La connaissance de la vérité et de la liberté religieuse

– théologique –

CONNAISSANCE DE LA VERITE ET LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

Avant le Christ doit prendre position, comment choisir entre le bien et le mal: ou pour ou contre, AUTOROUTE AUT. sûrement, dans les affaires humaines, il a toujours mélangé les bons bons mal et le mal le suppose: mais il faut les séparer et appeler bien le mal et le mal. Vous ne pouvez pas être neutre ou indifférent. Il ne peut pas être « ni chaud ni froid », sinon « nous cracher de sa bouche » (cf. vous 3,15)

.

.

Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira.

Gv 8, 32

.

.

Auteur John Cavalcoli OP
auteur
Giovanni Cavalcoli OP

.

.

Pour ouvrir l'élément cliquez ci-dessous

05.07.2016 Giovanni Cavalcoli - CONNAISSANCE DE LA VERITE ET LA LIBERTÉ RELIGIEUSE

.

.

.

.

.

.

 

À propos de isoladipatmos

5 réflexions sur "La connaissance de la vérité et de la liberté religieuse

  1. Merci au Père John pour cette bon aperçu du caractère pervers du libéralisme… en son temps, bien que très modestement, Je l'avais fait une petite chose sur:

    https://lafilosofiadellatav.wordpress.com/incompatibilita-tra-cattolicesimo-e-liberalismo/

    La chose est un projet en temps opportun à ce jour, parce que maintenant, parmi les catholiques, ceux qui ne sont pas captifs-démocrates sont en captivité libérale… les deux positions doppiogiochiste. E’ aussi cette, en étroite synergie avec la crise de la foi, qui nous a conduit à la démolition. Personne qui a hérité de l'héritage authentique Sturzian Doctrine sociale. E, beaucoup moins, l'héritage de Pier Luigi Zampetti:

    https://lafilosofiadellatav.wordpress.com/i-maestri-2/pier-luigi-zampetti/

    En ce qui concerne le bien et le mal d'appels par leur nom, Pag. 5, Je pense que le Saint-Père François nous avons un problème:

    http://www.lanuovabq.it/it/articoli-linsostenibile-tesi-del-cardinale-schnborn-16716.htm

  2. Massacre de Nice, Bishop demande:

    «qu’est ce qui peut habiter le cœur d’un homme au moment où il agit ainsi, et qu’il perpétue cet acte de haine, de barbarie et de mort

    «Monsieur le diable». éminence.

    Quelqu'un sur le web suggère, avec une raison: triduum de prière et de processions à travers le pays, de Paris à Nice, portant le Bienheureux, et même riconsacrando France à Notre Seigneur et le Cœur Immaculé de Marie.
    pauvre France, la fille aînée de l'Eglise catholique, de plus en plus sécularisé, maintenant entre les mains des francs-maçons, maintenant la merci de l'Islam.
    Pauvre Italie qui émule…

    1. Note de la rédaction. «Que peut habiter au cœur d'un homme, quand il fait un geste similaire, que, par un même cet acte de haine, barbarie perpétuelle et la mort

      «M. enfer»

      ______________________

      Le problème est simple: La France n'a jamais pris, après la Révolution française.

    2. Les événements en France sont symboliques deux excellents projets de loi qui viennent à maturité. la première, et ce sera une maturité, est l'Islam, qui, par opposition à combien croient, Il est un monde à l'agonie, un monde en proie à des convulsions mortelles exportation en dehors de ses frontières, caractérisé par une violence erratique littéralement suicidaire et même grotesque qui n'a rien à voir avec l'agressivité de raisonnement d'un organisme si totalitaire mais en bonne santé. Bien que les historiens modernes Méprisé, la perception médiévale de Muhammad comme hérétique a une profonde …de la vérité: il a utilisé – à peu près du point de vue théorique, mais avec beaucoup de flexibilité d'un point de vue pratique – matériaux bibliques pour les adapter à une conception du sol: et une conception de la parcelle doit forcer un délai. La seule façon de « moderniser » l'islam est de se suicider et résolu dans le christianisme. et ce (au moins en partie) inévitablement se produire à l'avenir.
      la deuxième, et il sera juste d'une longue série de délais, est la pseudo-religion des droits de l'homme né de la Révolution française, une sorte de christianisme anthropocentrique qui a mis Dieu et toute vérité dans le grenier (et qu'il est au fond de la « religion » de l'Antéchrist: de l'autre civilisation chrétienne main se révèle même dans ses manifestations anti-chrétiennes). À long terme, seule une civilisation chrétienne peut être vraiment libre. Ce qui est la raison pour laquelle il est destiné à triompher. Mais il toujours osciller entre la rébellion et la repentance jusqu'à ce que la seconde venue du Christ, ainsi que l'Ancien Testament était Israël jusqu'à la première venue du Christ. Ils, cependant, de payer le prix de la rébellion aura toujours des chrétiens. D'où un paradoxe apparent: le monde sera - dans le sens le plus large, anthropologique et culturelle, pas de signes manifestes de la foi - de plus en plus chrétienne, mais les chrétiens seront toujours persécutés.

Laisser un commentaire