le pape hérétique, Antonio Livi et le patch qui finit par être pire que la déchirure, le drame de la fierté intellectuelle

POPE hérétique, ANTONIO LIVI ET LE PATCH QUI SE TERMINE SOIT AVEC LE PIRE RIP, DRAME DE LA FIERTÉ INTELLECTUELLE

.

« Au moyen de mots, actes et omissions et par des passages du document La joie de l'amour, Votre Sainteté a soutenu, directement ou indirectement, (comment et combien les connaissances que nous ne savons pas ou si vous voulez le juger), Les propositions fausses et hérétiques suivantes, propagée dans l'Eglise tant avec la fonction publique comme un acte privé " [à partir de correction filiale]

.

.

auteurs
Ariel S. Levi Gualdo
Jorge Facio Lince

.

.

Format PDF Imprimer l'article
.

« Je pigliateli sérieusement, pigliateli mon cul

[Lettre apocryphe Saint Irénée de Lyon]

 

 

bonjour!

pour ouvrir le texte de Rev. Prof. Antonio Livi, cliquez sur l'image de New Compass Daily la 27.07.2017

aujourd'hui, son New Compass Daily, Il est apparu un article de Mons. Antonio Livi, signataire moyen subsidiaire dans lequel il fait une charge de sept hérésies, apparemment, Il ne serait pas de. E, qui pense, mal, parce qu'il a mal compris le texte [cf. correction filiale – texte italien].

.

Avec cet article Mons. Antonio Livi entre en pleine communion avec le Pape François Ier, partage avec Sa Sainteté un élément qui caractérise ce pontificat: « Le Saint-Père a été mal entendu », « Il a été mal interprété", « Avec ce qu'il voulait dire quoi que ce soit, mais il a été déformé à cause des journalistes qui ont rapporté ses mauvais mots ".

 

Un script avec lequel Mons. Antonio Livi Il s'inscrit pleinement dans ce qui est appelé et a dit mal esprit bergogliano, à utiliser ce terme journalistique malheureux qui n'a rien à voir avec l'Église et la langue ecclésiastique, moins avec le théologique.

.

Dans le texte latin du Subsidiairement, beaucoup, y compris le Saint-Siège et les organes de la Conférence épiscopale italienne, Ils pensent qu'ils ont reconnu la formulation de sept hérésies, Mais tomber sûrement en erreur avant que ce texte latin:

.

ses paroles, Actis, et omissionibus, La joie de l'amour, que nous avons, et nous l'avons dit dans ces déclarations dans le livre de, La sainteté du droit pour vous, votre il a occupé le cas;, et dans l'église (nous osons ne pas juger l'intelligence que nous ne savons pas quel genre de et combien la) a les propositions suivantes:, ainsi que le bureau du public, ainsi que l'acte d'un particulier, la croissance:, mauvais cours et misbelievers.

.

Un texte traduit par les suppliants de cette manière en italien:

.

Au moyen de mots, actes et omissions et par des passages du document La joie de l'amour, Votre Sainteté a soutenu, directement ou indirectement, (comment et combien les connaissances que nous ne savons pas ou si vous voulez le juger), Les propositions fausses et hérétiques suivantes, propagée dans l'Eglise tant avec la fonction publique comme un acte privé.

.

Dans d'autres langues lorsque ce texte a été écrit, le verbe italien « soutien » a été traduit: confirmé, soutenu, soutenu …

.

Malgré la clarté de soi et évidente de ces mots, aujourd'hui, plusieurs extenseurs, Ils affirment qu'il n'a jamais accusé d'hérésie, le Souverain Pontife, même après la signature d'un texte qui lit: « Votre Sainteté a soutenu, directement ou indirectement, […] Les propositions fausses et hérétiques suivantes. en bref, Article en face de la contradiction et la clarification de Mons. Antonio Livi vraiment revenir à l'esprit les paroles de ce “Saint docteur de l'Eglise ” Hegel, dans une phrase attribuée à lui dit: « Si les faits ne correspondent pas à la théorie, tant pis pour les faits ".

.

Dans le Saint Évangile nous lisons ces mots: « Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieux vêtement, parce que le patch se détache du manteau et la déchirure se aggrave " [cf. Mt, 16]. Exactement ce que fait celui d'Antonio Livi Le nouveau Daily Compass Aujourd'hui, déchira ses vêtements sous le titre « Correction au pape, la vérité que les lecteurs méritent ". ici, S'il y a une chose que les lecteurs juste ne méritent pas, tous, et surtout nos fidèles, Il doit être traité comme des idiots parfaits. Parce que quand vous commencez à jouer sur les mots, Il va au-delà du cadre de la théologie, que les exigences et les conditions intrinsèquement claires et précises que cela veut dire et peut signifier qu'une seule chose, pas une multiplicité de choses. Dans le cas contraire, il vient précisément de la portée théologique d'entrer dans le sophisme et dans les Byzantinisms juridiques qui ont agi comme un prélude à l'Empire romain, cette chose que, comme l'historien de l'église, devrait savoir tout d'abord Roberto de Mattei [cf. QUI]. Tout aussi doux Cristina Siccardi, qui essaie maintenant de se cacher derrière la « protection maternelle de Marie» [QUI], il est bon de se rappeler d'être Mère de l'Eglise et Mère des prêtres, Mère des politiciens ne alliage maladroit, faible comme, que derrière des prétextes doctrinales et théologiques masquent des fins complètement différentes, mécontentement, frustrations, noble caste a cessé d'exister, et non moins les intérêts économiques, comme les ultra-traditionalistes, d'un côté, il est très cher pour certains, tandis que pour d'autres, il est très rentable.

.

donc, Qui mot fait mal mot périra: en fait, la charge - il va sans dire légitime - qui est fait en plusieurs étapes du texte de l'exhortation post-synodale La joie de l'amour, Il est juste d'être clair, être traits ambigus, des interprétations avant-goût plus diverses et disparates, comme il est écrit dans un langage et des termes pas toujours clairs.

.

Antonio Livi est tombé dans le même jeu dans le texte signé par lui, qui, selon lui, les mots seraient mal interprétés, ou la signification des mots eux-mêmes. Tout cela dit par un philosophe et théologien qui devrait savoir très bien que le terme ipostasi, Il a un sens précis et non une variété de significations, car intérieurement il contient non seulement l'explication précise, mais aussi l'interprétation déjà donnée par l'énoncé d'un dogme, ainsi que le terme transsubstantiation et ainsi. Et ces termes, en substance et dans leur sens, restent intactes, même si transposée ou traduit dans d'autres langues.

.

À moins que vous vivez dans un monde où tout ce qu'ils comprennent mal tout, puis, Mons. Antonio Livi devrait également expliquer cette déclaration, parce que la question, répété pour la deuxième fois … « Nous réitérons: Il y a hérésies Bergoglio?». il répond:

.

« Il est pas personnellement et formellement dans l'hérésie, Il n'a pas dit si flagrante. Il ne proclame pas des choses qui sont hérétiques, cependant, elle lui fait dire aux autres sans corriger ou réfuter, donc avallandole. Je pense qu'il est au moins un péché contre la prudence et la pratique pastorale a préjudiciable. Nous essayons de faire est de se repentir dans la pratique à la fois dans la doctrine qui souffre du Modernisme. Cette initiative est un must " [cf. QUI].

.

Mons. Antonio Livi n'a pas réalisé qu'il avait dit, avec sa réponse, le Souverain Pontife, dit-il, est effectuée dans une mesure telle peur et dépourvue d'attributs mâles, qui osent même hérésies prononcer, Il fait proclamer aux autres, Puis il cautionne tacitement? Ou peut-être que nous avons compris et mal compris cela aussi sa réponse magistrale?

.

Le Saint-Père Francis a de nombreux défauts, plus d'une fois que nous les avons mis en lumière et nous avons discuté sur L'île de Patmos [cf. QUI], mais s'il y a une chose dont il ne manque pas, Il est juste les attributs virils.

.

Désolé d'apporter certains faits, ma Mons. Antonio Livi n'est pas nouveau pour tirer certains burst dangereux et trompeur précisément sur la doctrine. Nous nous limiterons à quelques exemples: après avoir publiquement décrit comme « infâme » le discours du Saint-Père Jean XXIII a ouvert le Concile Vatican II, il va sur le tumulte en disant: « Je ne peux appeler à peine Saint-Jean XXIII, parce qu'une Canonisation qui se produit en dehors des lois canoniques pose des problèmes ". Face à ces mots, il est très douloureux pour nous rappeler all'improvvido rapporteur qui aspire à être l'un des derniers défenseurs du dogme pur est resté dans le dévasté Orbe Catholica, cette canonisation ne doit pas faire droit aucun problème, parce que chaque Canonisation implique une prise de position qui implique que l'infaillibilité scellé comme un dogme de la foi par le bienheureux Pie IX. Par conséquent, de se rappeler blesse, ce défenseur d'un dogme qui est susceptible d'être dogmatique subjectivement élastique, le Prof. Andrea Grillo, nous avons souvent sévèrement critiqué dans les conflits théologiques sur ces colonnes et désignées comme un exposant du modernisme, fabriqué “dangereux” de sa préparation profonde et son intelligence remarquable, Il n'a jamais permis - pour autant que nous savons - à mettre en question la béatification de Pie IX, ni la canonisation de Pie X. aussi, l'honnêteté intellectuelle et théologique, aujourd'hui nous oblige à rester très bien impressionné par la manière et le contenu à travers lequel, prof. Andrea Grillo, Il a commenté la problème de dépassement [cf. QUI]. E, dit cela, dessiner Mons. Antonio Livi ses propres conclusions, si elle estime que plus et dans ce son long discours, il poursuit en disant:

.

«[…] comme je l'ai écrit plusieurs fois sur le post-synodale La joie de l'amour, le pape voulait être délibérément ambiguë. Pourquoi? Parce que d'une part, cela signifierait des choses essentiellement hérétiques, et l'autre sait que ne peut pas dire '.

.

La lecture de cette phrase malheureuse à la lumière de la logique, le droit et la théologie elle-même, cette petite conversation et s'exprimer est appelé “des intentions”. Et pendant plus d'une heure, devant un large public, Mons. Antonio Livi, enregistré et filmé, Enfin transcrit et publié, Il a établi ces derniers et d'autres choses pires. Non Passez ensuite sur, nous renvoyons le lecteur à lire son tonique tenue l'année dernière [la tonique il est lisible QUI], en attendant le directeur de New Compass Daily publier bientôt un autre de son article de refus plus ou moins marquée sur le principe selon lequel « Si les faits ne correspondent pas à la théorie, tant pis pour les faits ". E, sera Sé, avec l'ajout, par l'archevêque. Antonio Livi que, ceux qui pensent comme moi, Il est un historiciste, un rahneriano et un hérétique moderniste dangereux. Ignorant que, être théologiens orthodoxes, ne suffit pas d'être opposés aux spéculations théologiques de Karl Rahner, seulement pour agir, dans certains faits durs, en tant pis qu'elle ne l'a fait ce théologien jésuite allemand dangereux. donc, cher évêque. Antonio Livi, De plus dans ce que l'humilité d'apprendre d'un homme authentique de Dieu comme Père John Cavalcoli, qui a étudié depuis trente ans et critiqué de quelque manière que la pensée dangereuse de Karl Rahner, Il n'a jamais manqué d'apporter toujours à la lumière, aussi et surtout, les nombreux aspects intéressants dans ce. Alors, combien de fois, Père Ariel S. Levi Gualdo, ennemi juré du modernisme, Il n'a pas manqué de mettre en évidence à la fois le problème objectif du « modernisme réactif à une rigueur excessive», est le fait que les pauvres Don Ernesto Buonaiuti, après sa condamnation méritée, Elle a été traitée par l'autorité ecclésiastique avec un manque de charité vraiment inhumaine; parce que l'Église Mère ne peut pas être traité inhumainement même un hérétique dangereux, est strictement, mais pas inhumainement.

.

et ce, incidemment, Il est appelé: l'honnêteté intellectuelle, en l'absence de ce qui tombe dans l'idéologie aveugle, et au lieu de faire de la théologie, vous risquez de faire seulement subjectif egologia.

.

inanza l'histoire douloureuse de Mons. Antonio Livi vient à l'esprit Socrate, que peu de temps avant de boire la ciguë, il a dit: « Mieux vaut mourir avec le corps en bonne santé pour éviter l'annulation ».

.

Dans tous les cas, nous sommes certains que l'évêque. Antonio Livi, l'homme de foi et de grande piété sacerdotale, Il aurait aucune difficulté, pour la santé ou la peine de damnation éternelle de son âme, de déclarer solennellement que, de 2014 aujourd'hui, Il n'a jamais prétendu que le pape François Ier est hérétique. Il n'a jamais rien dit de tel à toute personne, Aucun groupe de personnes, dans un cercle et a choisi de rallier les gens. plus, dans l'un de ses message privé, dirigé vers une ou plusieurs personnes, Il a répondu aux questions qui lui placé à être fidèle perdu et désorienté, déclarant que le pape François est un hérétique, et il n'a jamais dit à personne, avec tous les détails de l'affaire, ce que ses hérésies.

.

Une déclaration similaire, il ne serait pas du mal même, l'évêque à la retraite et dans les coulisses de ce texte en ligne plusieurs laïcs de bonne foi, en utilisant son autorité épiscopale pour les conduire en erreur grave. ce prélat, qu'il n'a jamais dépassé et digéré la colère de ne pas avoir été fait cardinal, sa part, toujours en valeur la santé ou la damnation éternelle de son âme, pourrait également ajouter l'assurance que tout où, à toute personne et tout groupe de personnes, il n'a jamais prétendu, à la fin de 2013, que le Pape François Ier, en plus d'être un hérétique, Il serait même lié à la maçonnerie internationale (!?).

.

Face à cette désolation déchirante, il est notre désir de reporter les lecteurs à un article écrit en 2015 par le Père John Cavalcoli et dédié à apologue de fierté. Il est un article très instructif, dans lequel le théologien dominicain indiquer et expliquer dans quelle mesure, l'intellectuel, Il a toujours été la pire forme d'arrogance. Ce qui, entre autres choses empêche l'orgueilleux de présenter des excuses, après manifestement mal, la transformation du fait que « je l'avoue à Dieu tout-puissant et de vous mes frères que j'ai péché dans la pensée, parole, œuvres et omissions', que dans un chant rythmique, particulièrement impressionnant s'il a récité en latin [Article par John Cavalcoli est lisible QUI].

.

bon déjeuner!

L'île de Patmos, 27 septembre 2017

 

 

 




«Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira» [Gv 8,32],
mais apporter, répandre et défendre la vérité non seulement
les risques, mais aussi les coûts. Aidez-nous à soutenir cette île
avec vos offres via le système sécurisé Paypal:

ou vous pouvez utiliser le compte bancaire:
Ils étaient IT 08 J 02008 32974 001436620930
dans ce cas, nous envoyer un avertissement par courriel, parce que la banque
Il ne fournit pas votre e-mail et nous ne pouvions pas vous envoyer une
action de grâces [ isoladipatmos@gmail.com ]

.

.

.

.

.

À propos de isoladipatmos

7 réflexions sur "le pape hérétique, Antonio Livi et le patch qui finit par être pire que la déchirure, le drame de la fierté intellectuelle

  1. Chers pères,

    Aussi cet article ne semble pas satisfaisant: est en grande partie un différend sur Bishop. Livi, en termes de ce qui ne relève pas. La seule partie importante est l'analyse du paragraphe précité du document; mais il est une partie du document, puis il y a un autre paragraphe au fond qui clarifie le concept (ne sont pas retenus en raison de l'espace, mais il est facilement). D'accord: Peut-être que vous pourriez écrire mieux et peut-être est le résultat d'un compromis entre les deux “l'anime” différent du signataire (Que cité par Mgr. Livi). Mais la façon, per me, on ne sait pas. Je crois aussi que l'ambiguïté apparente est due à l'ambiguïté évidente du Pape: Francis écrit des documents et agit afin que d'autres l'hérésie de soutien et refuse de répondre à toute personne sur la clarification – laissant mourir même deux cardinaux “exceptionnel” – se référant à des entretiens informels avec ses collaborateurs. S'il vous plaît, ne me dites pas que c'est un comportement viril: un homme fait face à des choses de première main, comme vous le faites, mons. Livi et autres. Si François le fait exprès ou non, Ce n'est pas mon travail de dire: mais le fait est évident. la “correction” ce fait met en évidence.

    Avec l'estime inchangée.

    1. « S'il vous plaît, ne me dites pas que c'est un comportement viril: un homme fait face à des choses de première main, comme vous le faites, mons. Livi et d'autres ".

      Cher Fabrice,

      est le discours d'un personnage.
      Certains psychologies d'Amérique latine, et en particulier les Argentins, Ils ont de la difficulté à exprimer avec une certaine clarté, pour son propre discours culturel, aucune volonté de brouiller les pistes.
      Et pas seulement Argentins. Par exemple, ils viennent à l'esprit certains mexicains, Ils ne disent jamais les choses directement, mais toujours indirectement, ce qui rend souvent l'utilisation de sous-entendus et doubles phrases sens.
      Il est pas un discours d'ambiguïté délibérée – que si le pape ne manque pas, l'ambiguïté! -, mais un mode d'expression différent lié aux différentes traditions et cultures.

      par exemple: Encore une fois, je, à Rome, dans le parc d'une maison sacerdotale, Je discutais avec tant d'amour animé avec un prêtre, à la fois en élevant la voix et le piratage. Ils ont couru un peu plus tard un groupe de prêtres originaires de différents pays du latin pour demander si tout allait bien. nous lui avons répondu: "Bien sûr!».
      Ils ont continué à être surpris et perplexes, compte tenu de la façon dont nous avons discuté, parce qu'ils avaient peur que, à tout moment, nous pourrions prendre à coups.
      Et cela leur a servi à – que seulement il y a quelques semaines, ils étaient à Rome -, de comprendre notre complètement autre façon de raconter et de parler en privé, mais parfois même en public.

      Ni le Père John Cavalcoli, ni moi-même avons jamais nié La joie de l'amour il y a des mesures peu claires, est prouvé par le fait que certaines conférences épiscopales, dans un tout à fait illégale, Ils donnent la communion pour les divorcés remariés après avoir bavardé quelques minutes faites avec un prêtre qui doit être “un discernement prudent et prudent” le problème, à savoir comment ils se débrouillent en Italie évêques de Sicile, enfants dignes du léopard, peu importe que de toute façon, aucun document leur permet d'admettre au peuple Eucharistie vivant dans des situations de mariage irréguliers, même après “un discernement prudent et prudent” le problème.

      voilà pourquoi, nous-mêmes, à plusieurs reprises, nous avons demandé que le Saint-Père a fait la lumière, si quoi que ce soit, avec la publication d'un guide par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ou sa courte motu proprio.

      Cependant, ce que nous n'avons jamais, Il est de l'accuser de “Je ne prononçais hérésies, mais, avec son attitude ambiguë, pour inciter les autres à le faire, puis approuvant d'autres hérésies”.

      Que nous n'avons jamais, ou jamais, nous pourrions le faire.

      1. Chers pères,

        ce que je voulais dire avec “l'attitude virile” Il n'a pas été tellement liée à l'intensité de la forme de communication, lorsque la prise de responsabilité personnelle. par exemple: discuter directement avec l'autre partie, ne pas faire des choses méchantes à d'autres. Ne pas garder une attitude en apparence bienveillante et “misericordista” dans une controverse, puis en laissant les employés chargés d'intervenir avec plus ton direct… etc.. Sans parler des mesures répressives, toujours fait à la pratique des autres, ne pas porter atteinte à l'image “misericordista”… J'espère que je l'ai expliqué.

  2. “Une affirmation ne tient pas le magistère “forme” la définition dogmatique ne peut jamais être considéré en contradiction avec le dogme déjà établi par la tradition, et où il n'y a pas de contradiction avec le dogme il n'y a pas l'hérésie. il peut y avoir… libellé lâche (le manque d'expression doctrinale) ou inappropriée (le manque de prudence pastorale) dogme… théologie, en face d'un texte magistral qui est sémantiquement incertain et ambigu, Elle ne peut pas crier hérésie” (Théologie et aujourd'hui magistère, Editeur Leonardo da Vinci, pp. 11, 12). premier évêque. Livi, contre laquelle il est ici fait une critique inappropriée qui ne pas tenir compte de leurs textes écrits qui explique sa position personnelle et officielle, Il avait clairement indiqué (p. 10) ce qui exclut la possibilité d'un pape hérétique, à cause de la foi dans l'Église et dans la prière et dans les promesses du Christ. Je n'ai aucune raison de croire que ses intentions, confirmé dans des articles publiés dans le New Daily Compass, afin d'atteindre le plus grand nombre possible, Ils étaient différents dans la correction des signes. Ce fut lui qui a recommandé la foi en matière d'orientation Christ Church et le pape.

    1. chère Francesca,

      très calme: la signature Antonio Livi est sous cette phrase:

      ses paroles, Actis, et omissionibus, La joie de l'amour, que nous avons, et nous l'avons dit dans ces déclarations dans le livre de, La sainteté du droit pour vous, votre il a occupé le cas;, et dans l'église (nous osons ne pas juger l'intelligence que nous ne savons pas quel genre de et combien la) a les propositions suivantes:, ainsi que le bureau du public, ainsi que l'acte d'un particulier, la croissance:, mauvais cours et misbelievers.

      Un texte traduit par les suppliants de cette manière en italien:


      Au moyen de mots, actes et omissions et par des passages du document Amoris laetitia, Votre Sainteté a soutenu, directement ou indirectement, (comment et combien les connaissances que nous ne savons pas ou si vous voulez le juger), Les propositions fausses et hérétiques suivantes, propagée dans l'Eglise tant avec la fonction publique comme un acte privé.

      que ledit, pour moi est que le savant distingué bien connu bien la langue latine et italienne.
      estimer son, mais le prix à la lumière de ce qui a été signé, pas à la lumière ” non Je voulais dire“, “Je ne voulais pas“, ou “les gens ont mal compris“, parce que sinon il tombe vraiment dans sophisme et Byzantin.

      Il suffisait de dire simplement: “Je me suis trompé” et je manquais de prudence.
      Ils ont confondu les Pères et les Docteurs de l'Église, Tu ne comprends pas pourquoi il ne peut pas être confondu avec Antonio Livi, tout en restant malgré un théologien de très haut niveau.

Laisser un commentaire