avec une ignorance embarrassante.

.

Nous sommes vraiment un peuple riche en excellence dans les différents domaines de la science et de la connaissance? imaginer! Nous avons l'excellence, mais tous sont le produit de leurs dons naturels, de leur intellect et de la douleur souvent immense avec laquelle ils ont réussi à avancer et enfin à émerger après de longues années de luttes contre les systèmes académiques, scientifiques et professionnels corrompus et corrompus aux mains de la politique, aux grands barons universitaires et aux loges maçonniques qui se mêlent à la politique et aux barons.

.

Nous ne sommes pas un peuple formidable, ni un peuple de génies, ni un peuple d'excellence, nous sommes des individualistes égoïstes astucieux spécialisés dans l'art de tromper les autres. Et si on veut parler de génie, il consiste dans le fait qu'entre gimmicks et intrigues nous avons toujours réussi à rester à flot dans le grand océan de nos enfers. C'est dans ce, que nous sommes un peuple brillant.

.

Il est inutile de faire pleurer le crocodile sur le vol des plus belles têtes d'Italie, car le vrai problème est que les pires têtes de navet restent dans notre pays et, après les dernières élections, nous les avons trouvés au parlement.

.

Pour ceux qui ne sont pas clairs, je donne un exemple: dans 1497 le jeune Michelangelo Buonarroti sculpté juste 22 années "La Pietà", qui représente encore les chefs-d'œuvre de l'art italien dans le monde. Cinq siècles plus tard, dans 2019, juste 33 ans le jeune Luigi Di Maio est nommé ministre des Affaires étrangères. Personne ne fait d'étranges conjectures, Type: de Buonarroti della Pietà à Di Maio qui fait pitié. En effet nous clarifions: c'est moi, qu'être stupide et limité, Je suis incapable de saisir le génie cinq étoiles de ce jeune ministre qui représente aujourd'hui l'histoire et la dignité de notre pays dans les relations internationales avec les autres États.

.

L'IGNORANCE ET L'ÉGOISME RENDENT LA DÉMOCRATIE DÉMOCRATIQUE, PENDANT QUE CE QUI COMPTE SEULEMENT SEMBLE ÊTRE LA PEUR DES DICTATURES QUI NE REVENIRONT JAMAIS

.

Nous arrivons maintenant à la relation entre démocratie, ignorance et égoïsme, parce que l'ignorance et l'égoïsme rendent la démocratie démentocratique. demande: il est juste que chacun puisse bénéficier du droit de vote? Laissez-moi vous expliquer avec deux exemples: sous certaines conditions dictées par la loi, il est possible d'avoir un permis d'arme à feu et une arme à feu fournie. demander à nous-mêmes: pourquoi, le certificat électoral, il est accordé à tous, y compris les idiots malades mentaux et manifestes, alors que le permis d'armes à feu n'est pas? Cela peut faire plus de mal à un fou avec une arme à la main, ou 10.000 monstres qui vont aux urnes pour voter?

.

Pour obtenir un permis de conduire, il est nécessaire de passer des tests. se demander: parce que, à un test d'aptitude similaire, les personnes ne sont pas soumises avant d'avoir reçu le certificat électoral? Un fou imprudent au volant d'une voiture peut causer plus de dégâts à la communauté nationale, ou 10.000 imbéciles dérangés qui vont aux urnes pour voter?

.

Ils ont le droit de vote des gens sans la conscience élémentaire de ce qu'est le système républicain italien, de quoi est née la Constitution, quelles sont les fonctions du Parlement et les prérogatives et pouvoirs du Président de la République. Les gens qui disent que pour réparer notre pays, nous devons abolir le Parlement et envoyer des députés et des sénateurs au pays ont le certificat électoral; Et ils ne le disent pas comme une blague, mais avec conviction.

.

Un peuple corrompu et immature qui a entre ses mains la souveraineté qu'il délègue aux dirigeants, il ne peut que générer un système corrompu et des politiciens corrompus. Manquant alors dans ces matières le sens de la responsabilité et le sens civique de base, à ce moment-là, ils réagiront en se déclarant victimes d'une politique corrompue, leur propre, les gens qui sont les créateurs et les partisans de la corruption!

.

Nous arrivons maintenant au mot tabou: "dictature". Il est juste d'affirmer catégoriquement que la dictature est toujours un mal absolu et que la démocratie est toujours un bien absolu, même si l'histoire montre que certaines dictatures ont en partie évité de pires dictatures, en partie des guerres civiles qui auraient pu mettre en péril la sécurité du monde? Voici deux exemples différents, J'en ai pris un à droite et un à gauche: si après la guerre civile de 1937, en Espagne, le régime de régime n'avait pas été établi le généralissime Francisco Franco, quel régime serait établi? Quels auraient été les atouts de l'Europe aujourd'hui, si la péninsule ibérique était devenue un régime satellite de l'Union soviétique de Staline? Je peux poser cette question, sans courir le risque d'être accusé d'être un pro-fasciste?

.

Vue de gauche à la place: si le régime communiste de la République populaire de Chine s'effondrait comme en 1991 l'ex-Union soviétique est tombée soudainement, quel désastre pour la Chine et le monde entier? La Chine n'est pas le pays unifié que beaucoup croient, le garder uni est une dictature communiste. À l'intérieur de la Chine vivent des centaines de groupes ethniques différents qui se détestent depuis les temps anciens. Si ce régime s'effondrait, la possibilité d'une guerre civile interne serait un risque énorme, a considéré la puissance de la Chine en termes de nombre d'habitants, économiquement, au niveau du potentiel de guerre. Je peux poser cette question, sans courir le risque d'être accusé d'être un pro-communiste?

.

Un autre élément qui mérite d'être analysé c'est le sort réservé à tous ces pays qui se sont réveillés en démocrates du jour au lendemain, après avoir été soumis pendant des siècles, premier aux monarchies absolues, puis aux dictatures mises en place par les régimes communistes. Nous voulons évaluer à quels niveaux inquiétants, dans ces pays, de puissantes mafias se sont développées, nombre élevé de pauvres, formes de capitalisme sauvage dépourvues de toute lueur éthique? et pourtant, dans ces mêmes pays autrefois dirigés par des dictatures communistes, deux familles vivaient dans trois chambres avec une salle de bain partagée pour les appartements sur tout l'étage, mais ils avaient tous un toit au-dessus de leurs têtes et de quoi manger. L'éducation et les soins de santé sont garantis pour tous. aujourd'hui, dans les mêmes pays, il arrive de voir des personnes âgées qui vivent dans des cabanes sous les ponts, les personnes qui n'ont pas les moyens de se payer des soins de santé, jeunes qui ne peuvent pas subvenir à leurs besoins dans leurs études. En même temps, il y a des groupes de personnes qui vivent dans une richesse opulente. Quoi dire: ils avaient la démocratie. oui, mais face à cette réalité, certains partisans de la démocratie à tout prix, il a envie de dire «… même la démocratie a ses propres impôts à payer!"?

.

Par peur des dictatures qui ne reviendront jamais, nous sommes tombés dans la pire dictature: d'une part des politiciens qui promettent des rêves dans la campagne électorale, de l'autre, des électeurs ignorants qui mettent un chèque en blanc dans leurs mains.

.

être clair, Je n'ai jamais été fan des dictatures, plus pour les antécédents familiaux: mon arrière-grand-père s'est retrouvé en exil en France en 1927 et mon grand-père a quitté Rome à la fin des années trente car elle aussi n'était pas appréciée du régime.

.

LE SEIGNEUR DÉMENTOCRATIQUE NE SAIT PAS QUE LE SALAIRE DES PARLEMENTAIRES EST NÉ POUR PROTÉGER LA REPRÉSENTATION DÉMOCRATIQUE COMPLÈTE

.

Au XIXe siècle, avec la naissance de l'Etat libéral, nous avions une demi-démocratie basée sur un statut promulgué par le roi Carlo Alberto en 1848. Avec ce statut qui est resté en vigueur jusqu'à l'entrée en vigueur de la Constitution républicaine le 1er janvier 1948, les membres de l'aristocratie dirigeaient le pays, les grands propriétaires terriens et la nouvelle bourgeoisie industrielle. Seules certaines classes sociales pouvaient accéder à des fonctions politiques et être élues au Sénat royal et à la Chambre des députés, servir les intérêts de leurs couches sociales et groupes de pouvoir. Simplement dit,: pentastellato ignorant d'aujourd'hui qui se déchaîne médias sociaux sur le salaire des parlementaires, appelant à son abolition, il ne connaît pas l'histoire de son pays. A l'époque où certains postes politiques n'étaient pas rémunérés et les parlementaires ne bénéficiaient même pas du remboursement des frais de déplacement pour se rendre à Rome pour les sessions de la chambre ou du sénat, qui pourrait supporter les dépenses liées à l'accession à certains postes? Si un remboursement de frais a été établi en premier, puis un salaire adéquat pour les parlementaires, cela a été fait pour assurer une représentation démocratique, car avoir les moyens de subsistance, même un paysan ou un ouvrier aurait pu postuler, être voté et se retrouver au parlement pour protéger les intérêts des paysans et des travailleurs, quelque chose que les parlementaires représentants des grandes familles d'industriels et de propriétaires terriens n'auraient pas pu faire.

.

Les démence ignorants - ceux que le comédien schizophrène a rassemblé comme "les grands gens du réseau" - qui ont revendiqué sur médias sociaux que les parlementaires devraient aller travailler et subvenir à leurs besoins, puis exercer leur fonction gratuitement, ils ont essentiellement dit un chirurgien, s'il veut exercer sa profession, pour aller travailler, soutenir puis être chirurgien, car celle du médecin - le démence ignorant le soutient toujours - ne doit pas être une profession mais une mission. Je répète: sujets si ignorants des rudiments de base de notre système républicain, il est juste d'avoir un certificat électoral, tandis que pour avoir un permis d'armes à feu ou un permis de conduire, vous devez avoir les conditions d'admissibilité?

.

Après la période fasciste et la tragédie de la Seconde Guerre mondiale, nous sommes devenus une république démocratique, sans faire attention, en l'espace de cent cinquante ans, de l'unité de l'Italie à suivre, créer un peuple. Et aujourd'hui, comme hier, l'Italien est celui qui a donné un coup de coude, essayant de devancer l'autre dans la rangée, qui jette les ordures dans la rue parce qu'il est convaincu que cet espace n'appartient à personne, alors qu'en réalité c'est l'espace le plus précieux, c'est l'espace de chacun. L'Italien est celui qui s'entend toujours, entre un expédient et un autre. L'Italien est celui qui éprouve de la sympathie envers le sujet qui parvient à marquer une arnaque colossale, pas rarement même envie, à condition que l'escroc ne le frappe pas dans son intérêt personnel, car dans ce cas, il pourrait invoquer la peine d'emprisonnement à vie, si l'escroc n'a volé que cinquante euros dans son précieux portefeuille.

.

EN TANT QUE PRÊTRE JE NE FAIS PAS DE POLITIQUE MAIS LA DOCTRINE SOCIALE DE L'ÉGLISE, SE RAPPELANT QUE LE VÉRITABLE CHRÉTIEN DOIT DONNER À CÉSAR CE QUI EST CÉSAR ET À DIEU CE QUE. C'EST DE DIEU

.

Nous sommes un peuple au soleil incapable d'exploiter les richesses du soleil. Nous croyons que nous vivons dans une démocratie, au lieu de cela, nous vivons dans un état d'anarchie contrôlée, sans se rendre compte que depuis quelque temps un Big Brother occulte travaille sur nous qui vit de notre bêtise et de notre égoïsme qu'il se nourrit de manière scientifique. Et après des crises ou des urgences inattendues, nous constatons que les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres.

.

Faire l'expérience d'une vraie démocratie un esprit de profond respect pour l'autre est nécessaire, traiter le res publica, la chose publique, mieux que la façon dont nous traiterions notre propriété privée. Sinon tu finis par vivre dans une démocratie sans liberté, satisfait de l'esprit d'anarchie que nous a donné Big Brother, mais pas à notre avantage, mais seulement le sien et ceux derrière lui.

.

en septembre 1870 Rome a été prise, dernier territoire manquant. Depuis, l'Italie était unie dans son ordre géographique, mais personne n'a pris la peine de former les Italiens en tant que peuple, passé à travers les siècles d'un souverain à l'autre. Aujourd'hui, ils pensent qu'ils sont libres, les Italiens sont entre les mains du pire tyran, autre que le spectre des vieilles dictatures qui ne reviendront jamais! Si effectivement dans le passé, garder les masses sous sédation, à l'époque où nous étions un grand empire, les empereurs de Rome ont donné au peuple du pain et du cirque, aujourd'hui, un maître autant pire qu'occulte, il a endormi le peuple avec du pain et de l'anarchie. Et vous l'esprit: une anarchie égoïste strictement sous contrôle, dirigée par une démocratie sans liberté, dans lequel le grand marionnettiste nous permet d'être anarchoïdes, mais ça ne nous permet pas d'être libre.

.

Au sixième siècle avant JC. Pittàco, considéré comme l'un des sept grands savants grecs, il a enseigné: "Ne fais pas à ton voisin ce qui t'offenserait s'il te faisait ça" [Pittàco, Fragment: 10.3]. La sagesse biblique ancienne nous presse: "Désir pour votre prochain ce que vous désirez pour vous-même" [Livre du Lévitique: 19, 18]. Plusieurs décennies avant l'incarnation de la Parole de Dieu, Le grand rabbin Hillel a enseigné aux disciples de cette manière: «Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’ils vous fassent: c'est toute la Torah. Le reste est un commentaire " [Talmud babylonien, Shabbath 31.a]. Dans la sagesse chrétienne, le concept de «désir» et de «respect» se traduit par l'impératif christologique: "... aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" [Évangile de saint Jean: 15, 12]. Et quand les pharisiens ont demandé à Christ Dieu s'il était juste de payer des impôts à César, il a une pièce, montra l'effigie de César dessus et répondit: "Donnez à l'Empereur ce qui appartient à l'Empereur et à Dieu ce qui appartient à Dieu" [Evangile de saint Matthieu: 22, 17-21]. Le Christ lui-même a payé les collecteurs d'impôts pour le Temple, ordonnant à Pierre de leur donner une pièce d'argent "pour vous et pour moi" [Evangile de saint Matthieu: 17,27].

.

Céder à des formes de démagogie dangereuse et votez pour la diminution du nombre de parlementaires de la République italienne, conduit notamment par l'envie sociale intime, à mon avis libre et humble, cela pourrait revenir à appauvrir et à limiter davantage une démocratie fragile qui, à bien des égards, a déjà échoué et s'est effondrée.

.

J'espère que personne n'ose m'accuser d'être politique, d'abord parce que je suis citoyen de la République italienne et même si je l'avais fait j'ai tous les droits reconnus. selon, parce que je n'ai pas fait de politique, J'ai seulement fait la doctrine sociale de l'Église.

Que Dieu bénisse l'Italie et son peuple.

.

de l'île de Patmos, 17 septembre 2020

.

Chers lecteurs,

veuillez lire notre appel, voir QUI

.

.

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:



ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:
.1

payable à Editions L'île de Patmos

IBAN IT 74R0503403259000000301118

CODE RAPIDE: BAPPIT21D21
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ isoladipatmos@gmail.com ]

.

.

.

.

Qu'est-ce que tu veux faire ?

nouveau message

Qu'est-ce que tu veux faire ?

nouveau message

avatar

À propos de isoladipatmos

17 réflexions sur "il coronavirus, le virus de l'ignorance et l'échec de la démocratie démentocratique: nous voterons lors d'un référendum populaire basé sur la démagogie et l'envie sociale?

  1. Cher Père,

    Je ne suis pas croyant, et crois moi, Je suis désolé, parce que j'aimerais avoir le don de la foi.
    J'enseigne de 35 années de droit constitutionnel dans une université italienne et si cela le permet (sinon supprimez cette référence) Je peux dire que j'ai eu le plaisir de l'avoir parmi mes étudiants quand elle était jeune et que j'étais jeune professeur associé. De nombreuses années ont passé mais je me souviens toujours de son sens aigu. Un jour, j'ai découvert, lire des articles et trouver sa photo dans l'un d'eux, qui était devenu prêtre. puis, un jour, nous nous sommes rencontrés à Rome, pour le cas, dans le cas où elle se souvient bien, et nous nous sommes dit au revoir après de nombreuses années.
    Cet article prouve, à mon avis, que tu étais un exploit pour l'Église catholique et une perte pour le monde du droit.
    Merci pour cette leçon qui mérite pleinement d'être appelée lectio magistralis sur la philosophie du droit et l'histoire du droit constitutionnel..

    lettre signée

  2. La France, république présidentielle, a un certain nombre de députés pour 100 mille habitants égal à 0,9.

    L'Allemagne qui est une république FÉDÉRALE a un certain nombre de parlementaires pour 100 mille habitants égal à 0,9.

    Le Royaume-Uni qui est une MONARCHIE a un certain nombre de députés pour 100 mille habitants égal à 1.

    L'Espagne qui est toujours une MONARCHIE a un certain nombre de parlementaires pour 100 mille habitants égal à 0,8.

    En Italie, qui est une république PARLEMENTAIRE, ils souhaiteraient qu'un certain nombre de parlementaires 100 mille habitants égal à 0,6/0,7.

    Comprendre à quel point quelqu'un doit être stupide pour dire que le OUI au référendum est juste?

  3. Cher Père Ariel, votre article est tout simplement éclairant, une leçon d'histoire en politique et même en italien.

    Je suis du sud mais je suis d'accord avec tout ce qu'il a dit.

    J'ai perdu ma foi, Je ne crois en aucun dieu, peu importe ce que c'est, quelle que soit la culture à laquelle il appartient, un Dieu pourtant dit par les hommes, mais malgré cela j'aimerais quand même avoir le plaisir de vous revoir en transmission, c'est-à-dire que je suis vraiment désolé d'avoir attendu en vain de pouvoir le voir en transmission par Paolo Del Debbio pour la nouvelle édition de “Droit et inverse” et j'espère que vous pourrez être un invité dès que possible, car non seulement elle est très bien préparée mais elle est aussi très gentille.

    Venant à son article, synthétiser, c'est clair qu'évidemment tout est connecté on est tous connectés, et donc comme l'a dit l'avocat Alfonso Luigi Marra, le problème, ce sont les gens, et tu dois dire à ces gens, peut-être affectueusement mais il faut lui dire que le problème c'est que ça craint les gens.

  4. Père Ariel Caro, Merci beaucoup pour cet article. Je suis entièrement d'accord quand il écrit que dans une démocratie, pour fonctionner, le peuple doit avoir le plus grand respect pour le res public, qui est malheureusement à la place’ complètement manquant. Je suis si heureux que vous ayez aussi souligné l’importance et la valeur morale du paiement des impôts. Même dans le monde catholique, je vois beaucoup de légèreté au sujet des impôts, et malheureusement aussi dans quelques commentaires sur ses articles, le tout souvent assaisonné d'une étrange justification pour laquelle le paiement des impôts est une loi humaine et non divine et donc négligeable à volonté. En dehors du précepte évangélique que vous avez mentionné, à savoir le “donne à César ce que c'est’ de César” (comme si c'était une phrase ironique, non so…) Je n'ai jamais compris comment vous pouvez échapper aux impôts sans mentir, c'est-à-dire sans déclarer un faux sur les reçus, et ne pas mentir ne me semble pas être une loi humaine mais c'est l'un des dix commandements… merci, donc, pour analyser ainsi’ bien ce problème dans son article, dans ce qui est malheureusement’ un mal qui afflige tellement toute l'Italie.

  5. Merci Père Ariel d'avoir partagé ces réflexions, que je partage essentiellement. Réflexion sur le phénomène de l'évasion fiscale (premier en Europe par le montant éludé par habitant) J'ai réalisé que cette particularité du comportement italien est la manifestation du conflit jamais résolu entre l'État et les citoyens. D'une part, nous avons un peuple qui n'a pas (et peut-être depuis la guerre il n'a jamais eu) un sentiment minimal d'identité nationale, d'appartenir à une communauté de destin et perçoit l'autorité comme un ennemi, d'un autre côté, nous avons un État qui ne fait pas confiance à ses citoyens, et qui les traite souvent comme des criminels jusqu'à preuve du contraire. Cela a produit une hypertrophie normative, qui a imprégné tous les aspects de l'action avec des règles souvent incompréhensibles, contradictoire, et en fait non applicable, avec des sanctions disproportionnées en cas de non-respect. Revenant au phénomène de l'évasion fiscale, je pense que d'un point de vue économique c'est un faux problème, selon le CGA de Mestre dans le dernier 20 les recettes fiscales ont augmenté de 166 milliards d'euros c'est une croissance de presque le 50% (la 47,4 pour Precision), 3,5 points de plus que le PIB. En fait, l'augmentation de la fiscalité était supérieure à celle de la richesse produite, rendant ainsi les Italiens "plus pauvres" qu'ils ne l'étaient en 2000. A votre avis, ce n'est que la faute de ceux qui s'échappent ou d'un état hypertrophique incapable de redistribuer les recettes fiscales?

    1. Cher Fabio,

      Je pense que nous pourrions parler d'un “concours de faute”, d'une part à propos de l'évasion de certains citoyens, d'autre part en ce qui concerne la redistribution des recettes fiscales par l'Etat.
      E’ en fait des nouvelles dramatiques de ces jours: les deux assassins qui ont tué le jeune Willy Monteiro à Colleferro, ils ont bénéficié avec leurs familles du revenu de citoyenneté.
      Cela prouve, pire encore que l'incapacité de redistribuer les recettes fiscales, l'absence de ce qui devrait être, Je ne parle pas de contrôles approfondis, mais précisément les contrôles les plus basiques et élémentaires.

  6. Concernant la désunion tant décriée de l'Italie et l'absence d'un sens éthique solide chez les Italiens, Je souhaite laisser les deux citations de Macchiavelli dans son ouvrage intitulé à la sensibilité morale des lecteurs ” Discours sur la première décennie de Tito Livio”: “… Par conséquent, nous, Italiens, avons cette première obligation avec l'Église et avec les prêtres, ils sont devenus sans religion et le mauvais;..” e “…qui a envoyé la cour romaine vivre dans la terre de’ suisse, qui sont aujourd'hui des peuples qui vivent, et comment la religion et comment les ordres militaires,selon les anciens: et il verrait que bientôt ils feraient plus de désordre en ce que les délinquants de province costumes de cette cour, que tout autre accident qui pourrait y survenir à tout moment”.

    1. La thèse de Machiavel peut être expliquée dans le contexte de l'époque, qui n'était pas un observateur impartial mais un homme partial avec une vision politique très spécifique, c'est au moins partiel. L'église romane, raisonner même seulement en termes purement humains, il a joué un rôle clé dans la sauvegarde et la promotion de la culture et de la civilisation italiennes. Bien que politiquement instables et discutables, les papes de la Renaissance ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour éviter la remise à zéro de notre identité par les étrangers (et même faire tout son possible contre le danger musulman est un très grand mérite). Alors la contribution de l'Église à la formation de notre patrimoine historique est incalculable, artistique et littéraire. En œuvrant pour une unité culturelle et spirituelle de notre peuple, l'Église a en effet créé les conditions de sa future unité politique. Puis ce dernier a été poursuivi avant tout en termes de déni volontaire et malveillant de l'identité catholique romaine.. Je suis convaincu que cette césure dramatique et insensée n'a pas peu contribué à créer un sillon d'incompréhension parmi de nombreux Italiens et un État qui s'est tout de suite senti comme un étranger., sillon qui ne semble toujours pas rempli.

    1. Tout d'abord vous comprenez que le titre déjà "Le Vatican et ICI doivent payer" c'est décousu et trompeur, comme c'est pratiquement le cas lorsque les radicaux de Pannella sont impliqués, Bonino &C. Parce que ce serait comme écrire "Autriche et ICI à payer" (!?).
      La question ne concerne donc en aucune façon le Vatican, qui est un état souverain, mais la Conférence épiscopale italienne, qui est un organisme opérant sur le territoire national italien.
      que ledit: toutes les structures religieuses qui n'exercent pas d'activités sociales, charité et bien-être, ils ont toujours payé des impôts fonciers, dont seuls les lieux de culte et les lieux d'activités sociales sont exemptés, charité et bien-être.
      Les impôts dont sont exonérées non seulement les institutions religieuses et ecclésiastiques dédiées à ces activités, mais aussi les bâtiments d'Arcigay et les mouvements LGBT car ils exercent des activités reconnues de … intérêt social et culturel public.

  7. Je suis d'accord avec le 1000/100.
    Un seul défaut: la transformation des petits gangs de délinquants en opérateurs politiques clandestins mise en œuvre par le Royaume de Sardaigne pour conquérir et gouverner le Royaume des deux Siciles.

  8. Il existe de nombreux types de contournements, des actifs offshore (pas besoin d'aller aux Iles Vierges, il y en a plus près), aux constructions d'entreprise complexes, jusqu'à vendre les sandwichs sans reçu.
    Je comprends le ressentiment envers un peuple qui campe des moules vendues en noir, mais penser qu'il y a plus d'évasion en Italie qu'à l'étranger est naïf; il suffit de voir par exemple les statistiques sur les actifs offshore. Vous pouvez voir le sandwich sans reçu, la société holding détenue par un trust au Luxembourg ou simplement le siège social dans le New Jersey (Etats-Unis) non, donc on a tendance à le sortir sur le paninaro. Dommage que le paninaro détaxé à 5 € aille au supermarché pour faire les courses là où il paie 22% de TVA et le jambon de San Daniele l'achète au métro où il paie la TVA et le remet en circulation, en soustrayant à l'Etat uniquement le différentiel TVA + taxes payées par le supermarché (supermarché qui marge s'il est bon 5% sur lequel il paie environ un 50% d'impôts supplémentaires sans compter l'impôt sur le revenu des particuliers et toutes les taxes payées pour les employés ou les fournisseurs, etc.. etc.) et ce qu'il aurait comme potentiel de dépenses lui-même après avoir payé des impôts. Si au contraire vous transférez les dividendes en Suisse….
    La seule chose certaine en Italie est la fausseté absolue du slogan: “si tout le monde payait des impôts, les impôts diminueraient”. Statistiques en main face à une augmentation des recettes et à une diminution de la fraude fiscale, les dépenses publiques ont toujours augmenté de manière plus que proportionnelle.
    Un État semi-communiste ne pourrait créer qu'un système central non subsidiaire, inefficace e…

    1. Cher lecteur,

      quand je dis dans mon exposition:

      "En plus de tout cela, les fraudeurs fiscaux sont les principaux coupables de l'augmentation de la charge fiscale. Clarifions l'étendue de tout en chiffres: dans 2019, le ministère des finances, a calculé que dans notre pays, l'évasion fiscale est d'environ cent milliards d'euros par an [Rapport rédigé en 2019 par le ministère de l'Économie et des Finances]. Je peux te faire confiance, être ignorant en mathématiques et au-delà, Je ne suis pas capable d'écrire ce chiffre, car je ne sais même pas de combien de zéros il doit être composé?»

      Et encore une fois …

      «[…] Et après des crises ou des urgences inattendues, nous découvrons que les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres ".

      E’ évidemment, je ne parle pas du fabricant de sandwichs qui ne frappe pas un reçu, mais précisément à la situation de grande évasion illustrée par vous.
      Le discours serait alors très complexe et long à traiter, aussi parce qu'il y a un evader et un evader, par exemple: un propriétaire de petite entreprise qui cherche à en faire’ noir pour éviter une charge fiscale excessive qui le mettrait en difficulté pour payer le salaire de ses travailleurs, ce n'est certainement pas comparable, sur le plan éthique, droit moral et pénal au grand fraudeur fiscal qui a acheté un yacht avec le produit de sa fraude fiscale, une Ferrari et une villa avec piscine qui coûtent dix millions d'euros.

      1. Excuse moi père, ce n'était pas mon intention d'être trop critique. Mais ce que je voulais souligner (et je le répète) c'est en supposant les nombres qui circulent, l'évasion en Italie est valide 100 milliards d'euros / an.

        bien, juste hier (le dernier d'une série) cette nouvelle est sortie sur MF
        https://www.milanofinanza.it/news/oltre-2-000-miliardi-riciclati-piovono-forti-vendite-su-tutte-le-banche-europee-202009210943338088
        Sur deux banques en six ans, ils sont passés 2000 milliards recyclés. ils sont 330 milliards par an, plus du triple, juste hier.
        Ce qui va se passer? ils paieront 2/3 des milliards d'amendes aux banques et ainsi de suite, ou 1/1000 de la valeur sans toucher les titulaires de ces transactions!

        Le citoyen ordinaire, attrapé pour s'échapper 100k €, paie au moins 150 k € d'amendes et de remboursements. E’ la différence est évidente.

        Alors laissez l'indignation pour le 10 des millions, mais pour autant que ce chiffre soit, pour un simple mortel comme nous, astronomique, ce n'est pas encore le niveau zéro d'immoralité économique.
        En dessous, il y a un tout autre niveau composé d'usure réelle, d'argent fait pour gagner plus d'argent, ne pas faire la ferrari et la villa avec piscine qui, si désordonné, ce sont toujours des souhaits “humain”.

        Il faut MINIMUM pour entrer dans la banque privée à Santander 50 millions à investir (là seulement, seulement avec eux), dans Citibank je crois qu'ils s'arrêtent à 25Mio et avec ces valeurs vous êtes le pauvre dans le club des riches. La financiarisation est la véritable usure

        Si je peux recommander, deux livres sur le sujet “l'état servile” par Belloc e “Utopia of Usures” par Chesterton.

        1. Autre que payer des impôts, c'est honnête!!! E’ une fraude. Vous ne pouvez pas avoir votre gâteau et le manger aussi. L'État moderne est comme un enfant placé sur les épaules d'un homme robuste: au début, le gentil géant le porte sur ses épaules mais ensuite l'enfant devient de plus en plus lourd jusqu'à devenir adulte et même obèse. À ce stade, le bon géant cède et s'effondre. L'école autrichienne d'économie élargit les vues(pas le nationalisé) et pour cela je propose les sites de Freedonia, Lord Acton pour les catholiques, Von Mises, autori cône Rothbard , pour une critique du distributisme, le livre de T. les bois “l'église et le marché” (livres d'éditeur gratuits). Piombini, Birindelli. E’ un monde à découvrir!! J'assure ceux qui aiment la vérité et la rationalité..

    2. C'est ce qu'on appelle l'évitement, c'est légal, c'est parfaitement légal. Il n'est pas présenté à la télévision
      cagoulé et méchant. Elle n'est pas stigmatisée par leçons ni n'est-il expliqué
      en détails. Mais numériquement très pertinent et éthiquement haineux.

      L'Italie est (ère, ils détruisent tout…) typiquement un pays de
      PME. La seule vraie multinationale que nous ayons encore s'appelle ENI.

      En Amérique et en Europe du Nord (dans l'Allemagne intacte, il y a des choses comme Cum-Ex
      (https://bit.ly/3cnbg4m) le tweet récemment Wirecard (https://bit.ly/35Z7T2m) )
      les nombreuses multinationales ont les possibilités techniques et économiques

      1) d'entretenir les pièces à main des avocats et comptables dont la tâche est de
      créer des constructions dont le but est d'échapper (tout comme le dit légal,eh!)

      2) influencer à travers pression sur les politiques nationales et internationales

      3) recevoir et influencer la bénédiction politique e (encore plus important)
      médias sur leur travail.

      Mais ce sont super, puissants et pour les attaquer il y a un grand risque. si
      l'entrepreneur sera toujours présenté à la télévision
      “qui vole de l'argent au voisin, éluder les impôts”, à capuche e
      dans une fausse atmosphère noir.

  9. Dernière tentative désespérée. J'ai besoin de le faire exprès, hier, Article de Stromberg sur mises.org. Et comme conséquence du marché libre: ” Tu ne verras pas mon argent,”. Sans controverse d'un catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

 caractères restants

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.