De nihilisme néo-païenne scandinave qui se présente comme une bannière de l'éco-gretina l'appel à la foi d'un prêtre explosif du Frioul alpiniste: à mes yeux, S'il vous plaît!

visitez le blog personnel par le père Ivano

- Nouvelles de l'Église -

DU NICHILISME NÉOPAGAIN SCANDIVAVI POSITIONNANT COMME BANNIÈRE L'ECO-GRETINA À L'APPEL À LA FOI D'UN PRÊTRE MONTANAR FRIULIEN EXPLOSIF: A LES YEUX ME, S'IL VOUS PLAÎT!

Greta, investi d'une aura mystique à partir de Mère Terre Gaea, en tant que nouvelle prêtresse, c'est elle qui réunit les petits, je puer de la société contemporaine pour une mission de purification, pacification totale et récapitulation de tout ce qui n'est pas vert. Ce semblant rassurant d'innocence des dieux puer cependant, il a dégénéré en une pauvreté d'idées et de compétences, donner vie à de nouveaux paradigmes sotériologiques dans lesquels les pauvres - je pauvre (d'esprit?!) - revêtir les vêtements en lambeaux des idéologies du passé très chères aux soixante-huit et à une certaine gauche, ils sont destinés à périr misérablement.

.

auteur
Ivano Liguori, ofm. Capp.

.

.

 

Format PDF Imprimer l'article

 

.

.

le presbytre frioulan Alberto Zanier

Nous vivons dans un monde où la simplicité et la parrhésie semblent des qualités qui ne sont appréciées que si elles sont professées et pratiquées dans un contexte socio-politique ou ecclésial bien défini. Il semble en effet que l'obligation routière de Une manière a également affecté la logique et le raisonnement humain ou, plutôt, de certains humains, ecclésiastiques inclus.

.

Sincérité et franchise en parlant ou en proclamant l'Évangile, ils ne sont pas toujours vus avec un bon degré par une certaine femme intellighenzia, surtout quand on va saper et détruire les faux mythes idéologiques et ce qui pour certains semble pure avant-garde pour d'autres n'est que démagogie, rhétorique et mécanisme d'autodestruction.

.

Pensée libre du jeune presbytre Alberto Zanier il n'est pas lié par des rues à sens unique. Pasteur de la communauté de Val Resia dans la province d'Udine, confie au bulletin paroissial sa pensée de pasteur des âmes en opposition à la pensée de la vert paladina climat Greta Thunberg. Il hsans aucun doute le mérite d'être caractérisé par un zèle authentique et profond pour Dieu et pour son peuple, bien que son exubérance juvénile - qui lui a fait comparer les cuisses découvertes de dix-huit ans à la Sainte Messe avec des jambons de San Daniele [cf. vidéo, QUI] - peut parfois trouver des sourcils levés parmi les âmes les plus chastes et puritaines d'un catholicisme qui a maintenant oublié la vertu d'authenticité et le mérite d'appeler les choses par leur propre nom. Sans jamais oublie que la maison de Dieu , où les mystères sacrés sont célébrés, nécessite un décorum, puis, qui y entre, est tenu de le saisir de manière appropriée et décente. Comme le rappelait ce jeune curé avec l'exemple clair et incisif de l'ostentation des jambons de San Daniele.

.

Italiens, peuple de saints, navigateurs, poètes e … satiri!

Le texte du bulletin paroissial il dit clairement:

.

"Samedi matin 18 mai, Rai TG Nouvelles. Un membre des Verts s'exclame sans ambiguïté que nous devons tout faire pour changer le sort du climat parce que "c'est ce que veut Greta". Je saute sur ma chaise. Qu'est-ce? Un parti politique prend les commandes d'une petite fille 16 âge (qui, entre autres, souffre d'autisme et est utilisé par vous et ses parents) comme si elle seule sauvait le monde? Comme si elle était la championne de l'humanité. Mais ce sera Greta Thunberg qui sauvera le monde? Je ne pense vraiment pas. Aussi parce que nous ne pouvons pas croire aveuglément aux catastrophes du changement climatique. Bien sûr, il n'y a plus de saisons, etc.. etc .., mais la science nous dit que tout cela s'est déjà produit et que les climats changent d'une décennie à l'autre. Ère 30 des années où nous n'avions pas si froid en mai. Oui c'est vrai, Février a été très chaud mais nous ne pouvons pas dire que nous bouillons! La neige est toujours partout dans les montagnes. En tout cas, la lutte pour le climat ne sauvera pas le monde, ce ne sera pas le combat pour l'environnement, ce n'est pas le problème mondial. Ce sera Jésus-Christ qui sauvera le monde sera la foi en lui. Le Seigneur Jésus est le créateur du monde et de l'homme: ce sera Lui qui sauvera l'homme et le monde. Nous devons toujours nous en souvenir. Tout est entre les mains de Dieu et lorsque vous voulez échapper à ses mains, le résultat ne peut être que néfaste. Et cette création aussi est soutenue par la Providence divine, ceci est également mis en évidence par l'Église, par exemple, avec la pratique pieuse des Rogations dans lesquelles on demande à Dieu, créateur du monde, qui enlèvent de nous les fléaux de la tempête, saluer, du tremblement de terre, etc.. Face aux nouvelles maladies des cultures, les scientifiques essaient tout et par tous les moyens pour résoudre les problèmes, plusieurs fois en vain. Essayez d'aller dans les Pouilles et demandez depuis combien de temps les oliviers souffrent de xylella fastidiosa ... Et une belle Rogation, non? Ou peut-être devrions-nous tous aller en Suède pour prendre des leçons sur la façon de sauver l'environnement avec des marches, les manifestations, conférences, livres? Il faut de la prière et de la foi parce que seul le Christ Jésus est le Seigneur du monde " [cf. QUI].

.

Alberto Zanier met en garde ses paroissiens par les nouveaux conteurs du climat et du nouveau credo environnemental qui confond la créature avec le Créateur, proposant un culte antithétique et parallèle.

.

Italiens, peuple de saints, navigateurs, poètes e … satiri! [Page de Libre, submergé peu de temps après par des poursuites judiciaires]

L'image médiatique par Greta Thunberg, ainsi que le personnage de Pietro Ammicca, le barker mythique et vendeur de l'impossible mis en scène par Gigi Proietti [cf. QUI], il propose des solutions aux problèmes environnementaux d'une manière souvent banale et parfois irrationnelle: tout cela dans le silence total des vrais experts en climatologie, physique et sciences de l'environnement. Ceci au point de pouvoir tout définir comme un vrai Effet Pietro Ammicca.

.

Sois quand même prudent: Ce n'est pas la petite Greta - une créature fragile atteinte d'un grave trouble neurologique appelé autisme - qui crée un problème, qui, comme on le sait, génère des déficits de communication, intérêt limité et comportement répétitif -, mais c'est son caractère et l'idéologie qui l'accompagne à chaque tournant. La Greta Thunberg, qui vit précisément la pathologie de l'autisme, il doit nécessairement être protégé, défendu et préservé dans sa dignité et sa faiblesse. Dans le fouillis médiatique qui tourne autour de cette petite fille, des connotations mystiques se révèlent - entre les mains d'une pensée dominante bien éclairée qui rappelle très bien les traits de cette série d'événements, entre le réel et le légendaire, connu comme le Croisade des enfants [se référer à cette description historique, QUI]

.

que les Gretini apprennent d'abord la cohérence dès leur plus jeune âge et qu'ils respectent vraiment l'environnement. Le tout représenté avec une caricature d'Alfio Krancic

Greta investie d'une aura mystique à partir de Mère Terre Gaea, en tant que nouvelle prêtresse est elle qui rassembler les petits, je garçons de la société contemporaine pour une mission de purification, pacification totale et récapitulation de tout ce qui n'est pas vert. Et ce semblant rassurant de l'innocence des dieux garçons, cependant, il a dégénéré en une pauvreté d'idées et de compétences, donner vie à de nouveaux paradigmes sotériologiques dans lesquels les pauvres - i pauperorum (d'esprit?!) - revêtir les vêtements en lambeaux des idéologies du passé très chères aux soixante-huit et à une certaine gauche, sont destinées, comme dans Croisade des enfants, périr misérablement.

.

Greta, dans son admirable activisme environnemental, ressemble très étroitement à la pensée de Hayao Miyazaki, l'animateur et réalisateur de la longue série de dessins animés Conan le garçon du futur [cf. QUI] qui a dépeuplé et envoûté la génération d'enfants nés entre la fin des années 70 et les années 80 du siècle dernier. En fait, il est bon de se rappeler que les dynamiques d'endoctrinement idéologique sont modulées dans le temps et prennent divers canaux et contextualisations., et ce que nous définissons maintenant comme Gretino, il était autrefois connu sous un autre nom.

.

… sûr que "le climat ne doit pas changer mais nos habitudes", Alors pour commencer, prenons tous les outils technologiques des dernières générations des habitants de Gretini, des téléphones portables à des ordinateurs

Mais revenons au bon curé Albero Zanier, qui n'a rien d'autre que - écoute, entendu! - l'arrogance de déclarer la supériorité de Jésus-Christ comme le sauveur du monde et de rappeler la foi en lui vrai Dieu et vrai homme. Entre les lignes du bulletin paroissial, il semble lire que la grande catastrophe réside dans le rejet sciemment de Dieu et dans l'expérience de ces souffrances que la création subit lorsque l'homme, de manière imprudente et arbitraire, défigure l'œuvre de Dieu en commettant le péché.

.

À ce stade, la pieuse pratique des Rogations est mentionnée qui vise à demander à Dieu, créateur du monde, pour conjurer les fléaux de la tempête, saluer, du séisme et de tous les bouleversements climatiques qui constituent un danger pour la vie humaine et pour son œuvre ….

.

… et ici l'âne tombe. Tout d'abord parce qu'il fait référence à une pratique liturgique du passé qui rappelle une matrice traditionaliste et ensuite parce qu'Alberto Zanier demande impunément de prier et implorer Dieu. Le verbe latin rogo en fait cela signifie prier avec des supplications, demande avec insistance.

.

Italiens, peuple de saints, navigateurs, poètes e … satiri!

Bref, on est vraiment fruit - diraient les gourous modernes du politiquement correct -, un curé qui montre Jésus-Christ et demande à prier avec insistance, ne pas proposer de grèves étudiantes, manifestations de rue avec des fêtards gretini ravi via dei Fori Imperiali ou via del Corso, écrit avec des craies de couleur et des engrenages multicolore, bref, cela vous semble un prêtre d'aujourd'hui? Ah, nil n'y a plus de religion! et alors, oser même en parler Rogations …

.

… les Rogations - divisées en Majeur e mineurs - sont connus de l'Église depuis les cinquième et huitième siècles après JC et les saints pasteurs qui ont encouragé cette pratique entendaient confier l'homme et la création à Dieu afin que, dans sa Providence, a exercé la tâche de gardien et de protecteur du travail qu'il a accompli.

.

Plus précisément il y a quatre buts principaux pour lesquels l'Église, à travers fonction consécration, exécute la procession de Rogation à des heures saisonnières définies:

.

  1. Professer l'adoration à Dieu, le reconnaissant comme un seigneur, créateur et pourvoyeur de vie humaine;
  2. Remerciez Dieu pour tous les avantages qu'il accorde continuellement à l'homme;
  3. Reconnaissance du péché et des péchés commis contre Dieu avec la ferme intention de faire un chemin de conversion et de repentir;
  4. Offrez des prières ferventes et constantes à Dieu, afin que ce qui est nécessaire et indispensable pour la sanctification et le salut de l'âme soit accordé, au triomphe de l'Église, pour le retour de l'errant à la foi, pour la conversion de ceux qui sont loin et aussi pour implorer ces réalités temporelles utiles à la vie du corps comme la santé, sa bénédiction sur les récoltes, protection contre les ravageurs naturels, comme la foudre, je terremoti, au dessus d'eux, les tempêtes de grêle, etc..

.

Ces quatre fins seules - s'ils sont pris au sérieux - ils peuvent convertir toute une communauté, rééquilibrer les priorités d'une société civile, redonner la liberté à l'homme qui reste non pas l'architecte de la création mais le collaborateur de Dieu chargé de ses soins.

.

Italiens, peuple de saints, navigateurs, poètes e … satiri!

Convertit à droite que la petite Greta avec sa housse de pluie jaune, ses tresses et son petit visage tout sucre et cannelle, il brise davantage l'écran d'un pasteur de montagne qui invite ses fidèles à prier Dieu. en bref, ce serait bien de voir que je dirigeants du monde politique et religieux d'être extatique devant un humble berger de montagne qui leur annonce la bonté et la générosité de Dieu envers l'homme et la création, tant que nous revenons à mettre Dieu au centre de chaque cœur, de chaque famille, de toute société européenne et réparer ainsi la blessure du péché originel qui crée la souffrance et l'esclavage envers une création non exempte de la contagion de la culpabilité [cf. CCC n ° 4000]. Pour guérir cette blessure, il est nécessaire que l'homme collabore avec la grâce du Christ et s'immerge dans sa Pâque rédemptrice puisque le Père n'abandonne jamais son œuvre au pouvoir de la mort et du péché mais dans sa miséricorde il vient à la rencontre de tous ceux qu'ils recherchent. avec un cœur sincère et contrit. Comme Dieu, il est le seul bon et auteur et perfecteur de toute vie et donne naissance à l'univers comme manifestation d'un amour qui s'étend lumineux vers chaque créature [cf. Prière eucharistique IV].

.

Ce serait le discours ce qui devrait rendre le cœur de nombreux hommes heureux, le vrai style vert c'est celui institué par notre divin Rédempteur sur la croix et le dimanche de Pâques. Tu veux le voir? s'il vous plaît, rapproche toi … à mes yeux: S'il vous plaît! "Ceci est mon corps et ceci est mon sang" [cf. Mt 26, 26-28; Mc 14, 22-24; Lc 22, 19-20; I Cor 11, 23-29] Le Christ Seigneur dit, nous donnant le sacrement ineffable de grâce de sa présence vivante: "Quiconque mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour" [Gv 6, 54]. Et quand l'homme tourne le dos au mystère de la rédemption, au corps et au sang du Christ, le Seigneur incarné, mort et ressuscité, le moins qui puisse naître est la grétine. Le problème de la sortie de l'Église, ce n'est pas tant abandonner la communauté ecclésiale et la vie sacramentelle, ce qui en soi est une affaire sérieuse; le problème réel et sérieux, est-ce que l'homme et la femme "évolués", «Adultes» et «sans tabous», ils quittent l'église pour entrer dans l'atelier de la diseuse de bonne aventure, ou pour applaudir le Symbole de Greta, qui incarne le nouveau "sacerdoce" vert et le "sacrement" de Mère Terre Gaea.

.

S'il est éliminé la Christianitas en Europa, le plus vieux et le pire renaît inévitablement paganitas ...

.

Cagliari, 1 juin 2019

.

.

.

.

«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:

PayPal - La méthode rapide, de manière fiable et innovante de payer et d'être payé.

ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:
Ils étaient IT 08 J 02008 32974 001436620930
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ [email protected] ]

.

.







père Ivano

À propos de père Ivano

Ivano Liguori Dell'Ordine dei Frati Minori Cappuccini Presbitero e Teologo ( Cliquez sur le nom pour lire tous ses articles )

20 réflexions sur "De nihilisme néo-païenne scandinave qui se présente comme une bannière de l'éco-gretina l'appel à la foi d'un prêtre explosif du Frioul alpiniste: à mes yeux, S'il vous plaît!

  1. Bel article Père Ivano.

    Merci beaucoup, car je vais l'utiliser prochainement dans ma catéchèse paroissiale, évidemment pas moi “approprierò” contenu, mais je les utiliserai en citant les Pères de l'île de Patmos.

    En union de prière

  2. cet article du Père Ivano aborde des thèmes qui sont terribles nerfs exposés, et combien, Si vrai!
    Nos adolescents ne croient pas aux mystères fondamentaux de la foi, et pas quelques-uns se moquent d'eux, mais ils croient à la planche ouija [N.d.R. QUI].
    Les parents qui envoient leurs enfants au catéchisme pour la première communion et la confirmation, seulement parce qu'en mai, ils devront avoir une fête de famille traditionnelle, ils sont souvent les premiers à faire ironiser à leurs enfants ce qu'ils ont appris des catéchistes, parce qu'ils ne croient pas à la résurrection du Christ, cependant, ils croient en carma, aux bienfaits psycho-spirituels du yoga, à la diseuse de bonne aventure, etc.…
    Le parallèle entre la petite Gretina et la croisade des enfants est pertinent et correct.
    Merci papa Ivano.

    1. Un salut fraternel à Don Alberto, dont je partage tout le contenu, merci au Père Ivano pour ses articles toujours intéressants et source d'idées et de réflexions profondes.

      Je ne peux en ajouter qu'un, mais une seule chose parmi tant d'autres, puisque notre cher Père capucin parle, entre autre, des rogations.
      Quand il y a des années je les ai proposés, pendant une période de grande chaleur et de sécheresse: première, J'ai été moqué par divers prêtres, puis (comme le dirait à juste titre le père Ariel) J'ai été "emmenée en promenade" par ces fidèles appelés "chrétiens adultes", "Chrétiens matures", "Les chrétiens ont évolué dans la foi"…

      Je dois dire que, jours plus tard, l'évêque, à l'occasion d'une rencontre, sachant cela, il m'a exprimé son mécontentement et, me giflant sur l'épaule, il m'a dit… «malheureusement, quand tu ne crois plus, tu sais bien que tu finis toujours par tout croire ".

      Plus tard j'ai appris, par l'une des parties directement concernées, qu'un petit groupe d'entrepreneurs agricoles avait appelé un célèbre médium directement d'Autriche ...

      déjà: "Malheureusement, quand tu ne crois plus, tu sais bien que tu finis toujours par tout croire ".

    2. Cher Révérend Père Ivano,

      en lisant l'article et les commentaires j'ai frissonné au mot «ouija table» auquel fait référence Don Alberto.
      Laissez le père Ariel vous dire (qui a pratiqué des exorcismes) qu'est-il arrivé à mon neveu (temps 19 âge), pour avoir utilisé cet outil depuis qu'il en avait 17, et ce que nous avons souffert, dans notre famille.
      C'était une période terrible.
      Pourquoi, père Ariel, il n'écrit pas d'article sur ce sujet?
      Lecteur sicilien fidèle depuis 2015
      Nom retenu

      1. Cher lecteur,

        tout d'abord c'est un plaisir de l'entendre à nouveau, quand pendant l'été j'irai dans ses parties, soyez assuré que comme l'année dernière et les années précédentes je ne manquerai pas de vous rendre visite.

        Je réponds sur la page d'article du père Ivano car la question m'est adressée. Alors j'essaye de résumer brièvement ce qu'elle raconte, en précisant que le cas auquel vous faites référence n'est pas récent mais remonte à l'été 2014.

        Tout d'abord, une prémisse canonique nécessaire au sujet de l'exorcisme ...
        ... alors que malheureusement nous sommes tourmentés par des "pratiquants laïcs" qui se livrent à d'étranges rites "libérateurs" et ainsi de suite à suivre, nous qui sommes à la place Les ministres du sacré, pour pratiquer les exorcismes, nous devons avoir – avec raison! – licence et mandat de l'évêque. Cette licence est obligatoire, me, l'évêque, conféré en mai de 2010.

        La licence et le mandat reçus par moi sont alors liés à des conditions canoniques précises: la faculté de pouvoir pratiquer des exorcismes dans le diocèse auquel ils appartiennent sans aucune autorisation de l'Ordinaire diocésain; mais la possibilité de pouvoir les pratiquer ailleurs, uniquement avec l'autorisation préalable demandée et donnée par l'évêque local.

        En temps voulu, vous vous êtes adressé au père Gabriel Amorth, de mémoire bénie, que j'avais à l'époque comme formateur lorsque je participais à des cours de formation pour exorcistes à Rome en 2009.
        lorsqu'en 2014 tu as présenté ton cas au père, il était déjà très avancé et me connaissait, sachant donc que j'ai eu l'occasion de fréquenter vos domaines, mets moi en contact avec toi, aussi parce, le petit-fils en question, il ne pouvait pas être amené par lui à Rome.

        Je me suis ensuite présenté à votre évêque en juillet 2014 à l'occasion de mon séjour en Sicile, Je lui ai expliqué que j'avais été mis en contact avec vous par cet exorciste distingué et âgé et je lui ai demandé la permission de vous rendre visite. Et après avoir dit que je fais remarquer: Je n'ai demandé à l'évêque la permission d'exercer aucun ministère, Je lui ai vraiment demandé la permission de rendre visite à votre famille, parce que s'il ne m'avait pas laissé, Je ne t'aurais même pas rendu visite. Ayant reçu l'autorisation de le faire, je me suis réservé le droit de faire rapport à l'évêque, après vous avoir rencontré, ce qui à mon avis était apparu.

        C'est l'action correcte d'un prêtre, très différent de celui de certains "pratiquants laïcs", comme certains charismatiques, capable de partir de Gênes - je dis Gênes par exemple - d'aller faire ce qu'ils veulent et comme ils veulent à Catane - je dis toujours Catane par exemple - .

        Le garçon - j'ai rapporté à l'évêque peu de temps après - avait toutes les caractéristiques du soi-disant portant. J'explique à ceux qui nous lisent: la portant, ce qui n'est pas le cas extrême de la possession – qui ne sont pas des cas rares, mais très rare – c'est une sorte de siège de la personne qui peut être externe ou interne. Lorsqu'il est externe, il arrive que des objets soient déplacés, qu'il y a des bruits inexplicables, ou odeurs désagréables qui ne peuvent provenir d'aucune source présente, type égouts, murs pourris humides, etc.. Quand au contraire c'est interne, la personne a des changements visuels, peut avoir des visions, voir ou entendre ce que les autres ne voient et n'entendent pas.

        J'ai d'abord demandé, avant l'une de mes interventions, une consultation psychiatrique approfondie. Le jeune homme a été visité deux fois par un psychiatre distingué, puis un neurologue a effectué tous les tests de diagnostic clinique du cas en deux jours avec un équipement de dernière génération.. L'un et l'autre ont certifié que le patient n'était affecté par aucune neuropathologie.

        Tous vérifiés et rapportés à l'évêque local, il m'a autorisé à exercer mon ministère. Si au lieu d'un prêtre j'avais été un laïc charismatique rempli de dons très spéciaux du Saint-Esprit, J'aurais fait ce que je voulais et comment je voulais, parce que, comme disent ces sujets improvisés et nuisibles: «Qui a l'Esprit, il a tout”. donc, l'Autorité Ecclésiastique, c'est complètement hors de propos, pour ceux qui ont le Saint-Esprit dans leur poche. Mais c'est pour eux, mais pas pour moi.

        L'évêque m'a seulement demandé d'être prévenu à l'avance, même avec un simple coup de téléphone, au cas où je devrais célébrer le sacramentel de l'exorcisme majeur, mais j'ai immédiatement répondu en disant que ce n'était pas nécessaire et qu'il n'y avait pas lieu d'y recourir.

        J'ai utilisé l'exorcisme mineur et le preci leonine et pendant plusieurs jours, en utilisant la prière pour les vivants contenue dans le canon romain, j'ai célébré la Sainte Messe pour le garçon, invitant les membres de sa famille à jouer pour lui, individuellement, le chapelet tous les jours et la forme réduite de la prière à saint Michel Archange, celui qui jusqu'à 1964 nous avons récité à la fin de la sainte messe.

        En plus de la discussion de la table oui-ja - qui était l'un des nombreux éléments - le jeune homme était entré dans un cercle de spirites et d'occultistes; rien à voir avec les satanistes, c'étaient seulement des gens qui pratiquaient les arts spirites et médiumniques. Au cours de ces différentes sessions, Je suppose qu'une entité malveillante s'était attachée au jeune homme, peut-être parce que, parmi tous ces participants, il était le plus faible et fondamentalement le meilleur en esprit et en sentiment.

        Je suivrai sa suggestion, cher lecteur, et dès que possible j'écrirai un article sur le sujet, surmonter mon esprit réticent à traiter certains sujets, généralement traités sur de nombreux sites et blogs de manière imprudente, sensationnaliste et donc nuisible, dans le but de déclencher la curiosité et les démangeaisons morbides chez les personnes. ou, comme cette semi-espèce de Novella2000 "Catholique" de Aleteia, chaque fois que leurs visiteurs suggèrent de laisser tomber, ici ils font sortir les démons, exorcistes et ainsi de suite, car ils savent que tout cela génère des démangeaisons et une grande curiosité morbide.

        Mais j'appartiens à une autre classe et école, comme j'espère que tu comprends.

        Salutations à votre neveu, que je pourrai bientôt saluer à nouveau pendant l'été.

  3. Pardonne Père, mais je ne comprends tout simplement pas toute cette aversion d'une certaine partie du monde catholique envers les questions environnementales. Parce que nous méprisons tellement ceux qui veulent réduire les émissions nocives? E’ c'est peut-être en contraste avec l'Évangile? Deux raisons sont généralement données:
    – la première est que vous devez gérer des choses plus importantes (la transmission de la foi), variante de pensée du connu “benaltrismo”. Pourquoi stigmatiser ou se moquer comme s'ils étaient des crétins (la “gretini” qui se soucie des variations climatiques qui entre autres, s'ils procèdent de cette façon, ils pourraient déclencher des conflits?
    – la deuxième raison est la conspiration habituelle: “rien n'est vrai, la falsification moyenne de la Terre n'augmente pas, tout est une conspiration…”. Et comme preuve de tout cela, c'est le fait qu'en Italie (pas dans le monde), en mai, c'était froid. Comme si cela prouvait quelque chose, en plus de la grande ignorance scientifique de ceux qui la soutiennent. Jamais entendu parler de “médias”? E’ la température annuelle moyenne de la planète qui augmente et ceci est indépendant de tout pic de froid local. La plupart des scientifiques affirment que les phénomènes augmentent ... extrêmes (comme la neige en mai). L'autre fait incontestable est le taux de fonte des glaciers. maintenant, il est vrai qu'il y a eu aussi de grandes variations climatiques dans le passé, mais les scientifiques disent qu'ils sont maintenant beaucoup plus rapides, suggérant comme cause (mais ce n'est pas une preuve) activité anthropique. Je vous donnerais au moins le bénéfice du doute ...
    L'autre chose que je trouve très désagréable est le mépris qui imprègne chaque discussion. Pourquoi devrions-nous utiliser un terme aussi offensant que «gretina» ou «gretini»? Franchement, cela ne semble pas être un style adapté aux chrétiens, spécialement, comme tu dis (mais ce n'est pas exactement le cas) vers une fille autiste. Je dis que ce n'est pas exactement comme ça parce que Greta est affectée par le syndrome d'Asperger (appelé autisme de haut niveau), une variante «légère» de l'autisme.

    1. Cara Cristina,

      vous avez mal lu l'article du père Ivano, ou il voulait le lire seulement pour un verset. Et fais attention, je te le dis avec gentillesse et aussi avec une sincère affection humaine. Evidemment, le Père Ivano, qui est l'auteur, répondra, Je me présente comme un simple commentateur, parce que le sujet me touche.

      Nous - et par nous je l'entends, Moi et la société en général - en ce qui concerne l'écosystème, nous avons tendance à nous comporter et à interagir comme si tout était la faute des autres. Et ces «autres» sont diversement appelés «pouvoirs occultes», les "grandes multinationales", le “industrie”, etc ...

      Ils sont coupables de catastrophes environnementales et de dommages climatiques, nous sommes les victimes désolées et, surtout, impuissant.
      Non, visage Cristina, nous ne sommes pas des victimes mais des complices; et nous sommes, ces, dans tous les sens.

      Nous vivons entourés de polluants dont nous ne pouvons et ne voulons pas nous passer. Nous sommes ceux qui dans une famille de trois ont trois voitures et deux scooters et quand nous allons chercher les enfants à l'école dans nos grandes villes, on n'hésite pas à laisser la voiture garée au deuxième rang, parce que nous ne pouvons pas faire deux pas et parce que nous devons passer sous les escaliers de l'école, indépendamment de bloquer le trafic ou de le rendre inconfortable. Ce sont des scènes que je vois tous les jours dans certains coins de Rome, y compris les transports en commun bloqués par les voitures laissées dans la deuxième rangée dans les deux sens. puis, le petit garçon, si quelque chose fans gretino, monte dans la voiture déjà attachée à la sienne smathphone, dont l'écran est fait de coltan, qui est extrait des mines du Congo, par le travail d'hommes et d'enfants rémunérés même de moins de dix ans, utilisé pour atteindre des tunnels dans lesquels un adulte ne passerait pas. Et combien meurent d'accidents du travail, parce que ces mines manquent de structures de sécurité de base? Mais la mort des travailleurs et des enfants sous-payés est encore nécessaire pour fan gretino avoir son dernier modèle de smathphone.

      En plus de smathphone, la fan gretino, avec son père ou sa mère écologistes et naturistes en paroles, des baskets au sac à dos propose toute une gamme d'accessoires de marque fabriqués en Chine, où dans les usines les ouvriers, enfants inclus, sont exploités avec des heures de travail 15 heures par jour pour produire des produits à bas prix pour les différentes marques célèbres que nos employés aiment tant fans gretini et dont ils n'ont absolument pas l'intention de se passer.

      Nous pourrions continuer avec des appareils sans fin, y compris les inutiles, avec chauffage, avec l'air conditionné dont je suis le premier dans la tête de tout le monde je ne pourrais plus me passer, surtout s'il y a de la chaleur humide. A suivre avec nos villes pleines de voitures et scooters qui se jettent sur toi à contre-courant pour passer la ligne, série: «Ou tu bouges, ou tu t'arrêtes, ou je viendrai sur toi ". Je te dirai que plusieurs fois j'ai été tenté de ne pas freiner, le prendre pilote de scooter qui a été jeté contre moi, puis de lui demander toutes les indemnités afférentes qui me sont dues pour les dommages à ma voiture causés par sa conduite imprudente, mais j'ai toujours abandonné et retenu, pour l'instant …

      Ou dit théologiquement: nous et seulement nous, nous sommes responsables. Il n'y a pas d'ennemi caché politique ou financier dont nous sommes victimes. Nous sommes victimes de nous-mêmes. Ou pour le mettre en langage théologique: si la situation climatique est comme vous le dites - et peut-être l'est-elle certainement - devant nous tous, loin d'être des âmes innocentes, face à la création, nous sommes tout aussi coupables qu'Adam et Eve ont commis le péché originel.

      Mais comme vous vous en souviendrez, les deux ont essayé de se justifier en blâmant le serpent, en pratique le symbole de l'ancien “pouvoir occulte”, tout “grandes multinationales” du temps ...

      Et comme tu vois, d'ici à aujourd'hui, rien n'a changé, à tel point qu'il nous fallait un adolescent avec Asperger pour nous le rappeler, que c'est la faute du serpent.

      volonté’ auto: personne ne plaisante sur la fille, mais au moment où la petite fille a été changée en symbole, dans un drapeau, on peut aussi se moquer du symbole avec toute la grâce. à moins que, l'ironie, n'est accordée que sur les symboles religieux les plus chers au monde catholique, envers qui l'ironie polie n'est pas utilisée mais un esprit profanateur-insultant, à partir de “Madonna pleure le sperme“, un “Madonna avec menstruation“, suivre avec crucifix immergé dans une boîte en verre remplie d'urine et exposé lors d'une exposition “d'art”.
      Dans ce cas,, juges et tribunaux, ils répondent qu'il s'agit d'une libre expression de l'exercice légitime de la liberté de pensée, d'opinion et même d'art. Si, en revanche, il est ironique, pas à propos de Greta Thumbel, mais sur le symbole Greta – et je répète gracieusement -, dans ce cas oui, qui crient au sacrilège, parce que – pauvre créature – souffrez du syndrome d'Asperger.

      Et le Christ trempé dans la pisse, sur la croix, ce qu'il a souffert, pour la rédemption de nos péchés? Peut-être que cela ne mérite pas le respect dû même à une fille exploitée de la manière dont la jeune Greta est exploitée?

      Essayons de ne pas tomber dans ces pièges, au moins nous les catholiques.

      1. Très chère Cristina Marcelli,

        à la réponse de son père Ariel S. Levi Gualdo, rédacteur en chef de ce magazine, maintenant ajoute le mien, en référence à son commentaire de bienvenue sur l'article ci-dessus.

        Quelques locaux nécessaires: ma réponse sera donnée en référence à mon article publié dans ce magazine et à la genèse qui a produit une réflexion de ma part sur le thème de la Création et accidentellement sur le personnage de Greta Thunberg; la réponse sera donnée en tant que prêtre, puis, Je ne revendique pas des compétences et des connaissances que je ne possède pas, mais je m'en tiendrai à la science théologique et à l'enseignement de deux mille ans de l'Église; Je répondrai point par point à vos demandes en regardant, autant que possible,, être aussi complet que possible.

        dit-elle:

        «Je ne comprends tout simplement pas toute cette aversion d'une certaine partie du monde catholique envers les questions environnementales. Parce que nous méprisons tellement ceux qui veulent réduire les émissions nocives? C'est peut-être en contraste avec l'Évangile?»

        Je réponds que le thème de l'environnement représente une partie de cette grande réalité que l'on connaît sous le nom de protection de la création. Cela n'entre pas en conflit avec l'Évangile ou avec la révélation divine, en effet c'est un thème théologique. La création inclut l'environnement en soi et pour un chrétien, ce discours se réfère principalement à la réalité de Dieu en tant que créateur et pourvoyeur de tout.. Dit saint Augustin:

        «Il n'y a rien qui ne doive son existence à Dieu le Créateur. Le monde a commencé quand il n'a été tiré de rien de la Parole de Dieu; tous les êtres existants, toute la nature, toute l'histoire humaine est enracinée dans cet événement primordial: est la genèse de la formation du monde et le commencement des temps " [Cf Sant’Agostino, Sur Genesis Manich, 1, 2, 4: PL 35, 175].

        Lorsque nous parlons de la sauvegarde de la création dans l'Église catholique, nous reconnaissons la référence à Celui qui a créé toutes choses. Le pape Benoît XVI mentionne sur ce thème la figure de saint François d'Assise qui reconnaît la présence de Dieu dans la création, assez pour le féliciter et le remercier à tout moment. Le pape dit:

        «Le Cantique du Frère Soleil ou des créatures a un heureux parallèle dans le Psaume 19 - Les cieux disent la gloire de Dieu, l'oeuvre de ses mains annonce le firmament - Frère François fidèle à la Sainte Écriture, nous invite à reconnaître un livre merveilleux dans la nature, qui nous parle de Dieu, de sa beauté et de sa bonté ".

        Les Saints Pères et Docteurs de l'Église ont vu dans la Création, dans la nature et dans l'environnement une preuve de l'existence de Dieu et un témoignage de son action. Pour cette raison,, Je dis sans crainte de nier que l'Église catholique, en argumentant sur ces questions, ne la manifeste pas de manière voilée, J'y manifeste une aversion pas bien définie, mais plutôt cela ramène tout à l'unité de la foi en Dieu, le Créateur trinitaire et le Seigneur de toutes choses..

        La genèse de mon article trouve son origine dans le bulletin paroissial du jeune prêtre frioulan Don Alberto Zanier.. Je suis heureux de souligner le zèle de ce pasteur qui entend conduire ses paroissiens à l'unité de la foi à partir de questions théologiques souvent banalisées ou frelatées par des pensées en conflit avec la foi et qui s'éloignent de la révélation. Permettez-moi d'expliquer: si le comportement de l'homme envers l'environnement est si malheureux qu'il a des conséquences négatives - par exemple, la contamination atomique suite aux essais nucléaires - cela ne peut pas être résolu pour un chrétien avec la simple acceptation que l'homme est un scélérat et que cela ruine la maison dans laquelle il vit, mais c'est la conséquence d'un péché qui - comme le Père Ariel l'a bien expliqué dans le commentaire précédent - obscurcit la responsabilité et l'intelligence de l'homme en rendant absolus et mortifiant les dons qu'il a reçus de Dieu Créateur. aussi, face au péché, il est toujours bon d'indiquer l'espérance découlant de la grâce du Christ. Providence divine, elle décline aujourd'hui à partir de l'action du Christ et de son Esprit qui agit en des hommes qui croient en lui et qui sont appelés à devenir des gardiens et des guérisseurs - avec des attitudes responsables et mûres - de la création.

        L'action pastorale de Don Alberto est donc la bienvenue si elle sert à ramener les fidèles à un discours écologiste qui provient pourtant d'une foi mûre et responsable..

        Comme je le disais avant, Je ne suis pas un expert des questions climatiques, cependant, il est facile de trouver des témoignages d'experts du climat sur le web, environnement, sciences physiques et de la terre qui peuvent mieux expliquer les vrais problèmes et leurs solutions que Greta.

        Quant au personnage Greta Thunberg, seule une personne imprudente peut croire que cette chère petite fille a réussi seule - avec son visage propre et sans force d'intervention idéologique - accomplir ce qu'il a fait sans la connivence et le consentement de certains organes gouvernementaux. Ce n'est pas une question de complot ou de complot, il faut juste savoir comment mettre deux et deux ensemble.

        Je peux vous assurer qu'en travaillant dans la paroisse et à l'hôpital, j'entendais de la bouche des enfants, particulièrement malade, de véritables perles de maturité et de sagesse qui ne proviennent que d'un cœur encore non contaminé et proche de Dieu. Malheureusement ces enfants, contrairement à Greta, ils n'ont pas été invités à s'exprimer devant les parlements pour sensibiliser le public au cancer, sur la fibromyalgie, sur la fibrose kystique ou la beauté d'avoir un père et une mère qui déversent sur eux l'amour le plus infini qu'ils décident de s'en occuper plutôt que de les avorter dans les délais fixés par la loi.

        La Greta Thunberg est, contre son gré, le drapeau d'un monde anesthésié qui, comme les paresseux de la mémoire de Dante, il est obligé de poursuivre une bannière poussée par les coups de fouet de la pensée dominante. Malheureusement, même la maladie et le handicap peuvent être utilisés à des fins politiques et idéologiques, avec le résultat d'avoir malade de la série a, b ou même c.

        Alors je lui demande: un chrétien peut se livrer et soutenir une logique déprimante de ce genre avec son activisme? Je suis d'accord avec vous pour accorder le bénéfice du doute mais comme les philosophes le savent bien, la suspension du doute ne conduit qu'à des images fixes stériles qui nous font réfléchir sur des idées au risque de ne jamais parvenir à une conclusion.
        Je cite une de ses déclarations qui m'a beaucoup surpris:

        "L'autre chose que je trouve très désagréable est le mépris qui imprègne chaque discussion. Pourquoi devrions-nous utiliser un terme aussi offensant que «gretina» ou «gretini»?».

        Cher lecteur, si notre petite Greta s'était appelée Brigida, probablement le monde journalistique et médiatique aurait inventé le terme «brigidini» se référant à ceux qui s'identifiaient aux idées de cette petite fille.

        Si alors le journal Libero faisait la une: «Bergoglio au Vatican: "One Avant Gretina" », avec l'intention de jouer sur l'assonance du film comique de 1982 réalisé par Luciano Salce et interprété par Lino Banfi … Eh bien, peut-être que nous n'avons pas le savoir, nous devrions demander à Vittorio Feltri.

        Bien sûr, je peux être d'accord avec vous qu'il expire facilement de mauvais goût, juste en référence à une fille malade, mais quand vous devenez un personnage public, la satire féroce et la critique font partie du jeu. Alors pour récapituler: dans mon article, le terme «gretina» ou «gretini» identifie uniquement le groupe d'activistes qui s'inspirent de Thunberg, exactement comment j'aurais utilisé les termes «brigidina» ou «brigidini» si elle avait été appelée Brigida.

        Si quelqu'un pensait autrement, cela signifierait de la mauvaise foi.

        Spero di essere stato esaustivo e augurandole ogni bene la benedico di tutto cuore.

  4. Carissimi Padre Ariel e Padre Ivano, vi ringrazio molto per le vostre risposte. Sono totalmente d’accordo con Padre Ariel che la responsabilità vada ricercata prioritariamente nei comportamenti di ciascuno di noi e non in fantomatici soggetti (“poteri occulti”, “multinazionali”,…); proprio per questo mi piacerebbe che il tema della difesa del creato non venga sottovalutato all’interno della Chiesa, ma entri, insieme a tutto il patrimonio delle verità di fede, nella formazione dei piccoli. Ciò che volevo dire nel mio commento è che in questi ultimi tempi noto da una certa parte del mondo cattolico (non mi riferisco in particolare all’articolo di Padre Ivano) un atteggiamento di fastidio, se non di totale avversione su questi temi (non solo il global warming, ma anche l’inquinamento, l’enorme mole di plastica con cui stiamo soffocando gli oceanihttps://it.wikipedia.org/wiki/Pacific_Trash_Vortex ), al punto che chi prova a puntare l’attenzione su questi argomenti viene deriso, tacciato di essere sinistrorso, o quanto meno poco avveduto. In certi blog cattolici si irride persino che sta attento a fare la raccolta differenziata, perché c’è sempreben altro” qui…

    1. Carissima Cristina,

      Lei tocca un tasto dolente per noi sacerdoti quando dice:

      «chi prova a puntare l’attenzione su questi argomenti viene deriso, tacciato di essere sinistrorso, o quanto meno poco avveduto. In certi blog cattolici si irride persino che sta attento a fare la raccolta differenziata, perché c’è sempre “ben altro” di cui…» [la sua frase finale è giunta monca, ma suppongo avesse voluto scrivere «di cui occuparsi», o qualcosa del genere].

      une fois, se moquant de ce genre de catholique auquel vous faites allusion – et veuillez comprendre la terrible tragédie de ma déclaration qui suit – Je dis: «Pour certains catholiques, pour lequel le concept de morale et de mal est uniquement et exclusivement lié à la sexualité humaine, les seuls plastiques et caoutchoucs polluants et pécheurs sont les préservatifs. N'utilisez pas de préservatifs alors, comme pour tout le reste, des tonnes de plastiques et de caoutchoucs polluants peuvent également être jetés à la mer, sans commettre de péché, tant que vous ne jetez pas un préservatif usagé par-dessus bord, parce que seul ce plastique ou ce caoutchouc est un péché ".

      Si, comme je pense, elle me lit, il comprendra et saura que j'ai parfois recours à des paradoxes – toujours et la rigueur – aussi particulièrement irritant, tanto irritante è spesso la verità.

      Nelle Sacre Scritture ci sono delle bellissime pagine sul creato e sul rispetto del creato. puis, alla domanda chi siano stati i primi veri e grandi ecologisti, potremmo rispondere con tutta tranquillità: gli autori ispirati della Bibbia.

      Le prometto che appena possibile pubblicheremo un articolo dedicato alla ecologia nelle sacre scritture, perché vi sono a tal proposito delle pagine veramente molto belle.

      Il Padre Ivano, che non è unfrancescano per casoma lo è per profonda e autentica vocazione e costume di vita, è particolarmente sensibile a questo tema che fa parte della sua cultura religiosa nella quale, il concetto di creato e di creature, occupa un posto molto importante.

      Questo scambio tra lei, il Padre Ivano autore di questo articolo e me, è stato molto proficuo, perché da lei ho tratto questa idea, o meglio una catechesi da fare:

      1. come le Sacre Scritture ci invitano, ed anzi ci impongono, in tutta la letteratura vetero testamentaria, ma anche novo testamentaria, il rispetto della terra, del creato e soprattutto degli stessi animali;

      2. quale era la concezione di creato, creature, natura e mondo animale, nella spiritualità del Serafico Padre Francesco d’Assisi.

      Quando poi, appena possibile, avremo pubblicato questi lavori, attendiamo con gran piacere un suo commento.

  5. Mi permetto di aggiungere una semplice considerazione scientifica:

    la deuxième raison est la conspiration habituelle: “non è vero niente, la falsification moyenne de la Terre n'augmente pas, è tutto un complotto…”. Et comme preuve de tout cela, c'est le fait qu'en Italie (pas dans le monde), en mai, c'était froid.

    Non, signora: l’opposizione a certe teorie non è assolutamente così superficiale. Semmai questi argomenti compaiono sui giornali per sostenere l’opposto, ad ogni ondata di caldo. tout simplement, i teorici del riscaldamento climatico antropogenico non sono riusciti a fare nessuna previsione seria negli ultimi anni: mentre la CO2 è aumentata, le temperature sono andate per i fatti loro. Tutto quello che ci viene propinato dai giornali sono modelli, ovvero ipotesi di ciò che potrebbe succedere, senza alcuna validazione. Più tutta una serie di balle schiette, come gli orsi polari che sarebbero in estinzione.

    Se vuol iniziare a documentarsi, può partire per esempio da http://climatemonitor.it.

    1. Molte grazie Fabrizio per la segnalazione di questo sito, que je ne savais pas.

      Ho cominciato a leggere e già nella prima pagina visitata, in cui si parla delle variazioni climatiche, in riferimento al +0.85 °C che si registra dal 1998 à ce jour, c’è scritto testualmente:

      Sul trend di +0.85°C NON POSSIAMO INVECE ESCLUDERE L’INFLUENZA UMANA LEGATA ALLEMISSIONE DI GAS SERRA DI ORIGINE ANTROPICA (anidride carbonica, metano, protossido d’azoto) cui si sovrappongono fenomeni naturali come l’attività solare. In tal senso fra le possibili interpretazioni citiamo quella di Ziskin & Shaviv (2012) i quali applicando un Energy Balance Model, hanno stimato che il 60% del trend crescente delle temperature osservato nel XX secolo è di origine antropica ed il 40% e di origine solare. Anche se la scienza non procede di regola per “colpi di maggioranza”, occorre evidenziare che le valutazioni di Ziskin & Shaviv sono confortate dal fatto che il 66% de 1868 ricercatori operanti in ambito climatologico e intervistati da Verheggen et al. (2014) ha espresso l’idea che le attività antropiche siano all’origine di oltre il 50% dell’aumento delle temperature globali registrato dal 1950 ad oggi.

      Quella affermazione, nel sito che proprio lei mi ha indicato con l’invito ad INIZIARE a documentarmi (dando per scontato che finora non mi sarei adeguatamente informata, a riprova dell’atteggiamento di cui parlavo nei commenti precedenti), sostiene proprio che l’aumento di CO2 potrebbe essere una concausa dell’aumento delle temperature. Come scrivevo ieri, non c’è la prova che sia effettivamente così e la comunità scientifica non è unanime su questo (anche se la maggior parte degli scienziati – 2 son 3 – propende per questa ipotesi), ma visto cosa c’è in ballo (l’equilibrio dell’ecosistema), non sarebbe più opportuno applicare un principio di prudenza? Cosa accadrebbe se quei 2/3 di climatologi avessero ragione?

      I modelli matematici (ne so qualcosa, visto che per lavoro faccio il matematico) sono alla base del progresso scientifico dell’ultimo secolo.

      E’ ovvio che la “validazione” del modello per fenomeni che si sviluppano su tempi lunghi non potrà esserci in tempi brevi, e meno male! Se dovessimo aspettare la validazione dell’aumento drastico delle temperature sarebbe già troppo tardi, Il ne croit pas?

      1. deux choses.

        la première: il sito che ho segnalato lo conosco da molti anni e conosco alcuni redattori. È un sito scettico, nel senso che ritiene che nessuno sia in grado di fare previsioni in ambito climatico (quindi non né chi prevede l’aumento delle temperaturealto, basso, umano o non umanoné chi prevede il contrario). Come tale, pubblica articoli di varie tendenze e li sottopone a critica. Fare come ha fatto lei, ovvero prendere il primo articolo che sembra dire quello che vuole lei e venire qui a sbandierarlo non solo è poco serio, ma indica che ha una scarsa comprensione di come funziona il metodo scientifico.

        la deuxième: legga e cerchi di comprendere quello che le dicono gli altri. Se avesse compreso la mia osservazionenessuno è in grado di fare previsioni”, non si porrebbe domande retoriche comese dovessimo aspettare la validazione”… Per andare sulla Luna la NASA non ha sparato
        a caso astronauti nello spazio a crepare finché ha imbroccato la missione giusta: ha proceduto per gradi, dimostrando di saper prevedere (salvo un paio di incidenti) sempre meglio cosa sarebbe successo. Je répète: studi come funziona il metodo scientifico.

        1. Non so che lavoro svolga Lei, ma io sono un ricercatore matematico. Le risponderò semplificando al massimo perchè non ha senso paragonare le spedizioni sulla Luna e le previsioni climatiche: nel primo caso il sistema fisico è governato da equazioni lineari, ed è quindideterministico”, cioè si possono fare previsioni molto accurate anche su tempi lunghi; invece la fisica dell’atmosfera è governata da equazioni non lineari, ed è quindi un sistemacaotico”, molto sensibile anche alla minime variazioni delle condizioni iniziali. Non ci crederà, ma è molto più facile spedire satelliti in orbita che fare previsioni del tempo accurate a 20 journées. Non è il suo sito ad essere scettico, ma è la natura del sistema evolutivo che rende impossibile fare previsioni accurate. Nonostante questa difficoltàintrinsecadei sistemi caotici, i ricercatori sviluppano modelli per prevedere, pur senza il grado di affidabilità e precisione dei sistemi deterministici, degli scenari realistici. Se i 2/3 dei climatologi (esperti di Fisica dell’atmosfera, non gente qualunque) ritengono che le emissioni di CO2 potrebbero aver causato l’aumento della temperatura, un po’ di prudenza non guasta.

          enfin, a proposito di studio, grazie per l’esortazione, ma per lavoro non ho mai smesso di studiare, nemmeno dopo il dottorato di ricerca. Mi permetto invece di suggerirle un libro divulgativo uscito da poco, la cui lettura è adatta anche per i non addetti ai lavori, dal titolo “Perché è difficile prevedere il futuro” di Luca Gammaitoni e Angelo Vulpiani, due ben noti fisici, uno dei quali è un mio caro amico, in cui viene spiegata bene la differenza tra fenomeni deterministici e caotici.

          Chiedo scusa a Padre Ariel e agli Padri del sito per aver “occupato” queste pagine con argomenti che esulano dal contesto.

          ___________

          [N.d.r. Cara Cristina, non ha di che scusarsi. Lei è una ospite molto gradita e anche competente, tanto più si è messa a interloquire con un nostro lettore della prima ora che è una gran cara persona ed un cattolico sensibile e devoto ]

          1. Io ho una laurea in ingegneria elettronica ed un dottorato in ingegneria informatica. Anch’io non ho mai smesso di studiare, altrimenti sarei disoccupato. Tuttavia ritengo che l’esibizione di titoli accademici sia totalmente inutile, visto che quel che conta sono gli argomenti. So benissimo la differenza tra sistemi lineari e caotici: se non altro perché su ClimateMonitor, se non ci si limita a leggere un articolo a caso, è spiegata benissimo. A volte poi certi titoli di studio portano ad un’esasperata focalizzazione sui dettagli e fanno perdere il senso dei paragoni. Senza andare troppo in profondità, che questa non è la sede adatta: se uno pretende di sostenere che tra cinquant’anni la temperatura si alzerà di tot gradi deve prima dimostrarmi di fare previsioni corrette su un orizzonte più breve. Se non ne è capace, torni alla lavagna. Se il sistema è non lineare e molto complesso, pire. Tutto il mondo è un sistema non lineare e molto complesso e chiunque potrebbe inventarsi una catastrofe da prevedere, nascondersi dietro la scusa della complessità e, dandosi la patente delsalvamondo”, pretendere certe decisioni politiche. Questa non è scienza: è ciarlataneria.

  6. Père Ariel Caro,

    mi sembra una bellissima iniziativa quella di scrivere una catechesi su questi temi, la leggerò con molto piacere.
    Ieri sera avevo scritto anche una seconda parte del mio commento (che però forse è andata persa nella fase di pubblicazione), in cui dicevo che non dovremmo lasciare agli altri l’esclusiva sulla difesa dell’ecosistema, perché è anche un nostro tema.

    Grazie ancora per il tempo che dedica a questa attività!

  7. Merci papa Ivano. Concordo in pieno con quanto hai scritto. Il problema dell’ecoligismo come di tanti altri ismi è l’aver dato un valore assoluto ad un aspetto importante, ma non di primaria importanza. La cura del Creato ha un senso solo se la si subordina alla salvezza delle anime. Viceversa si è fuori rotta.

    1. Caro Klement,

      sia più indulgente, semmai anche bonariamente ironico.
      La giovane ragazzina è una creature che soffre di disturbi comportamentali con relative difficoltà di relazione, tipiche sia del disturbo autistico sia del disturbo derivante da sindrome di Asperger.

      I genitori e chi sta dietro a loro, dovrebbero evitare la sua esposizione a questo modo, perché facendolo fanno anzitutto male a lei, che soffre di patologie che la portano ad avere difficoltà di rapporto e relazione, con tutto ciò che ne deriva.

      ils, sono i responsabili: i genitori e chi sta dietro a loro.

Laisser un commentaire à Ariel S. Levi Gualdo Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

 caractères restants

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire est traité.